Images de page
PDF

grec; fig. et fana., habile, rusé; ¥. Gregali.

GRECQUO, s.f., grecque, ornement á la manière des Grecs; ancienne coiffure.

GREDIN, s.m , gredin, homme sans naissance, sans bien, ni qualités; v. Gradin.

GREE, s f., tartreque produit le vin dans une futaille, un tonneau.

GREFFAIRE , s.mase., greffeur, celui qui greffe les arbres.

GREFFAR, v.a., greffer, faire une greffe; enter, greffer en fente, en couronne, eu écusson

GREFFE, s.m., greffe, bureau où l'on expédie les jugements, etc., où l'on garde les registres; ses droits, ses émoluments, ses employés.

GREFFET, s.m., sorte d'oiseau qui ressemble à une outarde.

GREFFIER, subst m., greffier, celui qui expédie et garde les actes de justice.

GREFFO, subst.f., greffe, ente, petit bout de branche, œil d'arbre enté, inséré dans un autre.

GREFFOIR, s.m.,greffoir, petit rouleau pour greffer.

GREGALI, GREGAOU ou GREC, s.m., galerne, grégali, vent du nord-ouest ou vent grec.

GREGAOU, v. Gregali.

G REGÓ, y.Gregou.

GREGORI, s. propre d'homme, Grégoire.

GREGORIEN, ENNE, adj., grégorien , enne, ordonné, institué parle pape saint Grégoire; rit, chant, calendrier grégorien; année grégorienne.

GREGOU, s.m., grec, homme né ou habitant dans la Grèce. Gregon, se dit aussi pour, fais, agis, frappe , casse, brise, envoie, etc., c'est une sorte de

délit que se font les enfants.

GREGOUARO, v. Gregori.

GREILLADO, s.fém., grillade, viande grillée , manière d'apprêter en grillant, tout ce que contient un gril. Sebo greitlado, oignon germé.

GREILLAGR, s.mase, grillage, ouvrage de fils-de-fer ou de laiton qui s'entrelacent et forment un treillis ; sa ligure; assemblage de poutres, soliveaux, planches en grilles, les unes sur les autres; action de faire griller la viande.

GRE1LLAR, va., griller, faire cuire sur le gril ; brûler, faire brûler; par ext., faire éprouver une grande chaleur; clore, fermer par une grille; garnir de barreaux, treilliser; fara., cloîtrer, un fermer dans un couvent; v.n., rôtir sur le gril , brûler; par ext., avoir une grande chaleur , pâmer, étouffer, mourir de chaleur; faire germer des oignons, des aulx , etc. ; verb.pron., se griller , se chauffer trop, se brûler.

GREILLAT, ADO, adj., grillé , ée, rôti, brûlé; clos, fermé par une grille, garni de barreaux ; germé, parlant des oignons, aulx , pommes-de-terre, etc., qui poussent des germes.

GREILLO, s.f., gril, ustensile de fer, á jour, pour faire griller ou chauffer; fig. et fam. .être sur le gril, dans une situation douloureuse, dans uue vive impatience; grille, barreaux de fer ou de bois croisés pour fermer ; clôture, porte à barreaux droits; parloir des couvents de femmes; barres de fer sur lesquelles on expose au f«>, nn met le charbon, etc., soliveaux, chevrons, planches, etc., assemblés en forme do grilles placées les unes sur les autres. GREISSAGE, s.m., graissage, action de graisser. GREISSAR, verb. act., graisser, enduire , frotter , oindre de graisse; fig. et fam., graisser la patte , payer pour corrompre GREISSIER, s m., assemblage de claies sur lesquelles on sèche des figues ; les figues exposées au soleil; séchoir pour les figues GREIssIER , ERo, adject., gras, dodu, potelé, très-bien portant; on ne le dit que des enfants. GREISSO, s.f., claie, ouvrage fait en roseaux, pour la sèche des figues ; clayer, grosse claie; clayon, petite claie ; clisse, est celle destinée pour faire égoutter les fromages. GREISSOUN, s m., espace d'une claie à l'autre lorsqu'elles sont exposées au séchoir. GREISSOUX, OUSO, adj., graisseux, euse, de la nature de la graisse ; enduit, sali de graisse. GRELAR, v.a., grêler, frapper de la grêle, gâter , dévaster , ravager, ruiner, saccager par la grêle; rendre grêle ; v.monopersonnel, tomber, en parlant de la grèle. GRELAT , ADO, adj., grêlé, ée, ravagé par la grêle ;fam., marqué de la petite vérole ; mesquin, pauvre, couvert de haillons, annonçant la plus affreuse misère. GRELE, GRELO, adj., grêle , long et menu, délié , effilé ; fluet, délicat; voix grêle, aigué et faible; ton grêle, ton le plus haut. GRELO, s f., grêle , pluie congelée tombant par grains; fig., grandequantité, grêle de coups, grêle de pierres ;tomber comme la grêle , en très-grand nombre; méchant comme la grèle; très

méchant. Cantar la grélo,injurier quelqu'un , vomir des injures, chanter pouilles, pop. GRELOUN, s m., grêlon, gros grain de grèle ; grésil, trèspetite grêle. GRELOUTAR, v.n., grelotter, trembler de froid. GREMIL, s.m., gremil, larme de Job, plante dont le fruit sert à faire des chapelets. GRENADIER , v. Granadier. GRENADIERO, v. Granadièro. GRENADO , v. Granado. GRENAILLO, v. Granaillo. GREOU, s m., pousse, brouture d'une plante ou d'un arbre ; caïeu , rejeton des oignons qui portent fleurs ; cœur ou pomme d'une salade, d'un choux, etc. Greou, au fig., signifie, santé, embonpoint. GREOUGE, v. Agreouge. GREOULE , ou GREOURE , S.II., lérot, rat grièche, petit quadrupède d'une espèce plusgrosse que les rats domestiques; c'est une sorte de loir. . GRES, adject. Rin grès, raisin rouge qui ressemble au barbaroux. Est rouge coumo un gr*, il est rubicond comme un ivrogne. GRESADO, v. Agréat, ado. GRESC, v. Gresq. GRESCOUX, v. Gresq, gresquo. GRESILLAR, v.a., griller, faire cuire , chauffer sur le : v.pr., se brûler, se griller , être trop près du feu. GRESO, v. Grié. GRESQ , s.m., grès, agglutination de sable fin en masses formant une sorte de pierres plus ou moins dures ; ces pierres réduites en poudre , poterie de glaise mêlée de sable. Gneso, GResouo, adject., de la nature du grès.

GREVANSO , subst.f., fâcherie , peine, inquiétude , bouderie. GREVAR, verb.a., grever, faire tort et dommage, léser; charger de contributions , d'impôts, etc. GREVAT , ADO, adj., grevé, ée , blessé dans ses intérêts,lésé. GRlE, s.f., crasse, ordure qui s'attache sur le corps des personnes malpropres , dans le poil des animaux, et qui s'attache sur les meubles qu'on néglige de nettoyer. GRIEF, s.m., grief, préjudice , tort ; affront, injure, offense ; lésion, dommage, plainte pour ce domimage ; au plur., son exposé. GRIEF, Evo, adject., grief, ève , fâcheux , triste; douloureux ; dangereux ;grave, important ; grand, énorme. GRIEVAM ENT, adverb,, grièvement, d'une manière griève ; excessivement , énormément ; dangereusement. GRIEVETA, subst.f., grièveté, atrocité, énormité, noirceur. GRIFFAD() , s.f., coup de griffe, d'ongle ; égratignure. GRIFFAR , v.a., griffer , donner un coup de griffe ; égratigner ; gripper, prendre avec la griffe; fig , saisir. GRIFFAT, ADO, adject., pris, saisi, tombé sous la main des gendarmes, de la police, de la justice. GRIFFO, s fém., ongle crochu, : et mobile ; ce qui en a a forme; fig. et fam., pouvoir injuste; rapacité ; coup de griffe, propos malin , médisance , calomnie ; empreinte d'un nom, instrument pour la faire; caïeux de renoncule, d'anémone; différents outils, etc . GRIFFOUN, subst.m., robinet, cannelle, tuyau de bois ou de

métal qu'on applique aux tonneaux, fontaines , etc., et qu'on ouvre et ferme au moyen d'un bouchon percé , nommé clef. GRIFFOUNAGE , s f. , griffonnage , écriture indéchiffrable ; mauvais dessein. GRIFFOUNAIRE , USO, subst., griffonneur, euse, celui, celle qui griffonne ; iron., auteur ui écrit beaucoup. GRIFFOUNAR, v.a., griffonner, écrire , dessiner mal. GRIFFOUNARIE, v. Griffounage GRIFFOUNAT, ADO, adject., griffonné, ée, très-mal écrit ou dessiné. GRIFFOUNUR, v. Griffounaire . GRIGNOUN, s. masc., grignon , " marc des olives ; noyau de toutes sortes de fruits; t. de marine , débris de biscuits; t. de maquignon , étalon. GRIGNOUTAIRE, USO , subst., lambin pour manger. GRIGNOUTAR, verb.n., manger doucement , en rongeant. GRILLET , v. Graillet. GRIMAÇANT, ANTO, adject., grimaçant, ante, qui grimace. GRIMACAR , verb. n., grimacer, faire la grimace ; fig. et fam., faire des grimaces, des minauderies , minauder , affecter des airs, des mines , faire de feintes difficultés , etc.; faire de mauvais plis, en parlant des étoffes. GRIMAÇARIE, s f., grimacerie, action de faire des grimaces. GRIMACIAIRE, v. Grimacier. GRIMACIER, ERO , s. et adj., grimacier, ère, qui fait souvent la grimace, qui fait ordinairement des grimaces; figur. et fam., cérémonieux , façonnier; hypocrite , faux dévot. GRIMOUANO, v. Grimouaro.

GRIMOUARO, s.m., grimoire , prétendue science d'évoquer les âmes des morts; livre de magie, de sortiléges ; recueil de conjurations magiques; fig. et fam., discours obscur ; écrit inintelligible ; écriture indéchiffrable. GRIMPAIRE,v. Escalaire. GRIMPANT, ANTO, adj,, grim: ante , qui grimpe , qui a 'habitude de grimper. GRIMPAR , v. n., grimper, monter en s'aidant des pieds et des mains ;gravir; monter; fig. et famil., s'élever , avancer ; en parlant des plantes, s'entortiller en s'élevant , s'attacher. GRIMPET, s m., roidillon , morceau de montée , chemin montueux , raide. GRINÇAMENT, s masc., grincement, action de grincer des dents. GRINÇAR, v.n., grincer les ou des dents, les faire craquer, les serrer, les frotter les unes contre les autres, par rage, douleur , etc. RIOU, s m., loriot , oiseau. GRIOUSELIER, s.m , groseillier, arbrisseau qui porte la groseille. GRIOUSELO, s. fém., groseille , petit fruit un peu acide qui vient par grappe et dont on fait une excellente gelée. GRIPPAR,v a., gripper, attra" per, ravir subtilement, en parlant du chat ; pop., prendre , dérober, voler; saisir quelqu'un GRIPPAT , ADO, adject., qui a attrapé la grippe. GRIPPET, v. Grimpet. GRIPPO , s.f., grippe , catarrhe épidémique. Grippo jesus , gendarme, recors, huissier. Grippo dardèno, grippc-sou, escroc. GRIS, GRISO, : ., gris, grise, qui est de couleur mêlée de noir et de blanc ; dont une par

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

rabie ; la masse, le plus grand nombre; par anal., ce qui est le plus important; drachme, 8* partie de l'once; gros du vaisseau, la partie la plus grosse du navire; fort, temps ou une chose est dans son plus haut point, dans un plus haut degré. Oou gros de l'hiver, au fort de l'hiver. Oou gros deis trabails; au fort des travaux. Oou gros deis fichaoux, au fort de la bataille.

Ghos, adv., gros, gagner, perdre , jouer gros, beaucoup ; en gros, beaucoup á la fois; le contraire de en détail; figur., sans entrer dans les particularités : tout en gros, seulement

Gros , Grosso, adj., gros, grosse, qui a beaucoup de circonférence, de volume; qui a de l'embonpoint; dodu , épais , gras, potelé ; considérable, qui passe la mesure ordinaire; riche, opulent, gros monsieur , gros négociant; gros temps , mauvais, orageux ; mer grosse, agitée; yeux gros, gonflés de pleurs; gros yeux ,d'un volume considérable; grosse femme qui a de l'embonpoint; femme grosse, qui est enceinte; fig., cœur gros, gonflé de chagrin; parler des grosses dents , avec hauteur, menace.

Gros-bec , s m., gros-bec, genre de passereaux conirostres.

Gros-canocn , s.m., gros-canon, caractère d'imprimerie.

Gros-romen , s mase, gros-romain , caractère d'imprimerie.

GROSSO, s.fém., grosse, douze douzaines ; expédition d'un acte en forme exécutoire.

GROSSOS-DE-FOUNTO, s.f. pi., grosses-de-fonle, gros caractère d'imprimerie.

GROTTO, s.f., grotte, caverne

naturelle ou factice; sa forme.

GROU , s.m., paquet, maguel, sacs d'argent ; rouleau de pièces d'or.

GROUAGNO, v. Agrouagno.

GROUAR, verb.a., engendrer, couver.

GROUFIGNADO, v. Grafignado.

GROUFIGNAIRE, v. Grajignair»

GROUFIGNAR , v Grafgnar.

GROUGNAIRE, ARELLO, s.m. et f., grognard, arde; adject., grogneur, euse, qui grogne.

GROUGNAME.NT, s. m., grognement, action de grogner; flg., grogne, murmure.

GROUGNAR, verb.п., grogner, grommeler, crier en parlan t du ponrceau; flg. et fam., témoigner son mécontentement par on bruit sourd; murmurer; se plaindre entre ses dents.

GROUGNAR1), s.m., grognard , celui qui est dans l'habitude de grogner; qui est toujours mécontent, chagrin ; adject., grognard , arde , qui grogne, gronde, murmure sans cesse; qui est toujours mécontent, chagrin.

GROUGNOUN, s. et adj., grognon , sujet à grogner, à gronder; pop.

GROU1Ñ, s.m., groin, museau de cochon.

GROUL, GROULO , s. et adject., sale , malpropre sur sa personne , sur ses vêtements ; sale dans ses manières , dans ses propos, etc.

GROULEGEAR, v.n., saveler, travailler grossièrement.

GROULIER , s.mase., savetier, ouvrier qui ne raccommode que les vieux souliers; figur., méchant ouvrier.

GROULO, s.fém., savate, vieux soulier; guenippe,t. injurieux; v. G roui.

« PrécédentContinuer »