Images de page
PDF

PROULOUNGATIEN, s. f., pro longaiion, action de prolonger; temps ajoute à la durée fixe.

PROUMENADO, s. f., promenade, action de se promener ; lieu où l'on se promène.

PROUMENAIRE, v. Prottmerutr.

PROUMENAR, v. a., promener, mener ça et là, mener à la promenade; exercer doucement, promener un cheval; par ext., promener ses mains, toucher légèrement ça et là ; promener les yeux sur.... , regarder en passant d'une chose à une autre; se dit par anal., de l'esprit, de l'imagination ; v. pr., se promener , aller à pied , à cheval , etc., pour faire de l'exercice ou par amusement.

PROUMENOUAR, s. m., promenoir , lieu où l'on se promène.

PROUMENUM, s. m., être restreint à se promener.

PROUMEP^JR, USO, s. m. et f., promeneur, euse, celui ou celle qui se promène, aime à se promener.

PROUMES,ESSO, adj., promis, ise, dont on a fait la promesse-, la terre promise, la terre de promission.

PROUMESSO, s. f., promesse, action de promettre, assurance que l'on donne de faire ou de dire....; garder sa promesse, ne pas lare'tracler, la tenir, y être fidèle ; engagement sous seing privé.

PROUMETTEIRE, v. Proumettur.

PROUMETTRE , v. a., donner une assurance verbale de ou que....; s'engager verbalement ou par écrit à....; prédire; annoncer , présager; annoncer une récolte mauvaise ou abondante, en parlant des arbres, II.

[graphic]

des terres, etc.; en parlant des personnes, donner une idée de ce qu'on sera un jour : se dit aussi des affaires, des entreprises, etc.; v.pr., se promettre, espérer , former des espérances; se promettre quelque chose h soi-même, prendre une ferme résolution de....

PROUMETTUR, USO, s. m, et f., prometteur, euse, celui qui promet beaucoup et qui tient peu, qui promet légèrement, sans intention de tenir sa parole, fam.

l'ROUMIER, v. Premier.

PROUMIERAMENT, v. Premierament.

l'ROUMISSlEN, s. f., la promission , la terre de promission , que Dieu avait promise aux Israélites ; et fig. , pays fertile, abondant, heureux.

PROUMOUNTOUARO , s. m. , promontoire , cap , pointe de terre élevée qui avance dans la mer.

PROUMOUTIEN, s. f., promotion , action par laquelle on élève, ou est élevé à une dignité.

PROUMOUTUR, s. m., promoteur, celui qui excite une querelle.'

PROUMPT, TO, adj., prompt, te, soudain, qui ne tarde pas long-temps ; rapide, qui passe vite; esprit prompt, qui conçoit aisément. En parlant des personnes , actif, diligent, qui fait avec promptitude; porté à la colère.

PROUMPTAMENT,adv.,promptement, avec promptitude'.

PROUMPTITUDO, s. f., promptitude , qualité de ce qui agil ou se meut avec vitesse; précipitation; colère, emportement;

[ocr errors]

au pi., impatiences, brusqueries.

PROUMULGAR, v. a., promulguer, publier une loi avec les formalités requises.

PROUMULGATIEN, s. f., promulgation , publication d'une loi nouvelle, faite avec les formalités requises.

PROUN , adv., assez , suffisamment. Li a proun de gens, il y a bien des gens. Aver proun mangeât et proun begut, jeter sa langue aux chiens, avouer ne pouvoir deviner une énigme , ne pouvoir résoudre un problème.

PROUNAIRE, v. Prounur.

PROUNAR, v. a.,prôner, vanter, louer avec exagération ; v. n., •faire de longs discours, de longues remontrances; v. pr., se prôner, faire son propre éloge; se louer mutuellement.

PROUNOUM, s. m., pronom, t. de gramm., partie du discours qui tient lieu du nom, je, vous, eux etc.

PROUNOUMINAOU, ALO, adj., pronominal, ale, quiappartient au pronom; verbe pronomiual, verbe réfléchi, ou verbe réciproque , se conjuguant avec deux pronoms de la même personne.

PROUNOUNÇAR, v. a., prononcer , articuler les lettres, les syllabes, les mots, les faire en- , tendre distinctement; réciter, débiter un sermon, un panégyrique, etc.; déclarer avec autorité juridique, prononcer ai arrêt, un jugement; t. d'arts, marquer fortement les contours ; v. a. et n., déclarer son sentiment, décider; v. pr., se prononcer, manifester son sentiment; énoncer nettement ,

avec force, son intention, sa volonté, sa résolution.

PROUNOUNÇ AT, ADO.adj., prononcé, ée, trait prononcé, fortement marqué; caractère prononcé, qni n'a rien d'indécis; pensée , intention prononcée, exprimée d'une manière précise.

PROUNOUNCIATŒN, s. f., prononciation, action, manière de prononcer, de réciter; action de prononcer un jugement; vice de prononciation , balbutiement, bégaiement, etc.

