Images de page
PDF

tit morceau de fer plat qui sert à fixer un boulon; esse, ou cheville de fer qui retient la roue d'une charrette. CLAVICULO , s.f., clavicule , terme d'anatomie. CLAVIER, s.m., clavier, rangée de touches d'un orgue, d'un forte-piano, etc., clavier, chaine d'acier, d'argent ou d'or , servant à tenir plusieurs clefs ensemble. CLAVIERO, s.f., cloutière, instrument propre à former la tête des clous; ferrière, sac dans lequel on porte tout ce qui est nécessaire pour ferrer u mulet ou un cheval. CLEDAS, oU CLEDAT, s.m., barreaux de fer, grillage que l'on met aux fenêtres ;clairevoie, barres de fer qui servent de portes aux campagnes. CLEDIS, v. Cledas. CLEDO, s.f., claie d'un parc à brebis, voy. Clédas, Canisso, Greisso. CLEIOUN, CLEISOUN, CLERGEOUN , s. m., enfant de chœur, clerc d'église. CLEMENÇO, s. f., clémence, vertu qui porte à pardonner ; c'est aussi un nom de femme. CLEMENT , ENTO , adj., clément, ente, qui a de la cléIm0InC0. CLER, s.m., clerc de procureur, de notaire, d'église. CLERGÉ, s.m., clergé, le corps des ecclésiastiques. CLEROUN, s.m., clairon, sorte de trompette à son aigu et çant. CLIC-CLAC, s.m. , cliquetis , bruit des armes tranchantes. CLICHAR, voy. Clicher, t. d'imrimerie, tirer sur le métal en usion, avec ou sans moule,

CLAVETTO, s.f., clavette, pe

une empreinte de caractères mobiles ou déjà stéréotypés. CLICHE, s.m., cliché, format, matrice, planche obtenue en clichant, terme d'imp. CLlCBUR, s. m., clicheur, ouvrier qui cliche. CLICLETTOS, ou CLIQUETTOS, s.f.pl., cliquettes, instrument fait avec de petites planches et dont on se sert en guise de cascagnettes. CLICLO, voy. Cliquo. CLIANT, s.m., client, celui que défend un avocat. CLIENTELLO, s.f. , clientelle, . tous les clients d'un avocat. CLIMAT, s.m., climat, température , degré de froid ou de chaleur propre à un * CLIN , CLINO, oU CLINQUO , . adj., courbé, baissé; penché; marcher courbé , aller en tainois. CLIQUETO, oU CLIQUET, s.f. et m., cliquet, battant d'un moulin à farine. CLIQUO, s.f., clique, coterie, société de gens malfamés. CLOCHO, voy. Campano. CLOOUVISSO, voy. Claouvisso. CLOT , s.m., terrain en plaine ; adj., Clot, Cloto, plain, uni, meuble qui ne vacille pas. c* ,v. Budget. CLOUAT, voy. Clot. CLOUATRAR, v. a. , cloîtrer , enfermer dans un cloître. CLOUPIN-CLOUPAN, exp.adv., clopin , clopan , en clopinant. CLOUATRO, s.f., cloitre, galerie carrée d'un monastère ; couvent, vie monastique. CLOUCHAR, v.n., sonner, appeler quelqu'un avec la clochette ; clocher, boîter ; clocher, choquer, ne pas s'assortir. CLOUCHIER ou CLOUQUIER ,

s. m., clocher, lieu où l'on nd les cloches d'une église. CLOUPINAR, v. n., clopiner, marcher avec peine et en clochant un peu. CLOUTURAR , v.a., clôturer , clore, fermer. CLOUTURO, s.f., clôturer, action de clore , enceinte de murs, de haies ; arrêté d'un compte; fin d'une discussion , d'une séance ; dernière représentation d'un spectacle. CLUGAR, v.a., fermer lesyeux ; jouer à cligne musette. c*ouN, s.m., les yeux banPS. CLUIS, s.m., glui, paille longue du seigle. CLUMASCLE, s.m., crémaillère, pièce de fer à anneaux ou à crans, à laquelle on suspend la marmite. CLUSSIR oU CLUISSE , v. n., glousser, faire des gloussements , en parlant de la poule

