Encyclopédie méthodique: ou par ordre de matières: par une société de gens de lettres, de savans et d'artistes ...

Couverture
Panckoucke, 1786
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 62 - ... de parfums , des fleurs, des branches d'arbres, & toutes fortes de fruits. La pompe étoit fermée par d'autres Dames qui portoient de riches Tapis , fur lefquels étoient deux Lits en broderie d'or & d'argent, l'un pour Venus, & l'autre pour Adonis. On y voyoit la Statue de ce jeune Prince avec une pâleur mortelle fiir le vifage , qui n'effaçoit pas les charmes qui l'avoient rendu fi aimable.
Page 190 - Il y en avait d'autres qui, prenant aussi le 25 mars pour le premier de l'année, différaient dans leur manière de compter, d'un an plein, de ceux dont nous venons de parler. Ceux-là devançaient le commencement de l'année de neuf mois et sept jours, et comptaient, par exemple, l'an 1000 dès le 25 mars...
Page 148 - Hébraï- (i) ques traduites avec des fcholies , où on trouve ces paroles : « Les Romains repréfentoient l'Amitié comme une jeune « femme , la tête découverte , vêtue d'un habit greffier , au •> bas duquel étoient écrits ces mots , la mort & la, vie , pen...
Page 258 - Rhea; l'olivier à Minerve; le laurier à Apollon; le lotus et le myrte à Apollon et à Vénus; le cyprès à Pluton; le narcisse, l'adiante ou capillaire à Proserpine...
Page 354 - Princeiïe ayant voulu le tuer la nuit de fes noces , les dieux envoyèrent un dragon pour les féparer. Alors , Auge ayant imploré le fecours d'Hercule, Télephe découvrit le myftére de la naiflance , &.
Page 166 - Antoine , contre l'Arménie , le temple d'Anaï«is rut faccagé , & fa ftatue , qui étoit d'or , mife en pièces par les foldats ; ce qui en enrichit plufieurs. Un d'eux , qui s'étoit établi à Boulogne ,en Italie , eut le bonheur de recevoir un jour Augufte dans fa maifon , & de lui donner à fouper. » Eft-il vrai, » lui dit ce Prince , pendant le » repas , que celui qui porta les
Page 306 - PrincefTe , dit la fable , fut punie par Vénus , qui la changea en pierre, parce qu'elle avoit eu le cœur aiTez dur pour voir d'un œil fee les funérailles de ce malheuicux amant.
Page 462 - ... qu'avait amassé Spurius Mœlius , pour capter la bienveillance des Romains qu'il voulait asservir. Les empereurs renouvelèrent souvent ces distributions de blé qu'ils donnaient à bas prix , et même quelquefois sans rien exiger de ceux qui le recevaient. On en voit des témoignages fréquents sur les médailles qui en ont pris les noms de Libéralités ou de Congiaires. » On ne trouve rien de précis, avant les empereurs, sur le nombre de ceux qui avaient pris part à ces distributions et...
Page 228 - Dieux qui eût le talent , comme lui , de connoître l'avenir ; auffi fut-il celui de tous qui eut un plus grand nombre d'Oracles. A tant de perfections, il joignoit la beauté, les grâces , une jeunefle éternelle , & l'art de charmer les oreilles , autant par la douceur de.
Page 324 - Vaillant, fam. lever tous les doutes à cet égard, & pour montrer qu'il n'étoit propre ni à remuer la terre , ni à détremper le mortier, ni enfin à polir le bois.

Informations bibliographiques