Images de page
PDF

met devant lui. CARROSSO, s. f., carrosse, sorte de voiture suspendue pour le voyage. CARROUBI, s. f., carroube ou carrouge (fruit). CARROUBIER, s.m., carroubier, arbre qui porte la carroube. CARROUNAR , v. a., briqueter une muraille , contrefaire la brique avec un enduit de la TOulleur". CARROUSSIER, subst. masc., carrossier, ouvrier qui fait des CATTOsSeS. CARRUAR, v. Cairregear. CARRUBI, v. Carroubi. CARRUOU, s. m., espéce de chariot pour apprendre les enfants à marcher. CARRURO , s. fém., carrure, la largeur du dos par les épaules et un peu au-dessous. CARSALADIER, v. Charcutier. CARSALADO, s.f., chair salée, chair de porc. CARTABLE, s. m., grand portefeuille , pour y serrer des desseins , des gravures, etc. CARTAOU, s. m., canne, sorte de mesure. CARTEIRADO, s.f., carterée, sorte de mesure d'étendue. CARTEIROUN, v. Quarteiroun. CARTEOU , s. m., cartel , défi à un homme pour un duel. CARTIER, s. m., cartier, celui - qui fait ou qui vend des cartes à jouer; bloc de pierre ; quatrième partie de certaines choses , d'agneau , de mouton ; derrière d'un soulier; phase de la lune; ce qu'on paye tous les trois mois ; certaine étendue d'une ville, d'un territoire, etc. CARTO, s. f., carte à jouer , carte routière, carte géographique, carte marine ou nautique; contrat de mariage.

CARTOUCHO, s.f., cartouche, , charge en rouleau d'une arme à feu. - Subst. m. , voleur rusé, tel qu'un nommé Cartouche. CARTOUN, s. m., carton, carte * et forte, faite de papier âché et collé; volume de cartes hydrographiques ; chevron, solive, soliveau; fragment d'une carte à jouer; quartier de la lune. CARTOUNADO, v. Trevado. CARTOUNAR, v. a., cartonner, revêtir d'un carton. CARTOUNIER, s.m., cartonnier, celui qui cartonne, qui fait ou qui vend des cartons. CARTULARI , s. masc., cartulaire, recueil de papiers d'un monastère, d'une église; recueil de chartes anciennes. CARVI, s. masc., carvi, sorte de plante. CAS, s. masc. , cas, accident , aventure , conjoncture, occasion ; fait arrivé ou supposé ; chas, trou d'une aiguille, tête d'une épingle.- Subst.f., cas, tac, clavelée, maladie des moutons et des brebis. CASANIER, IERO, adject., casanier,ière, qui ne sort presque pas de son logis. CASAOU, s. m., lieu d'aisance , latrine ; vieille masure. CASAQUIN , s. m., casaquin , sorte de casaque.- Au fig., l'échine d'une personne. CASAQUO, s. f., casaque , sorte d'habit long et large; partie du vêtement de la femme.-Fig., Virar casaquo, tourner casaque , changer d'opinion , de parti, trahir quelqu'un , son roi, sa patrie. CASAR, v. act., caser, mettre en case ; au fig., emprisonner ; v.pr., se caser, s'établir, se

[merged small][ocr errors][merged small][merged small]

en faire tomber la poussière et |

tout ce qu'ils peuvent contenir ; secouer un arbre, le gauler pour en détacher le fruit; défleurir, parlant de la fleur des - arbres ; passer, couler, parlant des autres fleurs. Faire cascar, faire tomber quelqu'un ou quelque chose, CASCARELET , ETTO, s. m., f. et adj. , fréluquet, esprit léger. CASCARIAR , v. n., cacaber, parlant du chant de la perdrix. CASCARILLO , s. f. , cascarille ou charril, écorce ligneuse qui nous vient du Pérou . CASCARO , MIooU , MIAoU, mots inventés pour exprimer le chant de la caille. CASCAVELAR , v. n. , jaser , - babiller , bavarder , ébruiter ce qu'on devrait tenir secret. CASCAVELO, s. f., vampire des champs. CASCAVEOU, s. m., grelot , sorte de sonnette ronde. - Au fig., fréluquet , qui n'a que de folies en tête; femme coquette,

volage, d'une grande légèreté ; tapageur, qui fait plus de bruit que de besogne. CASCOU, s. m., casque, armure défensive qui couvre la tête. CASCUN, pron. indéfini, chacun, chacune ; v. Cadun . CASERNAMENT, s. m., casernement , action de caserner. CASERNAR , v. a. , caserner, loger dans des casernes. CASERNO , s. f., caserne, local affecté au logement des soldats. CASI, v. Quasi. CASO, s.f., case, demeure, habitation , maison ; case , carré de l'échiquier, du damier; flèche d'un trictrac ; deux dames sur la même flèche. CASOMATO , s. f. , casemate , lieu voûté sur terre , pour défendre la courtine et les fossés d'une fortification. CASPI, adv. qui marque la surprise, certes! peste ! CASPITELO ou cAsPITENo, voy. Casni. CASQUETO, s. f. , casquette , . coiffure pour homme. CASQUILLOUN, v. Lingasto. CASQUOU , v. Cascou. CASSADO , s. fém. , cassade , propos vrais, mais insultants, qu'une personne masquée dit à quelqu'un .. pour le mortifier. c* , s. m., fronde à plusieurs mailles pour lancer des pierres. CASSAIRE , s. m., chasseur , celui qui aime on qui va à la chasse. CASSAIROT , s. masc., mauvais chasseur. CASSANT , TO, adject., cassant, fragile. CASSAR, v. a., chasser, poursuivre , aller à la chasse ; casser , rompre, abolir, annuler, rendre nul. -