qui veut couver ou appeler ses

petits. CO, prép., chez, â la maison de, au pays de, etc., COCHOU, s.m., coche, sorte de * bateau qui navigue sur le One. C0CO, s.m., coco, fruit du cocotier; coque du Levant, sorte de graine qui empoisonne le isson et qui tue les poux ; tablette d'osier où les paysans tiennent leurs verres ; A ni coco ni moco, il n'a ni sou ni maille. COCODRIL, s. m. , crocodile, animal amphibie ; fig., personne d'une grande vivacité. CODOU, s. m., code, recueil des lois , constitutions , etc. COFFO, s.f., forme d'un cha* garniture intérieure de forme.

COFFRE, s.m., coffre, meuble en forme de malle.

COLERA, s.m., choléra-morbus, maladie quelquefois épidémi

que. COLERINO, s.f., cholérine, diminutif de choléra. COLERIQUE, QUO, s. m. et f., cholérique, qui est atteint du choléra-morbus. . COHABITATlEN, s.f., cohabitation, état des époux vivant ensemble. COHABITAR , v.n., cohabiter, vivre ensemble comme mari et femme. COHERITIER, s.m., cohéritier, tière , celui, celle qui hérite avec un ou plusieurs autres. COLIS, s.m., colis, balle, caisse ou barrique qu'on embarque. COLO, s. f., liaison d'amitié ; s'entendre, se protéger au jeu de billard ; le contre de la bande du billard ; colle, matière factice et tenace pour coller. COLORETTO, s.f., colerette, espèce de collet dont les femmes et les enfants se servent. COLOPHANO, s.f., colophane, résine dont les musiciens frottent leurs archets. COME, s.m., comite, officier des chiourmes. COMPTE, s.m., compte, calcul, supputation. COMTE, s.m., comte, celui qui possède un comté. CONQUO, s.f., coquille, auge ou bassin d'une fontaine. CONSOU, s.m., consul, officier dans une place maritime qui représente nn souverain étran

GIT,

corre, s.m., conte, histoire fabuleuse ou fausse.

CONTOROLE, s.m., contrôle , enregistrement.

CONTOROULAR, v.a., contrôler, enregistrer.

CONTOROÜLUR, s.m., contrôleur, celui qui contrôle.

CONTRO, prép., contre, á l'opposé , vis-à-vis de , auprès , tout près; s.m., concurrence, faire la concurrence.

CONTROBANDO, s. f., contrebande , contravention aux droits; au fig., enlever clandestinement des denrées á ses parents pour les vendre en cachette; violer les lois conjugales.

CONTROBANDUR, s. m., contrebandier , celui oui fait la contrebande par profession.

CONTROBASSO, s. f., contrebasse, sorte d'instrument de musique.

CONTRO-COOU, s.m., contrecoup , répercussion d'un corps sur un autre; au fig., suite, effet, influence pour quelqu'un, d'un événement malheureux arrivé á un autre.

CONTRODAN'SO, s. f., contredanse , danse à figures qui s'exécute ordinairement à huit personnes.

CONTRODIRE, v.a., contredire, contester , dire le contraire; v.pr., se contredire, dire ou écrire des contradictions.

CONTRODISENT, ENTO, contredisant , ante, qui coutredit, qui aime à contredire.

CONTRODIT,s. m., contredit, réponse contre ce qui a été dit; adv., sans contredit, certainement, sans difficulté.

CONTROFACH, ACHO, adject., contrefait, aite, imité, falsifié; malfait, difforme.

