La chanson de la croisade contre les Albigeois

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 10 - ... l'accablante responsabilité. Pendant que barons et évêques se signaient, recrutaient leurs troupes et préparaient le départ, que faisaient les Méridionaux pour se défendre contre l'invasion? Le péril était formidable. A entendre la Chanson de la Croisade, on vit rarement pareille levée d'hommes. « Je ne m'inquiète pas de dire comment ils furent armés, ce que coûtèrent les croix d'orfroi et de soie qu'on se mettait au côté droit de la poitrine, ni comment ils furent vêtus et...
Page 174 - Le cardinal le sait et peut se porter garant de mes « paroles. Si tel que je l'ai livré on ne me le rend pas, « c'en est fait de la foi aux traités ! » Le cardinal se lève et répond brièvement...
Page 430 - Parage, pour prendre des terres par violence, pour faire triompher orgueil, pour attiser le mal et étouffer le bien, pour tuer des femmes, égorger des enfants, on peut en ce monde conquérir Jésus-Christ, il doit porter couronne et resplendir dans le...
Page 419 - Saint-Sernin, et c'étaient des dames, des femmes mariées, des jeunes filles qui servaient l'engin. Et la pierre vint tout droit où il fallait, et frappa si juste le comte sur le heaume d'acier qu'elle lui mit en morceaux les yeux, la cervelle, les dents, le front, la mâchoire ; et le comte tomba à terre mort, sanglant et noir.
Page 174 - Et moi-même, puissant seigneur, par ton ordre, j'ai rendu le château de Foix et ses puissants remparts. Le château est si fort qu'il se défend par lui-même : j'y avais pain et vin, abondance de viande et de froment, eau claire et douce sous la roche, et mes braves compagnons et force luisantes armures ; je ne craignais pas de le perdre par aucun assaut.
Page 27 - Ils massacraient tous ceux qui s'étaient réfugiés dans le moûtier*; [495] rien ne put les sauver, ni croix, ni autel, ni crucifix; et ces fous ribauds mendiants massacraient les clercs, et femmes et enfants , tellement que je ne crois pas qu'un seul en soit échappé3.
Page 8 - Faites crier les indulgences par toute la terre et jusqu'à Constantinople. Que celui qui ne se croisera pas ne boive plus jamais de vin, qu'il ne mange plus sur nappe ni soir, ni matin, qu'il ne s'habille plus de chanvre ou de lin, et qu'à sa mort on l'enterre comme un chien. » Arnaut-Amalric, alors en France, n'a pu tenir ce discours. Il n'en fut pas moins l'organisateur et le chef de l'expédition projetée. La direction suprême des négociations et même de la guerre lui appartiendra : Simon...