CASSATIEN , s. f., cassation , acte juridique qui annule un jugement , une procédure, un acte . CASSEROLO, s. f., ustensile de cuisine ; v. Poualoun. CASSEROUN , v. Cassouleto. CASSETADO, s. f, poêlonnée, plein un poêlon. CASSETIN , s. m. , cassetin , chacun des carrés de la casse d'imprimerie. CASSETO, s. f., cassette , petite caisse. CASSI ou CANEFICI, s.m. , casse, gousse longue et boiseuse dont on fait usage dans les pharmacies. CASSIAN, nom propre d'homme, Cassien. CASSIER ou cAsSILLIER , s. m. , acacia des jardiniers, arbre qui porte la cassie. CASSIO ou CAssILLo , s.f., cassie, fleur jaune odoriférante. CASSO, s.f., chasse , action de chasser, gibier provenant de la chasse ; poêlon en airain à long manche ;grande cuiller en fer pour transvaser le verre ; casse, action de casser , de briser ; casse, caisse partagée en divers petits carrés, dont chacun contient une sorte de lettre d'un même caractère. CASSODENT , s. m., craquelin , espèce de pâtisserie qui craque sous les dents en la mangeant. CASSOLO , s. f., grande terrine plate dans laquelle on fait cuire au four différents mets; petit auget qui tient au cliquet d'un moulin à farine , et qui reçoit le grain de la trémie. CASSOU, rien du tout , voyez Caspi. CASSOUARO, s.f., pièce de bois en arc d'un araire.

CASSOULETO, s.f., cassolette, vase dans lequel on brûle des parfums ; v. Cassouloun. CASSOULOUN , s. m., couvet , petit vase en tôle dans lequel on met de la cendre chaude , et que l'on met ensuite dans une chaufferette. CASSOUNADO, s.f., cassonade, sucre qui n'est pas raffiné. CASTAGNADO, s. fém., régal qu'on fait avec des châtaignes. CASTAGNETOS, v. Castagnolos. CASTAGNIER , s. m., châtainer, grand arbre qui porte es châtaignes. Castagnier fer, marronnier d'Inde, arbre qui donne un fort ombrage. CASTAGNO , s. f., châtaigne , fruit du châtaignier; les plus belles s'appellent des marrons. Castagno biscoto , châtaigne cuite deux fois dans le vin blanc. Castagnopisto, châtaigne blanche, séchée sur la peau. CASTAGNOLOS , s. fém. pl., castagnettes , instrument de percussion , en usage chez les Espagnols. CASTAGNOUS , s. m., castagneux , oiseau aquatique. CASTAN, adj., châtain , couleur châtain. CASTANIERO ou cAsTAGNIERo , s.f., poêle percée, dans laquelle on fait rôtir des châtaignes. CASTEGEAR , v. n. , acheter des brebis pour les revendre , après les avoir engraissées. CASTELARAS, v. Castelas. CASTELAS, s. m., ruine d'un vieux château, d'un vieux monastère , d'une maison de templier, etc. CASTELEGEAR,v.n., cousiner, aller d'une bastide ou d'un château à l'autre pour escroquer CASTELET, s.m., petit château ;

la rangette, jeu d'enfants. CASTEOU, s.m., château, maison de plaisance d'un seigneur. CASTETA, v. Chasteta. CASTIAR,v. Castigar. CASTIGAMENT , s. m., châtiment, peine , punition. CASTIGAR, v.a., châtier, punir, corriger, faire subir un châtiment. CASTO, s. f., caste , race, famille, lignée. Marrido casto, mauvaise race; enfant mal né, qui a reçu une mauvaise éducation. CASTOR, s.m., castor, chapeau très-fin fait avec du poil de castor; castor, animal amphibie ;v. Vibre. CASUEL, s. m., casuel , revenu d'une charge, d'une terre. Adj., casuel, elle, qui écheoit fortuitement. . CAT , CATO, s. m. et f., matou, chat, chatte , femelle du chat. CATACAN, adv., tout de suitè, sur le champ, à l'instant. CATAR, voy. Crubir. CATECHIERME, s. masc., catéchisme , instruction sur les dogmes de la foi catholique. CATAFALQUO ou CATAFARCoU , s. m., catafalque, représentation d'un tombeau. CATAGAN, s. masc., catogan , touffe que l'on faisait jadis des cheveux de la queue. CATALANAT, adj. m., aile du chapeau relevée. CATALOGO, s. m., catalogue , liste, énumération faite avec ordre. CATAPLAME , PLATACAMUs ou CATAPLAMUs, s. m., cataplasme, médicament externe. CATARACTO ou CATARAsso , s.f., cataracte , maladie des yeux; chute d'eau qui se fait avec violence.

