Images de page
PDF
ePub
[graphic][subsumed][ocr errors][ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][graphic][subsumed][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic][subsumed]

eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

Reclerceeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee .

[graphic]

b, ny

RESSET naquit à Amiens, en 1709,
d'une famille considérée dans la
bourgeoisie; son père était échevin;
et quand le fils d'un échevin annon-

çait de l'esprit, on le destinait or-
dinairement à être jésuite. Greșset fut élevé chez les
jésuites de Paris.

L'éducation littéraire de Gresset concourait avec la fin de la régence , avec le commencement du règne de Louis XV. Hamilton et Chaulieu venaient de mourir; ils avaient légué le secret du vers facile et des rimes redoublées à la muse gracieuse de Voltaire; mais Voltaire, jeune encore, se souciait peu d'un talent qui aurait suffi

[ocr errors][ocr errors][merged small]
[blocks in formation]

ele&area .

à sa gloire. Il ambitionnait la palme épique, et bien des gens s'imaginent encore qu'il l'a cueillie.

Gresset eut le bonheur, extrêmement rare parmi les jeunes gens qui se destinent aux lettres, de mesurer ses forces et de connaitre sa portée. Enhardi par un grand succès , il tenta quelquefois depuis de franchir cette limite judicieuse qu'un instinct favorable lui avait révélée; mais ce fut pour y rentrer presque aussitôt. S'il avait débuté par la traduction des Bucoliques, la tragédie d'Édouard, ou le drame de Sidney, c'était un talent perdu.

Il fit mieux. A vingt-quatre ans, il débuta par VerVert; et Ver-Vert est un chef-d'œuvre dans son petit genre, car il n'y a point de genre si petit pour l'art qu'il ne puisse etre relevé par la perfection du travail. On aimerait mieux avoir fait certaine épigramme de l'Anthologie, que le long poëme de Lycophron. Une masse comme celle des pyramides n'étonne que les sens; ce qui plait à l'esprit et au goût, dans les petits ouvrages comme dans les grands, c'est l'entente générale d'une composition, l'harmonie de ses parties, et le fini de ses détails. Ver-Vert n'est qu'un jeu d'esprit, et VerVert est immortel.

Il ne faut d'ailleurs chercher dans Ver-Vert ni une fable pleine d'invention, de mouvement et d'originalité, comme celle de la Secchia rapita, ni un style éblouissant de poésie , comme celui du Lutrin; VerVert est un poème qui n'avait point alors de modèle, et qui ne doit point avoir d'imitateur; c'était la juste expression d'une époque à nulle autre pareille, du siècle

« PrécédentContinuer »