Images de page
PDF

attaque par des paroles insultantes, qui élève de mauvaises contestations , qui se dispute volontiers. DEBEQUIGNAR (si), v. pr., se picoter , s'attaquer par des paroles. DEBEQUIGNARIE, s. f., picoterie , paroles dites maligne- ment l'un contre l'autre. DEBESCOMPTE, subst.m., mécompte, erreur de compte. D*our , v. n., mécompter, faire une erreur de compte; faire un faux calcul, se méprendre. DEBIFFAR, v.a. et pr., débiffer, affaiblir, déranger, gâter; être débraillé. DEBIFAT, ADO, adj., débiffé, délabré , dégradé, dérangé ; affaibli; débraillé. DEBILLAR, v. act., dégarotter une charge ; défaire une corde ui serre les marchandises ** sur une charrette ; dévisser un pressoir à huile en se servant du court levier. DEBILLARDAR , v.a., débillarder, dégrossir une pièce de bois. DEBIT ou DEBITo, s. m. et f., débit, vente, trafic ; bureau de débit de tabac. DEBITANT, s.m. et f., débitant, débitante, qui débite une marchandise, qui vend en détail , : aux soumis à a régie des contributions indirectes. DEBITAR, v.a., débiter, vendre à différentes personnes ; fig., donnerdes nouvelles ;déclamer; couper de la besogne aux ouvriers et la leur distribuer ; détacher un tour que le câble fait sur les bittes, t. de marine. . DEBITOUR, TRIÇO, subst. m., débiteur, trice, celui, celle qui doit de l'argent à un autre.

DEBLAY , s.m., déblai, action de déblayer; enlèvement des terres, etc. pour niveler un terrain ; l'opposé de remblai ; famil., débarras; ce qu'on enlève. DEBLAYAR, v. act., déblayer , débarrasser, enlever ce qui gêne , faire le déblai. DEBLOUCAGE, s.m., déblocage, action de débloquer, t. d'imp. DEBLOUCAR, v.a., débloquer , ôter le blocus d'une place forte, d'un port , etc.; effet d'une bille de billard qui sort de la blouse ; ôter les lettres blouées, t. d'imp.; déboucler, éfaire, ôter les boucles. lDEBLUCI , v. Destruci, DEBOOUSSAR, v. Debaoussar. DEBOUARO , s. m., déboire , démenti; chagrin, affront de n'avoir pas réussi. DEBORD, s. m., débordement, action de déborder, de sortir de ses bords, en parlant d'un fleuve , d'une rivière ; fig., déluge de... DEBOUCAMENT, s.m., débouquement, action de débouquer. DEBOUCAR, v.n., débouquer , se dit d'un navire qui sort d'un détroit, d'un canal. DEBOUCAT, ADO, adject., mal embouché, dissolu, libre dans ses discours, tenir des conversations obscènes. DEBOUCHA, s,m., débouché ou déboucher , moyen de se défaire des marchandises, endroit par où elles s'écoulent à l'extérieur; extrémité d'un défilé; fig. et fam., voie pour arriver à une place , à un emploi ; moyen de succès ; expédient. DEBOUCHAMENT , s. m., débouchement , action de déboucher. DEBOUCHAR, v.a., déboucher, ôter ce qui bouche ; évacuer,

[ocr errors]