CATARINETTO, s.f., coccinelle, bête-à-Dieu, petit insecte rouge. CATARINO, nom de femme , Catherine. CATAROT , s. m. , homme lunatique , sujet à des folies, à des Catarris, voyez ce mot. CATARRI, s.m., catarrhe,fluxion qui tombe sur une partie du corps; apoplexie, carus, madie soporeuse. CATARROUX, OUSO, adject., catarrheux, euse qui est sujet au catarrhe. CATAS, s.m., gros matou, gros chat.-Fig., sournois, caché, dissimulé, rusé, fin matois. CATASTROPHO, s. f., catastrophe, fin malheureuse, événement funeste. CATECHISAR, v. a., catéchiser, fig. et fam., tâcher de persuader ; exhorter , endoctriner , instruire. CATEGOURICAMENT , adv. , catégoriquement , d'une manière catégorique. CATEGOURIE, s. f., catégorie, ordre, rang, classe dans laquelle on range des choses de différentes espèces, du même genre et de même nature ; sorte, nature , qualité. CATEGOURIQUE, QUO, adj.. catégorique, dans l'ordre précis, à propos, celon la raison , clair, sans équivoque. CATELAN , s. m., nom d'une ' espèce de raisin noir. CAT-FER, s.m., chat sauvage , chat putois , ainsi nommé à cause de sa puanteur. CATHEDRALO, s.f., cathédrale, principale église où est le siége d'un évêque. . . CATHOULIQUE, QUO, adject., catholique , qui appartient à la religion suivant l'église romaine. Fig. qui se conduit avec conscience ; qui n'est pas fraudé, de bon aloi. CATIGOU , s.m., châtouillement, action de châtouiller, CATIGOURAR, v.a., châtouiller, faire du châtouillement. CATIN , s. f., catot, mot injurieux qui désigne une femme de mauvaise vie; nom propre de femme, diminutif de Cathérine. CATIOU, CATIoUvo, s. m. et f., et adject., fin, rusé, malin , méchant comme un chat ; adroit, dissimulé, CATO, s.f., c'est le même que Catin. CATO, s.f., chatte, femelle du chat. CATO-CENDROULETO, s. f., cendrillon, demoiselle qui ne quitte jamais le coin du feu , qui s'amuse avec la cendre. CATO - MIAOURO , ou CAToMoUIsso, s. f., chattemite , hypocrite qui affecte , pour tromper, un air doux, humble et flatteur. CATO-SOURNO ou CATo-soURNETTo, s.f., sournois, dissimulé, hypocrite. CATOULICAMENT, adv. catholiquement, d'une manière conforme aux principes de l'église catholique. CATOULICISME , s. m., catholicisme, la religion catholique. CATOULICITA, s.f., catholicité, tous les pays catholiques. CATOULIQUE, v. Cathoulique. CATOUN, s. mascul., chaton, jeune ou petit chat ; follesfleurs des noyers, coudriers, saules, etc .; trou à un vêtement de femme, occasionné r la brûlure d'une bluette. CATOUNIERO, s.f., chatière , trou du chat, trou par où le

chat passe.

CATRAN, s.m. Holi de catran , huile de cade. CAVALAR , v. Encavalar. CAVALARIE , s.f., cavalerie , troupe de soldats à cheval. CAVALAS, s.m., gros cheval , vieux et maigre. CAVALCADO, s.f., cavalcade , : d'un certain nomre de gens à cheval. CAVALET, s. m., chevalet, machine dont la plupart des artisans se servent pour soutenir leur besogne ; chevalet d'un violon , ce qui tient les cordes relevées ;trémie des mesureurs de grains ; représentation , tombeau figuré, couvert d'un drap mortuaire , dans une eglise. CAVALIER, s.m. et f., cavalier, soldat de cavalerie ; cavalier , ière, écuyer , ère, qui se tient bien à cheval ; danseur. CAVALIERAMENT, adv., cavalièrement , lestement, librement ; sans égard, avec hauteur, brusquerie, hardiesse. CAVALO, : cavale, jument ; poisson , sorte de maquereau. CAVALOT , CAvALOTo, s. m. et f., diminutif de cheval et de iument. CAVALOUN, OUNO, v. Cavalot. CAVALUN, s.m., bêtes chevalines, chevaux et cavales. CAVAOU , s.m., cheval, animal domestique ; fil que les dévideuses à l'aspe placent sur une autre broche ; pièce de bois qui traverse lameule d'une huilerie. CAVAOUCADURO, s.f., voyez Cavaoucament. CAVAOUCAMENT, s.m., enchevauchement d'une chose sur l'autre. CAVAOUCAR, v.a. et pr., chevaucher, surmonter les uns sur les autres, se mettre à *

« PrécédentContinuer »