Images de page
PDF
[ocr errors]
[ocr errors]

à ses petits. Dounar la becado, abecquer un oiseau. BECAR, v.a. et n., becqueter, manger en se servant du bec ; parler , babiller. BECARUT , UDO, adject., qui se rebèque, qui replique à tout propos, grand parleur; flamant ( oiseau aquatique). BECASSINO, s. f. , bécassine , bécassot , oiseau de la forme d'une bécasse. BECASSO , s. f., bécasse , sorte d'oiseau à long bec ; bécasse de mer ou éléphant, poisson fort petit qui a un long bec et une sorte de scie du côté de la l1P1l. BECASSOUN, v. Becassino. BECHARD, s, m. hoyau , instrument à deux fourchons pour cultiver la terre. BECHET , subst. m., brochet ( poisson ). BECO-FIGO , s. m., bec-figue (oiseau). BECORO , s. f... crottin de menu lbétail , de lièvre, de lapin , de rat , etc. BECOS , v. Becoro. BECUN ou BECU , v. Bechard. BECUT , UDO , adj. , qui a un bec : chiche parlant d'une qualité de pois. . BEDANE, s.m., hec-d'âne , sorte d'outil de ménuisier pour faire des mortaises. BEDE ou nEDELAs , s. m., benêt, - imbécile. niais. BEIDEOU , v. Budeou. BEDENO , s.f., bédaine, panse, gros-ventre. BEDIGAS , ASSO , s. et adject., bon enfant, bonne personne. BEDOT , s.m., bédeau , homme de peine qui sert dans une

église catholique. Bedoto, la

femme du bédeau. BEDOUFO, adj., faible, paresseux , faînéant. BEDOUIN , s. m. , bédouin , arabe du désert. - Au fig., personne brune, dont le visage parait avoir été noirci * soleil. . bEDOURIDO, s. f.,- mauviette , sorte d'alouette hupée, alouette des bois ( oiseau). BEDOURIE, subst. m., sédiment d'une liqueur. BEDOUVIDO, v. Bedourido. BEIDUALO , s. f., niaise , imbécile, femme qui manque de iugement. BEELAGE, v. Bealage. BEELAMENT , s. m., bêlement, cri des moutons , chèvres , agneaux, etc. BEELAR , v. n., bêler, jeter un cri , parlant des moutons , brebis , agneaux, etc. ; crier , pleurer , parlant des personnes et surtout des enfants à la mamelle. BEFFE, BEFFO, adj., lipeux , euse , qui a la lipe, la lèvre inférieure saillante. BEGIN, s. m., goret, pourceau , cochon , c'est un terme enfantin ; colère, inquiétude. BEGNADO, subst.f., plein une arate, la charge d'un cheval harnaché d'une arate ou d'une echelette. BEGNOS , s.f. pl. , arate , sorte de paniers jumeaux dans lequel on transporte à dos de mulet de la poterie ou des verres travaillés ; échelette , harnais d'un bât pour y accrocher à un tour des fagots de gerbes , de paille, de foin , etc. BEGOUMAR , s. masc., premier lait après l'accouchement. BEGUDO , subst. f. méprise , faute commise par m*

bouchon ou petit cabaret de campagne ; abreuvoir pour les mulets le long d'une route. BEGUE, GUO, adject., bègue , qui bégaie. BEGUEYAMENT, subst. masc., bégaiement, action de bégayer, BEGUEYAR , v. n., bégayer , articuler mal les mots. BEGUIN , s. m. , béguin , sorte de bonnet d'enfant. BEGUINO, s.f., béguine, dévote superstitieuse. BEGULO , s. fém., bégueule , femme qui parle à tout propos et impertinemment. BEILAGE , s. m., nourrisson qu'on confie à une nourrice. BEILAIRE , s. masc., celui qui donne ; bailleur de fonds. BEILAR , v. act., donner , remettre , faire passer quelque chose d'une main à l'autre. BEILETO, s.f., nourrice , celle qui se charge d'un nourrisson. BEIS on DELEIs, pluriel du mot - Beou. BEISADURO, s. f., biseau ou besure du pain, endroit par où il se touche dans le four. BEISAR ; v. a., baiser, donner des baisers. - Beisar patin , baiser le babouin , ramper auprès de quelqu'un. BEISAREOU , v. Baisareou. BEISETTO ou BAIETTo , s. f., - petit baiser , c'est un terme enfantin. BEISIIUILS , subst. m., acarne (poisson ). BEISOUNIAR , v. a., baisotter , baiser à différentes reprises. BEISSAIRE, v. Baissaire. BEISSAR , v. Baissar. BEISSIERO , v. Baissiero. BEISSO , s. f., bâtonnet , sorte de : bâton amenuisé par les deux bouts et qui sert à un jeu d'enfants.

