De la Chine: Ou Description Générale de Cet Empire, Rédigée D'après Les Mémoires de la Mission de Pé-kin, Volume 2

Couverture

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 42 - ... de son accroissement. La plante du pied est revêtue d'une semelle de cuir dur comme la corne , et qui déborde tout autour; c'est de cette même substance dont sont formés les ongles. Les oreilles de l'éléphant sont très-longues ; il s'en sert comme d'un éventail ; il les fait remuer et claquer comme il lui plaît; sa queue n'est pas plus longue que l'oreille , et n'a ordinairement que deux pieds et demi ou trois pieds de...
Page 136 - Chine , neuf ordres de mandarins , distingués par la couleur de leur bonnet, par la ceinture et par le coussin. La plupart des mandarinats sont héréditaires dans les familles ; mais il en est plusieurs qui ne se donnent qu'au mérite. La ville royale a des tribunaux généraux , établis pour prendre connaissance des revenus et des affaires de la grande 1le , et de tontes les autres qui en dépendent.
Page 24 - Cette machine , composée de deux cilindres mis en mouvement , et entre lesquels on fait passer le roseau , ressemble beaucoup à celles dont on se sert dans nos colonies de l'Amérique. Quand le suc de la canne est exprimé, on le fait bouillir pendant quelques heures pour qu'une partie de son eau s'évapore ; puis on le transporte, pour être vendu dans cet état au marché le plus voisin. C'est là que se terminent le travail et les profits du cultivateur. Des marchands achètent ce suc , qui...
Page 410 - ... d'un thé choisi ; l'y laisser en repos jusqu'à ce que les vapeurs, qui s'élèvent d'abord en abondance, forment des nuages épais, puis viennent à s'affaiblir peu à peu , et ne sont plus enfin que quelques légers brouillards sur la superficie; alors humer sans précipitation cette liqueur délicieuse, c'est travailler efficacement à écarter les cinq sujets d'inquiétudes qui viennent ordinairement nous assaillir. On peut goûter, on peut sentir; mais on ne saurait exprimer cette douce...
Page 407 - ... de tomber. Des ouvriers assis autour d'une table longue et basse, couverte de nattes sur lesquelles on met les feuilles, sont occupés à les rouler. La platine de fer étant échauffée jusqu'à un certain degré par un petit feu allumé dans le fourneau, qui est dessous, on met sur cette platine quelques livres de feuilles nouvellement cueillies. Ces feuilles, fraîches et pleines de sève, pétillent quand elles touchent la platine, et c'est l'affaire de l'ouvrier de les remuer avec toute...
Page 76 - ... pour appuyer le pied avec moins de risque. Je vous avoue que je frémis encore au seul souvenir de ces affreux passages. La difficulté des chemins n'est pas la seule incommodité de cette route ; il faut y joindre le froid le plus piquant , des vents furieux , des neiges abondantes, la nécessité de dormir sur la terre , exposé aux injures d'un si rude climat , et de ne se nourrir que de la farine de sattu...
Page 410 - En même temps mettre sur un feu modéré un vase à trois pieds, dont la couleur et la forme indiquent de longs services; le remplir d'une eau limpide de neige fondue; faire chauffer cette eau jusqu'au degré qui .suffit pour blanchir le poisson ou rougir le crabe; la verser aussitôt dans une tasse faite de terre de...
Page 138 - Ticn-fey> sont construits à la chinoise. Dans un grand nombre de temples et de bâtimens publics , on voit des tables de pierre et de marbre où sont gravés des caractères chinois à l'honneur des empereurs de la Chine, depuis l'empereur Hong- ou jusqu'à ce jour.
Page 169 - Après tous ces officiers , qui ont une inspection générale sur toutes les provinces de l'empire , viennent les gouverneurs des villes du premier , du second et du troisième ordre. Les...
Page 23 - Ensuite , ils plantent deux on trois des boutons de canne dans un sens couché , à peu près comme on plante la vigne dans plusieurs cantons d'Italie. Ces boutures sont enfoncées environ à dix-huit pouces en terre , et plantées en échiquier , à six pieds de distance les unes des autres. On choisit pour cette opération la fin de la saison des pluies. Douze ou quinze mois après la plantation on fait la première récolte , et quand le suc de la canne est exprimé , on le fait bouillir quelques...

Informations bibliographiques