Oeuvres complètes de Voltaire: Vie de Voltaire, par Condorcet. Mémoires pour servir à la vie de Voltaire, écrits par lui-même. Commentaire historique sur les oeuvres de l'auteur de La Henriade. Choix de pièces justificatives pour la vie de Voltaire. Supplément aux pièces justificatives

Couverture
Carez, Thomine et Fortic, 1820
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 456 - ... peindre , c'est ce qui se passa dans mon âme à la vue de cet homme dont les yeux étincelaient de feu , d'imagination et de génie. En lui adressant la parole , je me sentis pénétré de respect, d'enthousiasme, d'admiration et de crainte : j'éprouvais à la fois toutes ces sensations , lorsque M. de Voltaire eut la bonté de mettre fin à mon embarras , en m'ouvrant ses deux bras, et en « remerciant Dieu d'avoir créé un être qui l'avait ému et attendri en proférant d'assez mauvais...
Page 432 - Depuis ce jour , j'ai renoncé aux lettres et à la fantaisie d'acquérir de la réputation ; et , désespérant d'y arriver comme vous à force de génie, j'ai dédaigné de tenter, comme les hommes vulgaires, d'y parvenir à force de manège ; mais je ne renoncerai jamais à mon admiration pour vos ouvrages.
Page 118 - Je suis las, disait-il un jour, de leur entendre répéter que douze hommes ont suffi pour établir le christianisme , et j'ai envie de leur prouver qu'il n'en faut qu'un pour le détruire.
Page 20 - Voltaire se sentit appelé à détruire les préjugés de toute espèce dont son pays était l'esclave. Il sentit la possibilité d'y réussir par un mélange heureux d'audace et de souplesse, en sachant tantôt céder aux temps, tantôt en profiter, ou les faire naître; en se servant tour-à-tour, avec adresse, du raisonnement, de la plaisanterie, du charme des vers, ou des effets du théâtre; en rendant...
Page 35 - Ce fut dans le cours de ces orages que le lieutenant de police Hérault dit un jour à Voltaire: «Quoi que vous écriviez, vous ne viendrez pas à «bout de détruire la religion chrétienne. — C'est ce « que nous verrons, répondit-il 1.
Page 365 - Qu'importe l'honneur incertain De vivre après ma mort au temple de Mémoire? Un instant de bonheur vaut mille ans dans l'histoire.
Page 488 - ... la perruque de même, le nez écrasé , la physionomie mauvaise ; ayant le visage plein et l'esprit plein de lui-même, portant toujours scalpel en poche pour disséquer les gens de haute taille. Ceux qui en donneront connaissance auront mille ducats de récompense assignés sur les fonds de la ville latine que ledit quidam fait bâtir, ou sur la première comète d'or et de diamant qui doit tomber incessamment sur la terre, selon les prédictions dudit quidam philosophe , et assassin.
Page 242 - ... avec la cause d'un ami, et celui de mortifier un ennemi qui était autant l'ennemi de la modestie que le mien. Je n'avais nul dessein de rester à Berlin; j'ai toujours préféré la liberté à tout le reste. Peu de gens de lettres en usent ainsi. La plupart sont pauvres; la pauvreté énerve le courage; et tout philosophe à la cour devient aussi esclave que le premier officier de la couronne.
Page 233 - France, et le roi me fit présent d'une charge de gentilhomme ordinaire de sa chambre. Je conclus que, pour faire la plus- petite fortune, il valait mieux dire quatre mots à la maîtresse d'un roi que d'écrire cent volumes.
Page 174 - ... dangereuses et absurdes ; mais ce genre de liberté n'existe encore pour aucun peuple. La poésie lui doit la liberté de pouvoir s'exercer dans un champ plus vaste ; et il a montré comment elle peut s'unir avec la philosophie, de manière que la poésie, sans rien perdre de ses grâces, s'élève à de nouvelles beautés, et que la philosophie, sans sécheresse et sans enflure, conserve son exactitude et sa profondeur.

Informations bibliographiques