CONTROFACTIEN ou ControFAçocfc, s. f., contrefaçon, fraude en contrefaisant, imprimant, fabricant, etc. au pré

judicc de celui qui en a le droit,

CONTROFACTOUR, s. m., contrefacteur, celui qui contrefait un livre, une gravure, etc.

CONTROFAIRE, v. act., contrefaire, imiter, représenter en imitant; copier les autres pour les ridiculiser; v. pr., se rendre difforme; déguiser son caractère , dissimuler, feindre.

CONTRO-FENESTRO, s. fém., contrevent, volet qui s'ouvre en dehors d'une fenêtre.

CONTRO-JOUR, s. m., contrejour , lumière opposée á quelque objet.

CONTRO-MESTRE, s.m., contremaître , officier de marine, qui est l'aide du maître.

CONTRO-MARQUO, s. f., contremarque , seconde ou troisième marque; billet qu'on donne en échange d'un billet d'entrée.

CONTRORDRE, s. m., contreordre, contre-mandement, ordre contraire.

CONTRO-PES, s. m., contrepoids , poids qui sert à contrebalancer d'autres poids.

CONTRO-PEOU, s. m., contre

Si il, sens contraire a celui ont le poil est couché ; au fig., à rebours, à contre-sens.

CONTRO-POUISOUN, s. mase, contre-poison, antidote, remède contre le poison.

CONTRO-SIGNAR, v.a., contresigner , signer au-dessus d'un supérieur , signer l'adresse d'une lettre.

CONTRO-TEMPS, s.m., contretemps; accident imprévu qui dérange un projet.

CONTRO-VENT, voyez Controfenestro.

CONTROVERSO, s. f., controverse , dispute sur des articles de foi.

COOU ou Сор , s. m., coup, choc

plus ou moins violent d'un corps qui nous frappe. COOUCADIS, ISSO, s m, et f., étendue de terre ou de plantes foulées aux pieds. COOUCAGNO ou CoUCAGNo, s.f., cocagne , pays imaginaire où tout abonde , où rien ne manue. Est coucagno, il est facile, il est commode , il est aisé ; mât de cocagne, flèche d'un arbre au haut de laquelle on attache un Drix. COOUDEIROUN, s. m., chaudron. COOU-D'HUEIL , s. m., coupd'œil, regard, clin-d'œil, petit instant. COOUDIERO, s.f., chaudière , sorte d'ustensile en airain. COOUMOUR , s.m., grand volume, grand tumulte, grand nombre ou grande quantité de choses. COOUQUILLADO, voyez Caouquillado. C0OURET, s.m., choux, plante potagère. Coouret flori, chouxfleur. COOUSSIDO, s.f., serratule des champs , ciron des champs , chardon crépu. C0OUSSIGAIDURO, s.f., foulure, empreinte des pieds sur la partie foulée. C0OUSSIGAR , v. act., fouler , appuyer, mettre le pied dessus. C00UTAOU, s. m., fléau, gauche , sans adresse, sans bon sens, qui ne donne que des désagréments , parlant d'une personne ; v. Capitaou. COOUTERISAR, v.a., cautériser, brûler les chairs avec un caustique. C0OUTERO , s. masc., cautère , ouverture dans la chair, pour y déterminer une suppuration. C0OUTIEN, s.f., caution , ga