tampon. DEBOUINAR, v.a., détacher du figuier toutes les figues à peine tournées ; déboucher, enlever le bouchon, le tampon , la bonde ; figur., pleuvoir abondamment; pleurer à chaudes larmes. DEBOUIRE , s. m., déboire , mauvais goût qui reste d'une liqueur après qu'on l'a bue ; saveur détestable; escaufignon, mauvaise odeur occasionnée * la transpiration ; fig., déire, chagrin, dégoût, mortification. DEBOUISSAR, v. Debougnar. DEBOUITAR, v. a. et pronom., déboiter , disloquer un os ; déjoindre la ménuiserie. DEBOUNAIRE, adj., débonnaire, bienfaisant, doux et bon jusqu'à la faiblesse ; fam., mari qui souffre patiemment l'inconduite de sa femme. DEBOURDAMENT, s.m., débordement, élévations des eaux d'une riviére au-dessus de son lit ;irruption d'un peuple dans un pays où il s'établit et qu'il ravage : dissolution des mœurs. DEBOURDAR, v.a., déborder , ôter le bord, la bordure , déborder l'ennemi , passer la ligne ; v. n., passer le bord ou les bords ; dépasser en parlant des étoffes ; sortir hors du bord, en parlant des fleuves, des rivières ;v.pr., se déborder, sortir de son lit, parlant d'un fleuve , d'une rivière. DEBOURINAR, v. Descatalanar. DEBOURRAR ou DEBoURRIR, v.a. enlever la bourre des oliviers ;

ébourgeonner, ôter les bourgeons de la vigne ;v.n., parler un peu trop librement, sans trop de retenue ; mettre ou offrir un prix, une condition disproportionnée. DEBOURSAMENT, s.m., déboursement, action de débourser ; les débours, argent que l'on a avancé. DEBOURSAR , v.a., débourser, compter de l'argent , faire des dépenses, tirer de l'argent de sa poche, de sa bourse. DEBOURSAT , s.m., déboursé , ce que l'on a payé; argent avancé, ce que l'on a fourni pour quelqu'un. DEBOUSCAR , v. act., déboiser une forêt ; débûcher, sortir du bois ; débusquer , dénicher quelqu'un , le trouver au lieu où il s'était caché; débusquer, . chasser l'ennemi d'un poste avantageux. DEBOUSSAR, v.a., débousser , démarrer la bosse qui retient le câble d'un vaisseau. DEBOUSSELAR, v.a., égrainer, faire sortir les graines d'une plante, les grains d'un épi, d'une cosse ; on le dit principalement du chenevis, graine du chanvre. DEBOUTAR, v. a., débouter , décheoir quelqu'un de la denande qu'il avait formée en justice. DÉBOUTOUNAR , v. a., déboutonner , défaire les boutons , les fairesortir des boutonnières. DEBRAILLAR,v. Debrayar. DEBOUTTAR, v. act. et pron., débotter, ôter les bottes. DEBRANDAGNAT, v. Espillandrat. DEBRANDO , s. f., décadence , état de déclin , commencement

de ruine. Prend la debrando, il rend la défile, la déconfiture, a débandade, etc. DEBRASSAT , ADO , s. et adj., - qui n'a qu'un seul ou point de bras. DEBRAYAR , ou l)EBRAILLAR , v.a., déculotter ;v.pr., mettre . bas sa culotte ;v.n., débrailler, avoir la poitrine découverte. DEBREDOUILLAR, v. a. et n., ôter la brédouille , la faire - ôter, t. de trictrac. DEBREGAR (si), v.pr., se dévisager, tomber la figure première, se rompre la mâchoire, se fendre les lèvres en tombant, se meurtrir la figure. DEBREIDAIRE, s.m., débrideur, homme expéditif; qui a un bon appétit. -DEBREIDAR, v. a., débrider , ôter la bride à un cheval ; v.n., manger avidement. DEBRIS, s. m., débris , restes d'un vaisseau qui a fait naufrage, d'un repas, de tout ce qui a été mis en pièces ; décombres d'une bâtisse ; rhubarbe de fromage. DEBROUAIRE, s. m., faucon , quand il a la forme d'une faucille ; vouge, quand il ressemble à une serpe; c'est un instrument pour couper les touffes de ronces, paliures, etc. DEBROUAR, v. a., couper avec la vouge ou le faucon les touffes d'arbustes ou de ronces; cueillir les olives, les détacher avec la ItalIn . DEBROUILLAMENT, subst.m., débrouillement, action de débrouiller , de démêler. DEBROUILLAR, v.a., débrouiller, démêler, mettre de l'ordre dans les choses qui étaient en confusion ; tirer un sens d'une chose obscure , l'interprêter ;

