Opuscules, Volume 1

Couverture
P. Beaume, 1780
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 534 - Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Page 554 - Et moi je te dis que tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle. Et je te donnerai les clefs du royaume des Cieux et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.
Page 191 - Grece & d'Italie ; & il s'étendit depuis par tout l'empire Romain. Ils regardoient ce droit comme une partie de leur religion. Jupiter , difoit-on , y préfidoit. La perfonne de l'hôte , & la table ou l'on mangeoit avec lui , étoient facrées.
Page 133 - C'était pour y parvenir que Minos, dès les premiers temps de la Grèce, avait établi en Crète des tables communes, et que Lycurgue avait pris tant de précautions pour bannir de Lacédémone le luxe et la richesse.
Page 220 - Auguftin font les plus fimples de fes ouvrages : le ftyle en eft bien plus coupé & plus facile que celui de fes lettres, parce qu'il prêchoit dans une petite ville, à des mariniers, des laboureurs, des marchands. Au contraire , 'S.
Page 175 - Les tourmens ordinaires étoient, étendre fur un chevalet par des cordes attachées aux pieds & aux mains, & tirées des deux bouts avec des poulies , ou pendre par les mains avec des poids attachés aux pieds...
Page 64 - ... autrefois , parce qu'ils donnaient d'autres idées ; et encore aujourd'hui les Levantins , surtout les Mahométans, ont des délicatesses ridicules pour certaines saletés qui ne font rien aux mœurs , tandis qu'ils se donnent toute liberté sur les plaisirs les plus infâmes. Les livres de l'Écriture parlent plus librement que nous ne ferions de ce qui regarde le matériel du mariage, parce qu'il n'y avait personne parmi les Israélites qui y renonçât , et que ceux qui écrivaient étaient...
Page 658 - Qu'il appèle les prêtres de l'Eglise , et qu'ils prient sur lui , en l'oignant d'huile au nom du Seigneur. La prière de la foi sauvera le malade , le Seigneur le relèvera ; et s'il a commis des péchés , ils lui seront remis.
Page 194 - Payens, pour garder les cendres des morts, bâtiilbient des fépulcres magnifiques le long des grands chemins , & partout ailleurs dans la campagne. Les' chrétiens au contraire cachoient les corps, les enterrant fimplement ou les rangeant dans des caves, comme etoient auprès de Rome les tombes ou catacombes.
Page 183 - ... & priant debout comme eux , mais fans qu'il lui fût permis d'offrir ni de communier. Enfin, les vingt ans de fa pénitence étant accomplis , il étoit reçu à la participation aux chofes faintes, c'eft-à-dire de l'Euchatiftie.

Informations bibliographiques