Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres 1 - 6 sur 6 pour Litak, ou leur capitale, a douze à quinze mille âmes ; on y vit sous un gouvernement....
" Litak, ou leur capitale, a douze à quinze mille âmes ; on y vit sous un gouvernement patriarcal. Le chef agit d'après le vœu du peuple, qui lui est transmis par un conseil composé de vieillards. "
De la littérature des nègres, ou, Recherches sur leurs facultés ... - Page 159
de comte Henri Baptiste Grégoire (const. bp. of Blois.) - 1808
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

De la littérature de Nègres: ou Recherches sur leurs facultés ...

Henri Grégoire - 1808 - 287 pages
...et à Houssa. Aux nations africaines, dont on vient de parler, doivent être joints lesBonshouanas, visités par Barrow, qui vante l'excellence de leur...missionnaires chrétiens pourroient exercer utilement leur zèrg dans ce pays. Litakou, leur capitale, ville de dix à quinze mille ames, est située à cent...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Des erreurs et des préjugés répandus dans la société, Volume 1

Jacques Barthélemy Salgues - 1811
...inférieure en population à Jenna , Tombuctoo et Haussa. Barrow, qui a visilé les Boushouannas , vanle l'excellence de leur caractère ,• la douceur de leurs mœurs et le bonheur dont ils jouissent. Litakouesl leur capitale; elle a douze à quinze mille âmes; le gouvernement est patriarchal. Le chef...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Traité des erreurs et des préjugés

Gratien de Semur - 1843 - 576 pages
...est moindre que celles de Jenna de Tombuctoo et de Moussa. Barrow, qui a visité les Boushouannas, vante l'excellence de leur caractère, la douceur de leurs mœurs et le bonheur dont ils jouissent. Litak, ou leur capitale, a douze à quinze mille âmes ; on y vit sous un gouvernement patriarcal....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Des erreurs et des préjugés répendus dans les diverses classes de la société

Jacq. B. Salques - 1847
...inférieure en population à Jenna, Tumbucto et Houtta. lîarrow, qui a visité les Boushouanna* , vante l'excellence de leur caractère , la douceur de leurs mœurs et le bonheur dont ils jouissent. Lilakou est leur capitale ; elle a douze à quinze mille âmes; le gouvernement est patriarcal. Le...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Dictionnaire des superstitions, erreurs, préjugés et traditions populaires

Louis Pierre François Adolphe Chesnel de la Charbouclais (marquis de), Louis Pierre Francois Adolphe marquis de Chesnel de la Charbouclais - 1856
...est moindre que celles de Jeana. de Tombuctou et de Haussa. < Barrow , qui a visité lesBousbonannas. vante l'excellence de leur caractère, la douceur de leurs mœurs et le bonheur dont ils jouissent. Litak, ou leur caí iiale, a douze ou quinze millo âmes; on y vil sous un gouvernement patriarcal....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Dictionnaire des superstitions, erreurs, préjugés et traditions populaires

Louis Pierre F. Adolphe Chesnel de la Charbouclais (marq. de.), Louis Pierre Francois Adolphe marquis de Chesnel de la Charbouclais - 1856
...est moindre que celles de Jean*, de Tombuclou et de Houssa. « Barrow , qui a visité IcsBousbouanon, vante l'excellence de leur caractère, la douceur, de Leurs mœurs et le bonheur dont il) jouissent. Lilak, nu leur capitale* a douze ou quinze mille âmes; on y vit sous un gouvernement...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF