Images de page
PDF
ePub

DIPLOMATIQUE,

128 12

CON TENANT

[ocr errors]

Les Traités conclus avec la République française, depuis

l'époque de sa fondation ( septembre 1792) jusqu'à la
pacification générale terminée par le Traité d'Amiens
(mars 1802). - Les causes des différends qui avaient
désuni d'avec elle les Puissances contractantes. — L'ap-
perçu des évènemens militaires. Les Motifs des
conditions de paix qui les ont suivis. – La Notice
statistique de chacun des États pacifiés.

[ocr errors]

PRÉCÉDÉ D'UN DISCOURS PRÉLIMINAIRE.

Louis
PAR PORTIEZ (DE L'OISE), TRIBU N.

Magnus ab integro sæclorum nascitur ordo.

VIRG. Buc. IV.

SECONDE PARTIE.

A PARIS,
Chez Gouson fils, Imprimeur - Libraire , rue Taranno,

No. 737

MESSIDOR AN X. --JUILLET 1802.

[merged small][ocr errors][merged small]

1

HOTI

[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

Hesse-Cassel...

page Sardaigne

15 Wurtemberg.

45 Baden....

61 République ligurienne (ci-devant Gènes )..... 75 Naples ou les Deux-Siciles.

89 Parme et Plaisance....

157 Helvétie (Suisse).....

185 Hesse-Hombourg

227 Autriche......

232 République Italienne...

363 Bavière.

379
Russie.
Portugal...
Angleterre.

. 469

[ocr errors]
[ocr errors]

397
439

1

N. B. La loi que s'est imposée l'Éditeur, de n'admettre dans le CODE DIPLOMATIQUE que les traités qui ont acquis en France une autorité absolument légale, ne lui a pas permis de faire entrer dans cette seconde partie, quoique promis en tête de la première, ceux qui concernent Tunis et la TURQUIE. L'accession de la Sublime Porte au traité d'Amiens vient , cependant, d'être annoncée par les gazettes étrangères : on peut bien y croire; mais cette pièce n'a, pour nous, au moment où nous écrivons, aucun caractère d'authenticité.

[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]

15 45 61

[blocks in formation]

Position géographique et Limites. Le Landgraviat confine à l'évêché de Fulde, à la principauté de Hersfeld, à la Thuringe, à l'Eichsfeld , à la principauté de Calenberg, à l'évêché de Paderborn, à la principauté de Waldeck, au duché de Westphalie, aiu comté de Witgenstein, au territoire de Nassau - Dillenbourg, et aux comtés de Solms et du Haut-Isembourg.

[blocks in formation]

Etendue territoriale.

s'est imposée l'Éditeur, de n'adDIPLOMATIQUE que les traités qui

une autorité absolument légale, e faire entrer dans cette seconde is en tête de la première, ceur et la TURQUIE. L'accession de la ité d'Amiens vient, cependant, les gazettes étrangères : on peut cette pièce n'a, pour nous, au

Il a 156,000 carrés, suivant Hoeck, et 260,000 carrés, suivant Beaufort.

Montagnes et Rivières. C'est un pays montueux, qui indépendamment du Rhin, est arrosé principalea par

les rivières nommées l'Hom, la

ment

1

[ocr errors]

1

rons, aucun caractère d'authena

Lumbd, le Wissenarbach , le Seck, le
Biber, la Dill, etc.

Population.
Hoeck porte la population de Hesse-
Cassel, à 444,499 individus.

Beaufort la porte à 450,000.
Et Riesbeck, à 430,000.

Forces de terre.

[ocr errors]

Elles consistent :
Suivant Busching, en 3 régimens.

Suivant Beaufort, Hoeck et Guthrie, en 12,000 hommes, non compris les garnisons.

[merged small][ocr errors]

Hoeck évalue les revenus de Hesse-Cassel à 1,600,000 rixdallers.

Guthrie les porte à 9,000,000 livres de France.

Beaufort, à 2,100,000 rixdall. ou huit millions 800,000 liv. tournois, non compris les subsides de la Grande Bretagne.

Busching, à 1,800,000 rixdall.

[blocks in formation]

Et Riesbeck , à 2,720,000 florins, ou 5,480,000 liv.

Dette publique. Cet état n'a point de dette, il a au contraire de grands capitaux placés à l'étranger. On a estimé les dettes actives du Landgrave à 20,000,000 d'écus , dit Gum thrie ; ce qui cependant, ajoute-t-il, nous parait exagéré.

Forme du Gouvernement,

rces de terre.

ent :

Monarchie héréditaire.

hing, en 3 régimens. ufort , Hoeck et Guthrie, mes, non compris les gar

Revenus.

Religion.
La religion réformée.
Commerce et Productions territoriales.

Le commerce de Hesse-Cassel roule sur quelques-unes de ses productions naturelles, telles

que vins, grains, bois, sel, etc. etc. et sur le produit des manufactures de dorure, toiles, draps, et autres étoffes, chapeaux, bas, gants, papier, etc. Le terrain produit du maïs, des fruits, de bons på turages; le bétail est nombreux, les prai

e les revenus de Hesse-Cassel dallers. porte à 9,000,000 livres de

2,100,000 rixdall. ou huit

liv. tournois, non comde la Grande Bretagne.

800,000 rixdall.

« PrécédentContinuer »