Images de page
PDF

âtisserie faite avec des œufs attus, de la farine et du sucre, v. Galetto. BESOUGNO , s. f. , besogne , affaire que l'on doit terminer ; ouvrage d'un artisan. BESOUN , s. m. , besoin , manue, disette.Faire seis besouns, aire ses nécessités. BESSAI, BULEoU, PENTURo, adv., peut-être, il est possible ; ce n'est pas sûr. BESSOUN , OUNO , adject. , jumeau, jumelle , nés , d'une même grossesse ; d'une même ventrée ; fruits renfermés dans la même enveloppe. BESSOUNADO, s. fém., deux jumeaux. BESTI , s. fém., bête, animal irraisonnable.-Figur., bête, sot , idiot ; bête ou remise , faute que l'on fait en jouant à certains jeux de carte , et qui est cause qu'on double l'enjeu. BESTIALITA , s. f., bestialité, commerce avec les bêtes. BESTIARI ou BESTIAoU , s. m., bétail , au plur. bestiaux , se dit de toutes sortes de bêtes ; aumailles , ce mot désigne toutes les bêtes à cornes. BESTIAS, BEsTUoU , BEsTiAsso , s. m. et fém., ignare , bestiasse , ignorant , grosse bête. - Adject., bestial , ale, qui tient de la bête. . BESTIOUNO , s. f., bestiole , petite bête.- Au fig., jeune fille sans esprit, sans intelligence. BESTISI ou BEsTIso, subst. f., bêtise, défaut d'intelligence ; ânerie , défaut de conduite. BESTUOU , v .. Bestias. BESTIMENT , adv. , bêtement, sottement, stupidement. BETILLOS, s.f. pl... béatilles ,

abatis , toutes sortes de petites choses :* met dans un pâté. BETORABO, s. fém., betterave , sorte de blette à grosses racines. BETOUANO, s. fém., bétoine

( plante ). n*t , s. m., BEVEDoUIRO , s. f., auget, petit vase que - l'on met dans les cages pour faire boire les oiseaux. BESUGNET, ETTO, s. m. et f. et adject., bigle , louche, qui regarde de travers, qui a la vue basse ; minutieux , vétilleur. BLAI ou BIAY , s. m., biais , tournure, manière dont une chose est faite; adresse, esprit, talent, génie. De tous biais , de tous côtés, de toutes les façons. De biai , à travers , de côté, en biaisant. BIALAR; v. Beelar. BIAOU , v. Beaou. BIASAR , v. n., biaiser , détourner ; aller en biaisant ; passer par côté sans toucher ; se servir de mauvaise finesse , ne pas agir sincèrement, chercher de faux fuyants. BIASSO, v. Beasso. BIASUR , s. m., biaiseur, celui qui biaise. BIBEROUN , OUNO , s.m. et f., biberon , one , bon buveur , qui aime le vin et qui en boit souvent et beaucoup. BIBLIOUTHECARI , s. masc. , bibliothécaire , celui qui est chargé du soin des livres d'une bibliothèque. BIBLIOUTHEQUO, s.f., bibliothèque .. lieu destiné à conserver des livres. BIBLO , s. f., bible , livre par excellence qui renferme l'an- . cien et le nouveau testament. BICHO, s. f., biche , femelle du cerf : fan est le petit de la biche.

[blocks in formation]
[ocr errors]

(oiseau de rivière). BIFFADURO, s.f., chose biffée ; biffage , rature. BIFFRAR , v. Braffar. BIGARRADO , s.f. , bigarrade , orange aigre et amère. BIGARRADURO, s.f., bigarrure, diversité , variété choquante dans les couleurs. BIGARRAT, ADO, adj., bariolé, int de différentes couleurs. BIGARRURO; v. Bigarraduro. BIGNET , s. m., beignet, sorte de pâtisserie. BIGNO ou BEGNo, adj., lâche , poltron. BIGO ou BIGUo, s. f., bigue , sorte de perche pour soutenir un échafaudage ou pour servir de guide à la bifurcation d'un chemin. BIGORNO, s, f., bigorne , sorte d'enclume à cornes. BIGOT, s.m., maie d'un pressoir de vendange ; fosse au fond d'une cave ou d'une jarrerie , pour recevoir le contenu des tonneaux ou des jarres qui se

cassent.- Adj., bigot, bigote, faux dévot. J got, Digote, BIGOURELO, s. f. , sorte de couture à gros points faite sans adresse ni mesure. . BIGOUTARIE, s.f., bigoterie , vice du bigot. BIGOUTIAR , v. n., faire l'hypocrite , le faux dévot. BIGOUTISME, s. m., bigotisme, caractère du bigot. BIJARRARIE ou BIJARRIE , s.f., bizarrerie, quelque chose de bizarre. BIJARRE, ARRO, adj., bizarre, fantasque, capricieux ; extraordinaire. BIJOU, s. m. , bijou , ouvrage de bijoutier pour la parure d'une personne. - Fig., bijou, . très-jolie personne , très-joli ouvrage. BIJOUN, s.m., benjoin ou bijon, sorte de baume résineux ; la térébentlhine. BIJOUTARIE , s.f., bijouterie , ouvrages du bijoutier, profession de celui qui les vend. BIJOUTIER , s. m., bijoutier , ouvrier qui fait de la bijouterie, celui qui la vend. BIJOUTIERO , s. f., vitre ; sorte de coffre couvert d'une vitre , et dans lequel on étale de la bijouterie. BILAN , s. m., bilan , registre d'un commerçant, et qui contient l'état de ses dettes actives et passives. BILIOUX, OUSO, adj., bilieux, euse , qui abonde en bile. Au fig., colérique. BILLAR, v. act., lier, serrer des balles ou autres marchandises sur une charrette à l'aide d'un garrot; serrer la charge d'un mulet ; garrotter quelqu'un .

d'adresse ; sorte de table sur laquelle on fait rouler les billes; local où se trouve cette table. BILLARDAR, v. n. , billarder , pousser les deux billes en même temps avec la masse. BILLET, s. m., billet , promesse faite sous seing privé ; petit écrit que l'on envoie à quelu'un. . BILLETAR, v. a., assigner par billet. BILLETO , s.f., billet de logement pour militaire ; billet d'avertissement du receveur des contributions directes. BILLO , s. fém. , bille , boule d'ivoire pour jouer au billard ; chique ou gobille pour amusement des enfants ; garrot pour serrer les cordes d'une charrette ou de la charge d'un mulet. BILLo-vIANDo, s. f., espèce de vesce (plante ). BILLOTO , s. f., bâton dont on se sert pour commencer de faire tourner la vis d'un pressoir à huile. BILLOUN , subst. m., billot , tronçon d'arbre qu'on scie au long ; béton qu'on pend quelquefois au cou d'un chien ; coin

[blocks in formation]
[ocr errors]

terre , appuyée sur quelque chose. BINGASSIOU, s. m,, faux corail blanc. BINAGE, s. m., binage, action de biner. BINAR , v. act., biner, donner un second labour à la terre : biner, dire deux messes en un jour. BIOU , s. m., buccin, coquillage univalve. Biou doou pourpre , nantille , autre coquillage. Biou harput ou cambut, buccin dans lequel se loge le bernard l'ermite. Biou de luno, cul-delampe nacré, autre coquillage. BIRBAR , v. neut. , gueuser , mendier. l3IRDAR , v. Patuar. BIROUSTO, s.f., chose de peu de valeur. BISAIUL , ULO , s. m. et f. , bisaïeul , père de l'aïeul ; bisaïeule , mère de l'aïeule. BISBIS, s.m., bisbille, querelle, discussion. BISCAIRE , s. m., inquiet , emporté, sujet à se fâcher ; homme ui marche tout de côté. BISCANT , s. m., pouvoir de biner , de dire deux messes en un jour. De biscant , adv., de côté, de travers, manière de marcher. BISCAR, v.n., se fâcher, bisquer, se lamenter , se mettre en colère. BISCO , s.f., fâcherie , inquiétude. BISCOTO , adject., cuite deux fois, en parlant des châtaignes. BISCOU , s.m., biseau , c'est un terme de coutelier. Prendre un biscou , prendre ou manger un ImOI'Ceall. BISCOUIL, nIscoUAL ou nEscoUAL, s.m., bout saigneux , cou d'un mouton , d'un agneau, etc. BISCOURNUT , UDO , adject. , biscornu , ue , qui n'a pas de SPI1S . BISCOUTIN , s. m., biscotin , sorte de petit biscuit dur et rond. BISCUCHELO, subst. f., sorte de biscuit non encaissé. BISEGLE, subst. m. , biseigle, outil de cordonnier. BISEOU , s. m., biseau, petit talus pratiqué à la meule ou à la lime, sorte d'outil de tourneur et autres ouvriers sur bois; morceau de bois long et étroit en forme de talus servant à l'usage des imprimeurs. BISET , s. m., biset , sorte de pigeon plus petit que le ramier. BISET , ETTO , adject., couleur mélangée de brun et de blanc. BISNAGO, s.f., bisnague, sorte de fénouil sauvage. BISO, s.f., bise, vent du nord ; brise, petits vents frais et périodiques dans certains parages. BISOUAR, s. m., bise violente , vent du nord très-froid. BISOUTAR, v. n., prendre avec une carte en dessous de la supérieure; ne pas vouloir surmonter la carte jouée. BISSAR , v. a., corrompre un cuir, le ployer. BISSEST , s. m. , année bissextile , année qui a 366 jours. BISSEXTILO, adject., bissextile, année qui a un jour de plus. BISTANFLU, s. m. , sorte de croquante, la même que Cassodent. BISTOUART , ARTO , adject., tordu, tors , qui est de travers. BISTOUARTO , s. f., bistorte , plante et corde doublement tordue. BISTOUNORTO, v. Beaou. BISTOURIN , s. m., bistouri ,

instrument de chirurgie qui sert à faire des incisions. BISTOURNAR, v.a., bistourner, tordre violemment les testicules ; méthode de construction. BISTOURNAT, ADO, adj., qui est tordu ; personne mal bâtie. BISTOURTIER, s.m., bistortier, sorte de pilon en bois. On s'en sert pour jouer au ballon ; rouleau de pâtissier. BIVAC, s. m., bivouac, bivac , - garde extraordinaire dans un camp, la nuit et en plein air. BIVACAR, v. n., passer la nuit au bivouac , en plein air. Au figur., coucher à la belle étoile. BIZARRAMENT, adv., bizarrement, d'une manière bizarre. BIZARRARIE, s.f. , bizarrerie , caractère de ce qui est bizarre.

BIZARRE, ARRO, adj., bizarre,

extraordinaire , capricieux , fantasque ; hors de l'usage ou hors de l'ordre commun . BLACAS, s. m., chêneau, baliveau, jeune chêne. - Fig., sot , imbécile, niais. BLACASSOUN , diminutif du mot Blacas. BLAD, s. m., blé , grain dont on fait du pain, froment cultivé dont on compte plusieurs espèces. Blad de Turc, maïs ou blé de Turquie. Blad Sarrasin , sarrasin ou blé sarrasin. Blad de couguou, espèce d'égilops (plante). BLADIER , s. m. et adj., blatier, marchand de blé. * bladier, terrain propre à produire beaucoup de : BLADO , subst. f., vergadèle, (poisson). BLAGAIRE, v. Blagur. BLAGAR , v. n., bavarder , parler mal à propos.

BLAGO , s. f., babil , mauvais babil; blague ou blaque , sorte de bourse à tabac , vessie à tabac. BLAGUR, USO , s. m. et fém. et adj., babillard, arde, qui ne sait point garder un secret. BLAI , s. m. , érable , plane , (arbre)--Nom propred'homme, Blaise . BLAMABLE, BLO , adj., blâmable, qui est digne de blâme. BLAMAR, v. a., blâmer , reprendre, corriger, désapprouver une action. BLAME ou BLAIME, s.m., blâme, sentiment ou discours par leuel ondésapprouve une action. BLANC , s. m., blanc , une des - couleurs des corps naturels ; un homme blanc , : opposition aux hommes de couleur. BLANC , ANCO , adj., blanc , blanche. Il signifie aussi propre r opposition à ce qui est sale. ni : V . *. BLANCASTRE, TRO, adject., blanchâtre, tirant sur le blanc. BLANCHARIE, s.f., blancherie , lieu où l'on blanchit la cire ; blanchisserie , lieu où l'on blanchit les toiles. BLANCHET , s. m., blanchet , gros drap qui sert à garnir le tympan d'une presse d'imprill0l'16 , BLANCHIER , s. m., mégissier , artisan qui prépare les peaux blanches. BLANCHIMENT , ou BLANCHIssAGE , s. m., blanchiment, action de blanchir quelque chose. BLANCHIR , v. Blanquir. BLANCHISSAGE, s. m., blanchissage : action de blanchir le linge ; blanchisserie , lieu où l'on blanchit ; blancherie , lieu - l'on blanchit la cire.

| BLANCIIISSUR, USO, s.m. et f., blanchisseur , euse , celui , celle qui blanchit. BLANCOUR , s. m., blancheur, qualité d'une chose blanche ; propreté du linge. BLANQUEGEAR, v. n., paraître blanc , tirer sur le blanc. BLANQUET , s. m., blanc-raisin ou cérat (onguent). BLANQUETT'O , subst. f., herniole , turquette , herniaire , glabre (plante); sauce blanche. BLANQUIAR ; v. Blanquegear. BLANQUIER, s.m., ferblantier, ouvrier qui fait des ouvrages en fer blanc. BLANQUINEOU , ELLO, adj., blanchâtre, qui tire sur le blanc. BLANQUIR , v. a. n. et pr., blanchir , devenir blanc ; devenir propre ; vieillir , parlant d'une personne ; blanchir, faire devenir blanc ou propre ; se blanchir, se justifier. BLANCO, nom propre de femme, Blanche. BLASAR, v.a., blaser, émousser, affaiblir les sens. BLASPHEMAR , v. Blastemar. BLASPHEMATOUR , v. Blaste(t r'e . BLASPHEMO , v. Blastemo. BLASTEMAIRE, s. m., blasphémateur, celui qui profère des blasphèmes. BLASTEMAR, v.n., blasphémer, jurer contre le ciel, parler avec mépris de Dieu ou des choses saintes. BLASTEMO, s.f., blasphème , imprécation, paroles contre les choses saintes. BLAVEIROOU, s. m., bouton , élevure, furoncle, toutes sortes de tumeurs qui ne sont point abcédées. BLAY , v. Blai. BLED, s.m., mèche d'une lampe,

« PrécédentContinuer »