BEL , v. Beou.
BEL-ooUssEoU , s. masc., loriot
(oiseau).
BELAR , v. Beelar.
BELAS, ASSO, adj., bellissime,
très-beau , très-belle , d'une
figure agréable.
BELEIME ( à ) , adv., à prorata,
à vue d'œil , à l'à peu près ;
sans choix, en sorte, tel quel.
BELEOU ; v. Bessai.
BELET , s. m., blueau (oiseau).
BELHUI , s.m., benjamin , en-
fant gâté , personne qu'on
aime plus que toutes les autres.
BELIER, s.m., bélier, mâle de
la brebis. -
BELIERME, v. Beleime.
BELIERO, s.f., plusieurs jours
de leau temps.
BELIGAS , ASSO, voy. Beri-
- gaoudas.
BELITRARIE , s.f. , coquinerie,
action d'un bélitre..
BELITRE , TRO, adj., bélitre ,
mot injurieux que l'on applique
aux gueux, aux coquins.
BELLAS , v. Belas.
BELLESSO , s.f., chose qui fait
beau voir, principalement une
récolte pendante.
BELLIQUOUX, OUSO, adject.,
belliqueux , euse , guerrier ,
martial.
BELLO-ESTELO, s.f., Vénus,
étoile du matin.
BELLo-FILLo , s. f. , belle-fille ,
bru , femme du fils.
BELLOMENO , s. fém., maladie
des plantes légumineuses occa-
sionnée par le ver appelé Cour-
teliero qui ronge les racines.
BELLO-MlERO, s.f, belle-mère,
mère de la femme ou du mari,
seconde femme du père.
BELLo-DE-NUECH , s.f., belle-de-
nuit , plante de parterre.
BELLos, s. f. pl., figures des
cartes , rois , dames et valets.

BELLo-sUR ou BELLo-soRRE, s.f., belle-sœur , celle dont on a épousé le frère ou la sœur , femme du frère ou du beaufrère. BELLo-vIANDo , s. f., sorte de vesce ( plante). BELLOYO, s. f., fanfreluche , affiquets, petite chose de rien ui sert pour la parure des P1IIlCS. -BELLURIS ou BELLURos, voyez Beloyo. BELOUSAR, v.a. et pr., blouser, faire aller la bille du billard dans la blouse.- Au figuré , tromper, se blouser, s'attraper, se méprendre. BELOUSO, s. f., blouse, trous pratiqués autour de la table d'un billard : sorte de blaude pour les enfants et pour les vovageurs. BELUGAN, s. m., milan de mer, l* BELUGAR ou BELUGUEGEAR, v.n., étinceler , répandre des étincelles, des bluettes de feu.Au fig., briller, éclairer, donner un grand éclat de lumière. BELUGO , s. fém., étincelle , bluette ; flamèche est celle que fait une lampe , une chandelle ; fausse variole ou petite vérole ; fanfreluches , affiquets qui servent à la parure des femmes ; vanités. A touto belugo, à outrance. S'amusar en de belugos, vétiller , employer son temps à de vaines et légères occupations. BELUGUEGEAR ;v. Belugar. BELUGUET ou nEzvGUET , ETo, adj.. alerte, éveillé, ée. BELVEDERE , s. m., belvéder, terrasse , pavillon , tour sur une maison , lieu d'où l'on a une belle vue. BENAILLO. s.f., bien .. fortune ,

richesse ; faveur , avantage , profit, préférence. BEN , s. m., bien, le contraire du mal ; propriété rurale , ssession , richesse. - Adv., oien, beaucoup. - Interject., bien, très-bien, fort bien. S. m., bain , v. Ban. BEN-AIsE , BEN-AIso, adj., bienaise , content, satisfait ; être de l'avis, être dans l'intention. . BENAS , v. Benaillo. BENC, s.m., picot, petite pointe qui demeure sur le bois qui n'a pas été coupé nettement. BENCADO , subst. f., accroc, déchirure qu'on se fait en s'accrochant. BENDAGE, s. masc., bandage , bandes appliquées sur les parties d'un corps malade ; brayer, suspensoir ; bandes de fer ou d'autre métal qui entourent des roues ou autres machines. BENDAR , v. a., bander, tendre un arc, une corde ; armer ou apprêter un fusil , un pistolet ; bander , couvrir les yeux. BENDEOU , s. m., bandeau , linge qu'on met autour du front, sur les yeux. BENDIRE, subst. m., messe de défunt. BENIDO, s. f., bande , sorte de lien plat et large; barde, flèche de lard que l'on applique sur les volailles qu'on fait rôtir sans les barder. BENECHIER , s. m., bénitier , vase où l'on met de l'eau bénite. BENEDICITE, s.m., bénédicité, rière avant le repas. BENEDICTIEN, s. f., bénédic- . tion , action de bénir, recevoir la bénédiction ; aller au salut , ou aller recevoir la bénédiction du St-Sacrement . BENEDUC, s. m., orpin, reprise

