Revue anglo-française

Couverture
1837
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 186 - Le Temps a laissé son manteau Le temps a laissié son manteau De vent de froidure et de pluye, Et s'est vestu de broderye De souleil raiant, cler et beau.
Page 79 - Il vaut mieux se rendre à un roi qui a su prendre la Rochelle, qu'à un autre qui n'a pas su la secourir », avait dit le maire Jean Guiton, auquel on demandait s'il ne voulait pas devenir sujet anglais « Je sais que vous avez toujours été malicieux, dit enfin le roi, et que vous avez...
Page 421 - Notice sur l'histoire des îles anglaises de Jersey, Guernesey et Aurigny, dans ses rapports avec l'histoire de la Normandie, et spécialement du département de la Manche ; par M.
Page 15 - Génois ; mais nous avons un monument qui prouve qu'en 1338, huit ans avant la bataille de Crécy , on se servait de canons dans les sièges ; car , à la chambre des comptes de Paris , dans un compte de 1338 , on parle d'une dépense faite pour la poudre nécessaire aux canons qui étaient devant Puy-Guillaume , château en Auvergne. Les gros canons de ce temps-là...
Page 23 - ... aller à pied sans chausses, après le train dudit duc , pourchassant sa vie de maison à maison sans se nommer. C'estoit le plus prochain de la lignée de Lanclastre, et avoit espousé la sœur du roy Edouard.
Page 76 - ... on fit un autre fort au milieu de ladite ouverture, un peu avancé dans la mer, nommé le Fort d'Argencourt. Et pour fermer le passage à quelque petit vaisseau qui eût pu se couler, on y fit d'autres machines qui...
Page 144 - ... épaules sur son plus proche parent. Si déjà son père , sa mère ou ses frères ont donné tout ce qu'ils avaient , il devra lancer cette terre sur la sœur de sa mère ou sur ses fils , ou bien sur ses trois plus proches parents dans la ligne maternelle. Ensuite il devra , nu , déchaussé , franchir, à l'aide d'un pieu, la haie dont sa maison est entourée.
Page 83 - Mémoires de la Société royale et centrale d'agriculture, sciences et arts du département du Nord. séant à Douai.
Page 186 - Qui en son jargon ne chante ou crye; Le Temps a laissié son manteau De vent, de froidure et de pluye.
Page 404 - Mès le tient noblement cume gentil barun. » De sun grant desturbier dreiz est que vus dium : » Li reis d'Escoce vint l'aut'rier par Carduil chevalchant » E dan Robert de Vaus durement manecant...

Informations bibliographiques