v.pr., se débrouiller, devenir facile à comprendre. DEBROUTAR,v.a., ébourgeonner, ôter les bourgeons aux vignes, aux arbres ; abroutir , : des bourgeons que le étail mange. DEBRUISSAT, ADO, adj., qui a la diarrhée avec de grandes douleurs, parlant des enfants. DEBUSCAR, v. Debouscar. DEBUT, s.m., début, commencement , principe , premier abord ; premier pas dans une carrière. DEBUTANT, ANTO, s.m. et f., débutant, ante, celui qui débute. DEBUTAR, v.a., v.n., débuter, commencer un discours, jouer la comédie pour la première fois dans un pays ; faire les premières démarches dans une profession. Debutar uno bocho, débuter , ôter du but, enlever la boule près du but. DEÇA , v. Dedeça. DECADANÇO, s.f., décadence , disposition à la chute; déclin , dépérissement ; tendance à la ruine, état de ce qui y tend. DECALITRO, s. m., décalitre , dix litres. DECAMETRO, s.m., décamètre, dix mètres. DECATIGNAR, v. Degatignar. DECEDAR,v.n., décéder, mourir de mort naturelle ; il ne se dit que des personnes. DECEMBRE ou DEZEMBRE , s.m., décembre , le dernier mois de l'année. DECEMMENT, adv., décemment, avec décence , d'une manière décente. DECENÇO, s.f., décence , bienséance, honnêteté extérieure ; COIn VoIlaInCe . DECENDRIAR, v.a., décintrer,

dôter les cintres d'une voûte. DECES, s.m., décès, mort naturelle d'une personne. DE-CE-QUE, conj., parce que, à cause que , de ce que. DECERNAR, v. a., décerner , ordonner, accorder juridiquement, par autorité publique. DECESSAR, v. Cessar. DECHEANÇO, s.f. , déchéance , perte d'un droit. DECHET , s.m., déchet, diminution en qualité, en quantité, en valeur d'une marchandise. DECHETAR, v.n., se détériorer, devenir moindre en qualité , quantité et valeur. DECHIFRABLE, BLO, adject., déchiffrable, que l'on peut déchiffrer. DECHIFFRAIRE, s.m., déchiffreur , celui qui déchiffre , explique un chiffre , un écrit obscur , difficile à lire ou à traduire. DECHIFFRAMENT, subst. m., déchiffrement, action de déchiffrer ; chose déchiffrée. DECHIFFRAR , v.a., déchiffrer, lire, expliquer un écrit en chiffres, lire ce qui est mal écrit ; expliquer des écritures antiques, etc.; fig., pénétrer : chose de difficile , 'obscur, d'embrouillé; parvenir à connaitre le caractère d'une mersonne. DECHIRADURO, s f, déchirure, ce qui est déchiré. DECHIRAMENT, s. m., déchirement , action de déchirer ; ruptnre : douleur vive et amère. DECHIRANT, ANTO, adjectif, déchirant , ante , qui navre , qui déchire le cœur. DECIIIRAR, v. Estrassar. DECHURRE , v. n., déchoir, tomber dans un état moindre , pire.

DECHIRURO, s.f., déchirure , rupture faite en déchirant, DECIDAMENT , adv., décidément, d'une manière décidée ; absolument. DECIDAR, v.a., décider, engager, déterminer quelqu'un à faire quelque chose; décider une question ;v.pr,, se décider, se déterminer, se rendre. DECIDAT, ADO, subst. et adj., déeidé, ée, résolu, d'un caractère ferme. DECIMAOU, ALO, adj., décimal, ale, composé de 10°s, de 100es , de 1000es, etc. d'unité ; fraction dêcimale, calcul décimal ; s.f., décimale, fraction décimale, DECIMAR , v. act., décimer , prendre la dixième partie ; punir un soldat pris au sort un sur dix ; écimer, éhoupper, étêter, couper la tête à un arbre. l)ECIMO, subst. m , décime , la dixième partie d'un franc. DECIMETRO, s.m., decimètre, dixième du mètre. DECIMOUTAR, v.a., étêter les plantes ; ébarber les plumes , le papier , etc. DECINDRADOU, s. m., décintroir, marteau à deux taillants des maçons. DECINDRAR, v.a., décintrer , ôter les cintres d'une arche , d'une voûte. DECISIEN, s.f., décision , résolution prise ; jugement prononcé. DECISIF, IVO, adj., décisif, ive, qui décide, qui termine. DECLAMAIRE, ARELLO, s.m. et f., déclamateur, trice , qui dèclame hien. DECLAMAR , v. act., déclamer , prononcer à voix haute et d'un ton d'orateur. -

DECLAMATIEN, s.f., déclamation , action de déclamer. DECLARAR, v. act., déclarer , manifester , faire connaître ; v.pr., se déclarer, se manifester, prendre parti ; s'avouer coupable. DECLARATIEN , s.f. , déclaration , action de déclarer. DECLIN, s.m., déclin, état d'une chose qui penche vers sa fin. DECLINAR , v. neut., décliner , ncher vers sa fin ; incliner d'un côté ou d'autre ; v. a., décliner, faire une déclinaison ; décliner un nom, le faire passer par tous les cas ; décliner son nom , se nommer , se faire connaître ; s'éloigner de l'équateur : s'éloigner du nord. DECLINATOUARO, s.m., déclinatoire , moyens qu'on allègue pour décliner la juridiction d'un tribunal. DECLINESOUN , s.f., déclinaison, éloignement des astres par rapport à l'équateur ; action de décliner. DECO , v. Dequo. DECOUGNOUAR , s.m., décognoir, pièce de bois faite en forme de coin , pour serrer et desserrer les formes , t. d'imp. DECOUMBRAMENT , subst. m. , décombrement, aclion d'enlever les dècombres ou ee qui encombre. DECOUMBRAR ,v.a., découvrir une maison , en ôter le toît ; nettoyer, enlever lesdécombres. DECOUMBRES , subst m.plur., décombres, restes d'une démolition ; menues pierres , plâtras .. etc. DECOUNFITURO , s.f., déconfiture , entière défaite , destruction ; fig., ruine entière d'un négociant : état d'un débiteur insolvable.

[blocks in formation]

DECOUPUR, s.m., découpeur , celui qui découpe, qui dépèce. DECOUPURO, s.f., *. taillade faite pour ornement à du papier, à une étoffe , etc.; chose, figure, image découpée. DECOURAR, v. act., décorer, orner, parer. DECOURATIEN, s.f., décoration, embellissement, ornement en peinture , sculpture, architecture ; marque de dignité , d'honneur ; au pl., ce qui, au théâtre , imite le lieu de la scèue ; décor, action de décorer un appartement, ce qui sert à décorer , orner. DECOURATOUR, s. m., décorateur, celui qui fait des décorations de fêtes, de theâtre, etc. DECRET, s.m., décret, ordonIllIlC'. DECRETAR, v.act., décreter , faire une ordonnance. DECROUTAR, v. a., décrotter , ôter la crotte des souliers, des bottes. DECROUTOUAR , s. m., décrotoire, brosse pour décrotter. DECROUTUR ou DEGROTI .. s.m. , décrotteur, celni qui fait profession de décrotter. DEDAILLAR , v. act., faner , étendre le foin qu'on vient de couper rompre les andains. DEDAMAR, v. n., dédamer, ôter les dames , ôter les pions des plus basses cases du damier. DEDAOU , s.m., dé à coudre ; doigtier, tuyaux de roseau que

« PrécédentContinuer »