La rose et le granit: Le socialisme dans les villes de l’Ouest (1977-2014)

Couverture
Aube (De l') - 240 pages
Aujourd’hui quand on pense Bretagne, on pense bonnets rouges. Mais pour comprendre ce mouvement, ses contradictions et ses limites, il faut se rappeler que, longtemps région conservatrice, l’Ouest est devenu une terre de gauche depuis plus d’un quart de siècle. La cassure s’est produite aux élections municipales de 1977. Angers, Brest, Nantes, Rennes... sont perdues par la droite. Puis la région bascule. Quelles sont les causes d’un tel changement ? Qu’ont fait ces élus des villes – puis des départements et des régions – une fois implantés ? Quelle tournure a pris dans l’Ouest le socialisme à visage urbain ? Qui sont les femmes et les hommes qui s’apprêtent à succéder à la génération de 1977 – celle de Jean-Marc Ayrault, d’Edmond Hervé ou encore de Jacques Auxiette ? Un cycle se ferme, un autre s’ouvre. Aux conquérants succèdent des héritiers. L’Ouest va-t-il rester à gauche ?

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques