Dis maîtresse, c'est quoi la mort ?

Couverture
L'Harmattan, 2001 - 205 pages
0 Avis
C'est un livre plein de charme... et d'ombres... On le feuillette et les couleurs des dessins d'enfants sautent aux yeux... Les questions essentielles sont posées : - Faut-il parler de la mort aux enfants ? - Les enseignants peuvent-ils l'aborder? - Dans quel but " scolariser " la mort et pour quel projet pédagogique ? Ce livre est issu de l'observation des enfants dans les classes. Coordonné par Jeannine Deunff, Inspectrice Générale honoraire de l'Education nationale, il est le fruit du travail d'une équipe d'enseignants-formateurs, professeurs d'université, professeurs et directeurs d'Ecoles Normales, inspecteurs départementaux, instituteurs maîtres formateurs. Devant ce difficile problème de parler de la mort à des enfants, cette équipe a clairement choisi son option : il ne s'agit pas d'accompagner des enfants malades ou souffrants confrontés à la perspective de leur propre mort, mais de faire des propositions pour des enfants en bonne santé, suivant leur scolarité dans des conditions habituelles. Elle a souhaité fournir un outil de travail à leurs éducateurs. Ce livre, a été édité en 1991 au CRDP de Dijon, avec le soutien de la Mutualité française. Il est aujourd'hui réédité dans la collection Au-delà du témoignage. La préface de Marie-Frédérique Bacqué donne des éléments d'actualisation sur la manière dont les enfants abordent la mort et le deuil. Plus forte, oui, la vie est plus forte quand la santé est mieux protégée, quand l'avenir est mieux préparé, quand la solidarité est mieux organisée. La vie plus forte, c'est le métier de 6000 mutuelles de la Mutualité française. La vie plus forte, vous y avez droit.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques