La France et sa civilisation de la révolution à nos jours

Couverture
Holt, 1923 - 296 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 21 - Cependant, pour éviter toute équivoque et tout délai, allez dire à votre maître que nous sommes ici par la volonté du peuple, et que nous n'en sortirons que par la force des baïonnettes.
Page 107 - Nous proclamons, par les présentes, à jamais inviolable le droit des Alsaciens et des Lorrains de rester membres de la nation française et nous jurons, tant pour nous que pour nos commettants, nos enfants et leurs descendants, de le revendiquer éternellement, par toutes les voies, envers et contre tous usurpateurs.
Page 86 - Majesté le roi a refusé de recevoir l'ambassadeur français et lui a fait dire par l'aide de camp de service que Sa Majesté n'avait plus rien à communiquer à l'ambassadeur.
Page 74 - ... voir l'assemblée unique dégénérer en Convention rendit les orléanistes partisans d'un pouvoir exécutif fort. Les républicains aboutirent à la même conclusion pour ce motif doctrinal qu'il fallait donner à ce pouvoir une base électorale très étendue. L'Assemblée décida de le conférer à un président de la République, élu pour quatre ans au suffrage universel. Il nommerait, révoquerait les ministres et disposerait de la force armée. Quelques esprits clairvoyants avaient mis...
Page 184 - XI, a décidé que l'Institut serait composé de quatre académies : l'Académie française, l'Académie des inscriptions et belles-lettres, l'Académie des sciences, l'Académie des beaux-arts.
Page 183 - L'Institut est une des créations les plus glorieuses de la Révolution , une chose tout à fait propre à la France. Plusieurs pays ont des académies qui peuvent rivaliser avec les nôtres par l'illustration des personnes qui les composent et par l'importance de leurs travaux; la France seule a un Institut, où tous les efforts de l'esprit humain sont comme liés en faisceau, où le poète, le philosophe, l'historien, le philologue, le critique, le mathématicien, le physicien, l'astronome, le...
Page 52 - NAPOLÉON, Empereur des Français, roi d'Italie, protecteur de la Confédération du Rhin, médiateur de la Confédération suisse, etc., etc., etc.
Page 162 - Les officiers seront nommés par le Président de la République, sur la présentation du Ministre de la guerre, et d'après les propositions du Gouverneur général.
Page 248 - On me remit ensuite une poire à poudre vide en signe de paix, et je leur donnai mon pavillon. Mais alors tous les chefs voulurent en avoir un qu'ils frottèrent contre le premier; et bientôt toute la flottille oubendji fut pavoisée de nos couleurs.
Page 86 - SM le Roi, là-dessus, a refusé de recevoir encore l'ambassadeur français et lui a fait dire, par l'aide de camp de service, que SM n'avait plus rien à communiquer à l'ambassadeur.

Informations bibliographiques