petit

rantie; celui qui s'oblige pour un autre. COOUTIOUNAMENT, s. masc., cautionnement, somme, bien qui sert de cautionnement. COOUTIOUNAR, v. a., cautionner, se rendre caution pour quelqu'un , répondre quelque chose. COOUTO, s.f., cotisation, quotité que l'on paye. COOUVASSO, s. fém., bête de somme qui n'est plus bonne à travailler; par extension , personne qui n'est bonne à rien , un fainéant. COP, v. Coou. COQUETTO , s. fém., coquette, femme qui a de la coquetterie. COQUO, s. f., coque , faux pli qui se fait à une corde qui est trop tordue; en terme enfantin, UII10 IlOIX. COR-DE-CHASSO, s. masc., cor dont on se sert à la chasse ; cor, instrument de musique en CUl1VTe, CORMARIN, s. m., cormoran , oiseau aquatique. CORNO, s.f., corne, partie dure qui sort de la tête de certains animaux; chausse-pied, morceau de corne pour chausser les souliers ; corne du pied des chevaux. CORP, s. masc., corp, corbeau, sorte de poisson. CORPOU, s. m., grande poche d'un filet, compartiment d'une madrague. CORPS, s.m., corps, partie matérielle de l'homme ou de l'animal ; il se dit de plusieurs autres choses. CORSOU, s. m., vesce blanche , plante et légume. COSTO, s.f., soie plate qui sert à faire de la broderie sur les étoffes.

COTO, v. Coouto.

COUA , s. f., queue, prolongement de la colonne vertébrale chez les quadrupèdes; partie du corps qui suit l'anus, extrémité du corps des oiseaux; partie alongée des fleurs et des fruits , etc. etc.

Coua-de-sartan , s. f., têtard, nymphe de la grenouille.

COUADAI ! interj., certes ! peste!

COUADENO, v. Couadai.

COUA DIR (si), v. pr., se blossir, parlant d'un fruit á pépin qui commence à se gâter; cDtir, blesser le fruit.

COUADIS , ISSO , adj., coli, ie, parlant d'un fruit qui se gâte, couvi , parlant d'un œuf qui se gâte.

COUADO o« Coitagno , s. fém., quantité d'œufs qu'on met à couver ; couvée, quantité d'oiseaux de basse-cour nés á la fois sous la même mère.

COUAL, s. m., cou d'une personne ou d'un animal ; gouleau d'une bouteille; col d'une chemise et de tout autre objet de toilette.

COUALEVO, s. f., faire coualèvo, faire la bascule, entraîner la balance.

COUALO, s. f., colline, petite montagne, colle, matière factice et tenace pour coller.

COUAL-VERT, s.m., col-vert, cerelle, sorte de petit canard sauvage.

C0UAL1SAR (si), v. pr., se coaliser , se réunir pour s'opposer à..., pour former un parti.

COUALISATIEN, s. f., coalisalion , ligue de diverses puissances , réunion de partis.

COUANCHO , s. f., bergeronnette jaune, oiseau.

COUAR, s.m., chœur, ensemble des personnes qui chantent,

morceau de chant qu'elles chantent , endroit dans une église où elles chantent; cœur, organe conoide, principal agent delà circulation dusang ; force, vigueur, courage , valeur, bravoure, intrépidité; affection, faculté d'aimer, etc. , grande caisse de charcutier, dans laquelle on ('pile les cochons morts; cœur, une des quatre couleurs d'un jeu de caries; v.a., couver, faire éclore des poulets, des dindons et autres oiseaux.

COUARCHO , s. f., couveuse , poule qui couve.

COUARDO, s.f., corde, tor lis de substances flexibles et allongées , telles que chanvre , lin, soie, etc. ; gros fil de boyau pour certains instruments de musique; tabac roulé et lié; huniers, cord ages qu'on jette aux vaisseaux qui veulent en aborder nn autre; chabots , menus cordages dont les maçons se servent pour attacher les échasses et les baliveaux qui leur sérvenla s'échafauder; long morceau de saucisse; douze douzaines de moules de boutons passés à un fil.

COUARELLO, voy. Couancho.

COUARROU, s. m., malotru, paysan grossier.

COUAS , s. m., petite cabane de chaume qu'on établit pour garder les fruits de la campagne; maison basse et écrasée.

COUASSO,s.f., sébille en bois ou en liège , quelquefois la moitié d'une courge vide; on s'en sert pour jeter de l'eau sur de jeunes plantes.

COUASTO, s. f., côte, os long, courbe et plat sur les parties latérales de la poitrine; ce qui en a la forme, penchant d'une

« PrécédentContinuer »