La Sainte Bible vengée des attaques de l'incrédulité, et justiflée de tout reproche de contradiction avec la raison, avec les monumens de l'histoire, des sciences et des arts, avec la physique, la géologie, la chronologie, la géographie, l'astronomie, etc, Volume 3

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 58 - ... un pouce de largeur. La face plate du rocher contient douze de ces trous, et la ronde qui lui est opposée en a autant ; ils sont placés horizontalement à deux pieds du bord supérieur du rocher , et ne sont éloignés les uns des autres que de quelques travers de doigt; peu s'en faut qu'ils ne soient rangés sur la même ligne.
Page 172 - Les incrédules donnent un sens faux et absurde aux passages qu'ils allèguent ; le feu allumé dans le temple de Jérusalem a pu être nommé le foyer de Dieu non pas parce que Dieu venait s'y chauffer et y cuire ses viandes, mais parce qu'il était allumé par l'ordre de Dieu, et pour consumer les sacrifices que Dieu avait prescrits. L'autel était la table du Seigneur non pas parce qu'il venait y manger, mais parce qu'on y brûlait ce qui lui était offert.
Page 138 - Aristobule, philosophe péripàtéticien , montre la vénération générale des peuples pour ce jour, par des passages d'Hésiode , d'Homère et de plusieurs autres auteurs dont l'autorité incontestable ne permet pas de douter qu'il ne fût saint et solennel par tout l'univers. Cet usage a régné chez les anciens Chinois, chez les Indiens, les Perses, les Chaldéens , les Egyptiens, même chez les peuples du nord, et on le retrouve chez les Péruviens.
Page 180 - Terre-Promise; il a permis que le temple fût détruit , et aucune puissance humaine n'a pu le reconstruire ; il a rendu impossible le rétablissement de la république juive. Sa constitution dépendoit essentiellement des généalogies; or, celles des juifs sont tellement confondues , leur sang est tellement mêlé, qu'aucun juif ne peut montrer de quelle tribu il est; aucun ne peut prouver qu'il descend de Lévi , et qu'il a droit au sacerdoce ; le Messie même, que les juifs attendent, ne pourrait...
Page 153 - ... rien, c'est profaner ce nom vénérable. Dieu leur ordonne de consacrer un jour de la semaine à lui rendre le culte qui lui est dû, et il désigne le septième qu'il nomme sabbat ou repos, parce que c'est le jour auquel il avoit terminé l'ouvrage de la création.
Page 283 - On ne voit pas pourquoi il serait plus indigne de Dieu de faire parler un animal, que de faire entendre une voix en l'air, ou de se servir d'un autre signe pour intimer ses volontés.
Page 89 - Dieu, que lui seul a créé et gouverne l'univers, distribue les biens et les maux, donne la santé ou la maladie , la vie ou la mort. Elle condamne toutes les passions, défend de recourir à aucune pratique superstitieuse.
Page 85 - ... supérieures à celles du vulgaire, et magie l'étude de la nature et de la religion ; dans quelques cantons de la Suisse, le peuple appelle encore maiges les médecins empiriques auxquels il attribue des secrets particuliers pour guérir les maladies.
Page 59 - On remarque aisément un poliment, qui règne depuis la lèvre inférieure de chaque trou jusqu'à terre. 2° Ce poliment ne se fait voir que le long d'une petite rigole creusée dans la surface du rocher , et qui suit la rigole d'un bout à l'autre. 3° Les bords des trous et des rigoles sont , pour ainsi parler , tapissés d'une petite mousse verte et fine , sans qu'il paroisse dans nulle autre partie du rocher une seule herbe , si petite qu'elle puisse Cire : toute la surface du rocher, aux bords...
Page 58 - Sa hauteur est de douze pieds, avec pareille » épaisseur, elle est plus large que haute; son

Informations bibliographiques