ou joubarbe de vignes (plante). BENEFICI, s.m., bénéfice, gain, rofit , émolument, exception * accordée par la loi ; bénéfice naturel , évacuation - naturelle. . BEN-EIMAT , ADO , s.m. et f. , bien-aimé , aimée , fort chéri , préféré. BENESIR, v. a., bénir , donner la bénédiction, asperger.donner ou recevoir de l'eau bénite ; louer Dieu. BENESIT , IDO, s. m. et f., bon enfant, bon homme, bonne personne , bienheureux. Adj., bénit , bénite , c'est la ersonne ou la chose qui a reçu a bénédiction : béni, ie , se dit dans tous les autres cas . BEN-ESTRE, s. m., bien-être , fortune , richesse. Ben-estre vous siech, bien vous en soit . BENESTRUAR, v. act., complimenter, féliciter , faire la bienV»Inu1o. BENET , s. m., benêt , idiot , niais. Benet , s. m. , diminutif de Benestre. BENFACH, s. masc., bienfait , service recu ou rendu. BENFACTOUR , BENFAcTRICo , s. m. et f., bienfaiteur, trice, celui, celle qui fait des dons , qui accorde des bienfaits. BENFASENÇO, s.f., bienfaisance, inclination à faire le bien ; libéralité. BENFAsENT, ENTo, adject., bienfaisant , ante , qui aime à faire du bien. BEN-FOUND, s. m., bien-fond , immeuble. BENIIURANÇO , s. f., quantité ** se, grande abondance. BENHUROUX , OUSO, s. m. et f. et adj. , bienheureux, euse, qui a du bonheur : prédestiné. lENIN. INO. adj., bénin, igne,

[ocr errors]

est agréable à la vue , belle femme et d'une figure angélique. BEOUTIER , s. masc., bouvier , pâtre qui garde les bœufs. BEOUVEDERE , v. Belredere. BEQUET , s. m., béquet de la plume ; un petit bec ; manche d'un gigot. BEQUETAR, v. a., becqueter , donner des coups de bec. Fruit bequetat, fruit cautérisé. BEQUILLO, subst. f., béquille, bâton court qui a une traverse sur laquelle on s'appuye de la lna1In . BEQUO-FIGUO, v. Beco-figo. BERBI, s. m., dartre, maladie de la peau. BERCHO, s. f, petite guerre de deux troupes d'enfants à coups de pierre. BERDUGO , v. Barrugo. BERENGUIER, s. m., bérenguière , gros pot de chambre à une ou à plusieurs anses ; par extension , toutes sortes de vases inutiles ; vase en terre dans lequel on lessive le linge. BERGAMOTTO, v. Bargamotto. BERGE, s. f., terrasses qu'on forme dans les terres en amphithéâtre. BERGEIROTTO, v. Bargeirotto. BERGIER , v. Bargier. BERICLES , s. m.pl., bésicles, lunettes à branches qui s'attachent à la tête. BERIGAOUDAS , v. Bedigas. BERIGOULO ou noURnGoULo, sf., sorte d'apprêt pour les artichauts. BERLE, s. m. , berle , plante ui vient au-dessus de l'eau ouce ; lenticule, petite plante qui flotte sur les eaux tranilles. BERLINO , s.f. , berline , sorte de carrosse entre deux bran

cards pour quatre personnes ; division d'une diligence, entre le coupé et la rotonde. BERLO , v, Berle. BERLUE , subst. f. , berlue , éblouissement passager, bluette dans les yeux.-Au fig., jugement de travers. BERLUGAMENT , s. m., tournoiement , indisposition du menu bétail. BERNAR , v. a. , bcrner, faire sauter sur un drap tendu , par amusement ou par malice. BERNARD , mom d'homme , Bernard.-S. m. Bernard l'ermito, sorte d'écrévisse qui se niche dans les coquilles qu'il trouve vides. BERNARDO, s. f., tonne d'un moulin à huile. BEROU-BEROU, terme dont les bergers se servent pour appeler les moutons, les brebis. BEROUE, s. m., agneau faible ou infirme qui ne peut suivre le troupeau. BERRI , s. m., crochet de bois que les paysans attachent à un panier pour le suspendre ; croc avec lequel les serruriers ouvrent les serrures ; bélier , mâle de la brebis. BERRIS, s. fém. pl., filets de corde dans lesquels on transporte les gerbes, la paille ou le foin. BERRO , s. f., bonnet de laine des gens de la montagne. BESC , s. m., sorte de traîneau en bois. BESCLE ou BEscLIN , s. m., la rate des animaux. BESCOUA, s.m., bout saigneux, col de mouton, d'agneau, etc. BESCOUIRE , v. act. , recuire , cuire de nouveau, cuire une seconde fois. BESCUECH , s. masc., biscuit .

« PrécédentContinuer »