Images de page
PDF
ePub

CAUSERIES

DU LUNDI

PARIS

IMPRIMÉ PAR J. CLAYE ET Ce,

RUE SAINT-BENOIT, 7.

CAUSERIES

DU LUNDI

PAR

C.-A. SAINTE-BEUVE

DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE.

SECONDE ÉDITION

TOME DEUXIÈME

PARIS
GARNIER FRÈRES, LIBRAIRES
PALAIS-ROYAL, 215,

RUE DES SAINTS-PÈRES, 6

M DCCC LII

Lundi 1er avril 1850.

LETTRES ET OPUSCULES INÉDITS

DE

FÉNELON.

(1850.)

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Le présent volume doit s'ajouter comme un complément indispensable aux vingt-deux volumes d’OEuvres et aux onze volumes de Correspondance de Fénelon, c'est-à-dire à la très-belle et très-bonne édition de Paris (1820-1829), à laquelle ont présidé l'abbé Gosselin et l'abbé Caron. Ce nouveau volume réunit des écrits qui ne sont pas sans intérêt, quelques lettres d'affaires et d'administration, quelques autres spirituelles et de direction, et surtout de charmantes lettres amicales et familières : c'est assez déjà pour retrouver tout Fénelon. La dernière partie du volume contient des Fables de La Fontaine traduites en prose latine pour l'usage du duc de Bourgogne. On avait déjà donné un échantillon de ces Fables traduites; aujourd'hui c'est toute une série jusqu'au VIIIe livre. On sait combien Fénelon goûtait La Fontaine. Au moment de la mort du poëte, il l'a loué par une jolie pièce latine dans laquelle il célèbre ses grâces ingénues, son naturel nu et simple, son élégance sans fard et cette négligence unique, à lui seul permise, inappréciable négligence, et qui l'emporte

« PrécédentContinuer »