PROUNOUSTIC, s. m., pronostic, t. d'astrol., jugement tiré de l'inspection des signes célestes; par ext. , jugement, conjecture de ce qui doit arriver, en médecine, en politique, etc.; signes, marques , d'après lesquels on forme ces conjectures.

PROUNOUSTIQUAIRE , v. Prounousliqur.

PROUNOUSTIQUAR, v.a., pronostiquer , faire un pronostic; prédire.

PROUNOUSTIQUE, QUO, adj., pronostique , signes pronostiques, d'après lesquels un médecin établit ses pronostics.

PROUNOUSTIQUR, s. m., pronostiqueur, celui qui pronostique; fam. et iron.

PROUNUR, USO, s. m. et f., prôneur, euse , louangeur , euse, grand parleur; fajseur de remontrances , censeur ennuyeux.

PROUO, s. f., proue, l'avant du vaisseau.

PROUPAGANDISTO, s. m., propagandiste , membre de la propagande.

PROUPAGANDO, s. f., propagande , congrégation à Rome pour la Propagation de la Foi; par ext., association pour ré

pandre certains principes. PROUPAGATIEN, s.f., propagation, multiplication par la génération; fig., accroissement, développement, progrès ; propagation d'une maladie , sa transmission d'individu à individu. PROUPAGATOUR, s. m., propagateur, celui qui propage, qui travaille à la propagation de. PROUPAGEAR, v. a., propager, opérer la propagation; augmenter, étendre, répandre; propager la foi, les lumières, l'erreur; v. pr., se propager. PROUPHETIE, s.f., prophétie, prédiction des choses futures par inspiration divine; chose prophétisée; par ext., prédiction bonne ou mauvaise; au pl., recueil de prophéties. PROUPHETIQUAMENT, adv., prophétiquement , d'une manière prophétique, en prophète. PROUPHETIQUE, QUO, adj., prophétique, qui est, qui tient du prophète. PROUPHETISAR, v. a., prophétiser , prédire par inspiration divine ; par ext., prévoir ce qui arrivera et en avertir. PROUPHETO,TESSO, s.m. et f, prophète, prophétesse, celui, celle qui prophétise; fam., prophète de malheur, personne qui prédit des choses fâcheuSeS. PROUPICI, QO, adj., propice, favorable. PROUPICIATIEN, s. f, propitiation , sacrifice de propitiation, offert à Dieu pour l'expiation des péchés. PROUPICIATOUARO, adj., propitiatoire, fait en vue de rendre propice. PROUPOURTIEN, s. f, propor

tion, convenance et rapport des parties entre elles, et avec leur tout ; convenance de choses quelconques ; conformité de rapports, en général. PROUPRAMENT, adv., proprement , précisément , exactement ;particulièrement; avec propreté; avec soin, avec goût, · avec une certaine élégance; à proprement parler, exp. adv., pour parler en termes exacts, récis. PROUPRET , ETTO, adj., * pret, ette, propre avec recherche, affectation. PROUPRETA , s. f , propreté, netteté; absence de saleté; soin, habitude de la netteté; manière convenable , bienséante d'être vêtu, meublé. PROUPRIETA, s.f. , propriété, droit par lequel une chose appartient en propre ; la chose possédée en vertu de ce droit ; bien foncier, domaine, héritage; ce qui appartient essentiellement à une chose, la distingue; qualité, vertu particulière des plantes, des minéraux, etc. PROUPRIETARI, s.m., propriétaire, celui, celle qui possède en propriété. PROURATA (a) , exp. adv., au prorata, à proportion de... PROUROUGATIEN, s. f, prorogation, prolongation, délai, reIn1Se. PROUROUGEAR, v. a., proroger, prolonger, reculer l'époque préfixe ; remettre à un autre temps. PROUSAIQUE, QUO, adj., prosaique, qui tient trop de la prose, qui n'est point poétique. PROUSAISME, s.m., prosaisme, défaut de poésie dans les vers. PROUSATOUR , s. m., prosa

teur, auteur qui écrit habituellement en prose. PROUSCRIPTIEN , s. f., proscription, condamnation à mort sans formes judiciaires ; fig. , abolition entière , destruction de.... PROUSCRIPTOUR, s. m., proscripteur, auteur de proscriplIOInS. PROUSCRIRE,v. a., proscrire, condamner à mort sans formes judiciaires; dévouer à la mort ; par ext., éloigner, chasser; fig, abolir, détruire, anéantir. PROUSCRIT, s.m., proscrit, celui qui a été proscrit. PRoUscRIT, ITo, adj., proscrit, ite, frappé de proscription. PROUSELITISME, s. m., prosélytisme, zèle de faire des prosélytes. PROUSELITO, s. m. et f, pro. sélyte , le nouvellement converti à la religion catholique ; par ext., nouveau partisan. PROUSOUDIE , s. f., prosodie, prononciation des mots conforme à l'accent et à la quantité, livre qui en contient les règles. PROUSOUDIQUE, QUO, adj., prosodique, qui appartient à la prosodie. PROUSPERAR,v. n., prospérer, avoir la fortune favorable, avoir du bonheur, être heureux; en parlant des choses, tourner à bien, réussir. PROUSPERE, RO, adj., prospère , favorable au succès, heureux, propice. PROUSPERITA, s. f, prospérité, heureux succès, état de bonheur; heureux état des affaires générales, de la fortune publique ; au pl., événements heureux; succès brillants.

PROUSTERNAR (si), v.pr., se

prosterner , s'abaisser jusqu'à terre en pôsture de suppliant. PROUSTERNATIEN, s.f, prosternation, état de celui qui est rosterné. PROUSTITUADO, s.f, prostituée, femme, fille abandonnée à l'impudicité. PROUSTITUAR , v. a., prostituer, livrer à l'impudicité; fig., avilir; employer indignement, avec bassesse ;v.pr., se prostituer, se livrer à la prostitution; fig., se dévouer lâchement à. PROUSTITUAT , ADO , adj., prostitué, ée , dévoué lâchement à., déshonoré par un usage indigne, infâme. PROUSTITUTIEN, s. f, prostitution, abandonnement à l'impudicité, en parlant des femmes et des filles ; fig. , usage coupable. PROUTECTIEN, s. f, protection, action de protéger; appui, SGCOUlI*S. PROUTECTOUR, TRIÇO, s.m. et f, protecteur , trice , celui, celle qui protége. PROUTEGEAR, v. a., protéger, donner protection à.; prendre la défense, le parti de.; couvrir de son crédit. PROUTEGEAT, EADO, s.m. et f, protégé, celui, celle qu'un autre protége. PROUTESTANT, s. m., protestant, chrétien réformé, luthérien, calviniste, anglican; fém., protestante ; adj. , des protestantS. PROUTESTANTISME , s. m., protestantisme, croyance religieuse, dogmes des protestants. PROUTEST, s. m., protêt, acte de recours à défaut de paiement d'un billet , d'une lettre de change.

PROUTESTAR, v. a. et n., protester, assurer fortement; promettre positivement; faire une protestation contre.; faire un protêt. PROUTESTATIEN, s. f., protestation , déclaration publique, juridique de sa volonté ; acte qui la contient; par ext., assurance positive. PROUVAR, v. a. et n., prouver, établir , démontrer la vérité de., par des raisonnements, des témoignages incontestables, des pièces justificatives, des autorités ; essayer, faire un essai. PROUVENÇAOU, ÇALO, s. et adj., provençal , ale , de la Provence. PROUVENÇO, s.f., Provence, province duroyaumede France. PROUVENENT, TO, adj., provenant, te, qui provient de. PROUVENIR, v. n., provenir, procéder , dériver , émaner ; revenir au profit de. , sens abusif PROUVERBI, s.m., proverbe, sentence vulgaire et concise. PROUVERBIALAMENT , adv., proverbialement, d'une manière proverbiale. PROUVERBIAOU, ALO, adj., proverbial, ale , qui tient du proverbe. PROUVESIR,v. Prouvir. PROUVETTO,v. Esprouvetto. PROUVIDENCI, s. f, providence , sagesse suprême de Dieu qui conduit toutes choses; fig. et fam., personne qui pourvoit à tout, à nos besoins. PROUVIGNAMENT, s. m., provignement, action de provigner. PROUVIGNAR, v. a., provigner, coucher en terre les brins d'un cep pour qu'ils prennent raC1In0,

PROUVIMENT, s.m., trousseau, hardes, tout ce qu'on donne à une fille en la mariant ; layette d'un enfant à la mamelle. PROUVIN, s.m., provin, rejeton d'un cep provigné. PROUVINCIAOU, ALO, s.m. et f , provincial , ale , homme , femme de province ; adj., de province. PROUVINÇO , s. f , province, grande division d'un état, qui porte un nom particulier; par opposition à la Capitale. PROUVIR,v. a., pourvoir, fournir des provisions ; v. pr., se pourvoir, se fournir, se munir de., faire ses emplettes, ses provisions. lPROUVISIEN , s. f, provision, amas, fourniture de choses nécessaires ou utiles pour la subsistance , etc. ; fig. et fam., grande quantité. PROUVISOUARAMENT , adv., provisoirement, par provision, temporanement. PROUVISOUARO , adj., provisoire, temporaire. PROUVISOUR, s. m., proviseur, chef d'un collége, etc. PROUVOUCATIEN, s. f., provocation, action de provoquer ; chose dite ou faite pour provoquer. PROUVOUCATOUR, s. et adj.,

provocateur , celui qui provo

UlG.

Pn*voUQUAIRE , v. ProuvOutCat Ottr°.

PROUVOUQUAR, v. a., provoquer, inciter, exciter à....; par ext., causer.

PROVO, s. f , preuve , ce qui constate un fait, une vérité ; marque, témoignage; t. d'arith., règle pour vérifier l'exactitude d'une opération ; fig., faire ses

« PrécédentContinuer »