Correspondance, littéraire, philosophique et critique par Grimm, Diderot, Raynal, Meister, etc: revue sur les textes originaux, comprenant outre ce qui a été publié à diverses époques les fragments supprimés en 1813 par la censure, les parties inédites conservées à la Bibliothèque ducale de Gotha et à l'Arsenal à Paris, Volume 14

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 116 - Pourtant, messieurs, quel est votre objet en publiant de telles sottises? quand j'ai dû vaincre lions et tigres pour faire jouer une comédie, pensez-vous, après son succès, me réduire, ainsi qu'une servante hollandaise, à battre l'osier tous les matins sur l'insecte vil de la nuit?
Page 38 - Qu'est-ce qui a rendu la langue française universelle? Pourquoi mérite-t-elle cette prérogative? Est-il à présumer qu'elle la conserve?
Page 318 - Maudit soit l'auteur dur dont l'âpre et rude verve , Son cerveau tenaillant , rima malgré Minerve ; Et , de son lourd marteau martelant le bon sens , A fait de méchants vers douze fois douze cents
Page 44 - Le Magnétisme est aux abois , La Faculté , l'Académie L'ont condamné tout d'une voix, Et l'ont couvert d'ignominie. Après ce jugement bien sage et bien légal , Si quelque esprit original Persiste encor dans son délire , II sera permis de lui dire : Crois au Magnétisme . . . animal...
Page 127 - Craignant coups de pied de cheval , Bien moins pour moi que pour la fille Je. saisis le mors du cheval, Et soudain je tire la fille D'entre les jambes du cheval , Ce qui fit plaisir à la fille. .- .. Il faudrait être un franc cheval , Un ours, pour laisser une fille A la merci de son cheval.
Page 38 - Romains, et leur histoire l'eût consacrée comme une de ses belles époques : jamais en effet pareil hommage ne fut rendu à un peuple plus poli, par une nation plus éclairée.
Page 106 - Toute l'Académie a été si émue de l'événement , qu'on a été presque tenté de renoncer pour jamais à la célébrité des séances publiques. Il a été question du moins d'en exclure les femmes, comme plus impatientes et plus susceptibles d'ennui; de distribuer les billets avec plus de précaution , et de n'admettre en général que des personnes dont on puisse être à peu près sûr, quoi qu'il arrive et quoi qu'on lise.
Page 463 - Le même homme qui conçut le projet du plus beau monument qu'aucun siècle ait jamais élevé à la gloire et à l'instruction du genre humain, qui en exécuta lui-même une grande partie, a fait deux pièces de théâtre d'un genre absolument neuf, et auxquelles le goût le plus sévère ne saurait disputer au moins de grands effets dramatiques, un style plein de chaleur et de passion; le même homme à qui nous devons tant de morceaux de la métaphysique la...
Page 104 - S'il se trouve dans cette assemblée un jeune homme né avec l'amour des lettres et la passion du travail, mais isolé, sans appui, livré dans cette capitale au découragement de la solitude, et si l'incertitude de ses destinées affaiblit...
Page 330 - ... ouvrages, jouissait, lorsqu'il est mort, de seize à dix-huit mille livres de rente. La séance académique a été terminée par la lecture que nous a faite M.

Informations bibliographiques