Histoire de la littérature dramatique, Volume 5

Couverture
M. Lévy frères, 1857
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 184 - On vous dira : Savait-il être aimable ? Et sans rougir vous direz : Je l'aimais. D'un trait méchant se montra-t-il capable ? Avec orgueil vous répondrez : Jamais. Ah ! dites bien qu'amoureux et sensible D'un luth joyeux il attendrit les sons ; Et bonne vieille, etc.
Page 328 - Mais je veux que le sort, par un heureux caprice , Fasse de vos écrits prospérer la malice, Et qu'enfin votre livre aille , au gré de vos vœux , Faire siffler Cotin chez nos derniers neveux : Que vous sert-il qu'un jour l'avenir vous estime , Si vos vers aujourd'hui vous tiennent lieu de crime, Et ne produisent rien , pour...
Page 251 - C'est elle! la vertu sur ma tête penchée; La figure d'albâtre en ma maison cachée; L'arbre qui, sur la route où je marche à pas lourds, Verse des fruits souvent et de l'ombre toujours; La femme dont ma joie est le bonheur suprême; Qui, si nous chancelons, ses enfants ou moi-même, Sans parole sévère et sans regard moqueur...
Page 177 - Lorsque du Créateur la parole féconde Dans une heure fatale eut enfanté le monde Des germes du chaos, De son œuvre imparfaite il détourna sa face, Et, d'un pied dédaigneux le lançant dans l'espace, Rentra dans son repos. Va...
Page 257 - Voir sur sa tête alors s'amasser les nuages, Dans un sable mouvant précipiter ses pas, Courir, en essuyant orages sur orages, Vers un but incertain, où l'on n'arrive pas; Détrompé, vers le soir, chercher une retraite, Arriver haletant, se coucher, s'endormir, On appelle cela naître, vivre et mourir : La volonté de Dieu soit faite...
Page 329 - Avant qu'il eût un appartement à l'hôtel de Condé, il n'y avait qu'une porte à ouvrir et une chambre proche du ciel séparée en deux par une légère tapisserie. Le vent, toujours bon serviteur des philosophes, courant au-devant de ceux qui arrivaient, levait adroitement la tapisserie, et laissait voir le philosophe le visage riant, et bien content d'avoir l'occasion de distiller, dans l'esprit et le cœur des survenants, l'élixir de ses méditations.
Page 251 - Oh! qui que vous soyez, bénissez-la. C'est elle! La sœur, visible aux yeux, de mon âme immortelle! Mon orgueil, mon espoir, mon abri, mon recours! Toit de mes jeunes ans qu'espèrent mes vieux jours.
Page 200 - confus assemblage d'aventures triviales, de personnages ignobles, de mysticisme sans intelligence et sans frein, voilà pour la forme; quant au fond du livre, c'est le même sujet que le Roman comique de Scarron. » Cependant Jules Janin partagea l'enthousiasme de ses contemporains pour Werther, quoi qu'il ne l'ait confessé que bien plus tard (Débats du 2...
Page 225 - ... qui se font une fête de manger » aujourd'hui avec moi une très-belle carpe ; je ne » puis me dispenser de dîner avec eux.
Page 329 - Il n'y avait qu'une porte à ouvrir et qu'une chambre proche du ciel, séparée en deux par une légère tapisserie. Le vent, toujours bon serviteur des philosophes, courant au-devant de ceux qui arrivaient, et retournant avec le mouvement de la porte, levait adroitement la tapisserie et laissait voir...

Informations bibliographiques