Images de page
PDF
ePub

suivie avec activité en 1861. Comme dans la campagne précédente, l'administration s'est particulièrement occupée de celles de nos rivières qui forment les grandes artères de la navigation intérieure, telles que la Seine dans ses trois grandes sections, entre Montereau et Paris, entre Paris et Rouen, entre Rouen et la mer; l'Yonne, entre Montereau et Laroche, point d'embouchure du canal de Bourgogne; la Marne, entre la Seine et Dizy, qui forme la tête de la voie navigable de Paris à Strasbourg; le Rhône, entre Lyon et Arles.

La plupart des projets définitifs avaient été approuvés et adjugés en 1860; dans la campagne de 1861 les travaux ont reçu une grande impulsion. Les entreprises en cours d'exécution comprennent, sur la Seine, les douze barrages écluses à construire au-dessus de Paris; l'amélioration du passage de Martot en amont de Rouen, le prolongement des digues sur la rive droite de la Seine maritime, entre Tancarville et Laroque; sur la Marne, l'ensemble des travaux d'amélioration consistant dans l'achèvement des canaux de dérivation de Chelles et de SaintMaurice, et dans la construction de douze barrages éclusés ; sur l'Yonne, des ouvrages de même nature; sur le Rhône, l'amélioration de six des plus mauvais passages de ce fleuve.

L'endiguement de la Loire maritime a été continué avec activité; les digues sont terminées entre l'ile Thérèse et le Couéron, entre le Couéron et la haute Indre; elles sont très-avancées; enfin, entre la haute Indre et Nantes, le gros œuvre de la digue sera terminé très-prochainement.

Sur la haute Garonne, on a continué les travaux d'amélioration des passes de Bassens et d’Ambès. Ces travaux, dont le succès importe au plus haut point à l'avenir du port de Bordeaux, sont dirigés avec toute l'attention et la prudence que réclament les intérêts de ce port.

Parmi les rivières qui répondent à des intérêts plus circonscrits, nous citerons :

L'Adour, la Baïse, la Boutonne, la Charente, l'Eure, le Lot, la Lys, la Mayenne, la Meuse, la Sarthe, la Scarpe, la Vilaine et la Vire, qui ont pris part à la répartition des crédits extraordinaires affectés à l'amélioration des vois navigables.

Dans les départements annexés, les travaux de navigation sur lesquels ont porté les études de l'administration sont: pour les Alpes-Maritimes, l'endiguement du Var; pour la Savoie, la rectification de l'Isère ; pour la Haute-Savoie, l'endiguement de l'Arve et l'amélioration de la Dranse et de ses principaux affluents, ainsi que des ports d'Evian et de Thonon sur le lac Léman. L'endiguement de la rive gauche du Var, qui avait fait, de la part du gouvernement piémontais, l'objet d'une concession, s'est trouvé retardé par des difficultés contentieuses qu'il n'était pas au pouvoir de l'administration de résoudre; mais, sans en attendre la solution et en réservant tous les droits du concessionnaire, l'adminis

tration s'est mise en mesure de reprendre les travaux et de leur imprimer une marche régulière. Les adjudications sont passées, et les chantiers, déjà organisés sur plusieurs points, seront successivement développés sur toute la ligne. Les syndicats constitués en vue de la continuation des travaux de l'Isère seront prochainement en mesure de fonctionner. Le projet d'endiguement de l'Arve, qui soulève des questions très-compliquées, est en voie d'étude, ainsi que les projets d'amélioration de la Dranse et de ses affluents; enfin les travaux des ports d'Evian et de Thonon sont en pleine activité. - Les améliorations qu'exigent nos canaux n'ont pas été négligées; elles consistent particulièrement dans l'exécution de divers travaux d'alimentation ou d'étanchement, dans l'approfondissement de quelques biefs, dans la régularisation des chemins de halage et autres travaux accessoires.

– Notre collaborateur et ami, M. Joseph Garnier, vient de publier une seconde édition de son Traité des finances. Ce travail, qui dans la première édition ne formait qu'une partie d'un volume consacré à divers sujets, remplit maintenant tout un livre qui se compose de 468 pages. L'auteur semble avoir pris pour devise cette maxime de Colbert qu'il cite : « Il faut rendre la matière des finances si simple, qu'elle puisse être facilement entendue par toute sorte de personnes. » Rien n'est moins facile, car les finances donnent lieu aux questions les plus com- . pliquées. Le seul moyen de se rapprocher de cette simplicité désirable, c'est de dégager de ces questions les principes généraux qui les dominent. C'est à cela que s'est appliqué M. Joseph Garnier, en y ajoutant d'excellents détails et documents statistiques, et il a été servi dans cet utile travail comme dans ses autres écrits par l'intelligence si lucide, si nette et si vive, qu'il porte dans l'étude des questions économiques. Son livre est fait pour être entre les mains des étudiants, et il peut encore être consulté avec fruit par ceux qui savent.

- Une publication qui ne peut manquer d'intéresser vivement tous les amis de la liberté et des études politiques, c'est la traduction du bel ouvrage de M. John Stuart Mill sur le Gouvernement représentatif, traduit et précédé d'une introduction par M. Dupont-White. Nous ne connaissons rien qui aille plus à fond du sujet que cet admirable écrit du grand publiciste anglais. C'est là la vraie école pratique de la politique. La France lira M. Mill comme l'Angleterre a lu Montesquieu, et elle pourra y apprendre davantage. Nous rendrons compte prochainement de cette importante publication.

Henri BAUDRILLART.

Paris, 15 mars 1862,

L'Administrateur-Gérant, GUILLAUMIN.

TABLE

DES MATIÈRES DU TOME. TRENTE-TROISIÈME,

DEUXIÈME SÉRIE

No 23. – Janvier 1862

Pages.
INTRODUCTION A LA VINGT-UNIÈME ANNÉE. — Par M. HENRI BAUDRILLART...........
CONDITION MORALE, INTELLECTUELLE ET ‘MATÉRIELLE DES OUVRIERS QUI VIVENT DE

L'INDUSTRIE DU COTON. — Rapport fait à l'Académie des sciences morales et

politiques. (Suite.) — Par M. Louis REYBAUD, membre de l'Iustitut..........
LÉGISLATION DU BUDGET DE 1789 A 1852. — Par M. H. DE LUçay, auditeur au
Conseil d'Etat........

........................

LA DISCUSSION FINANCIÈRE DU SÉNAT. – Par M. GUSTAVE DU PUYNODE............ 66

LE COMMERCE DE LA FRANCE ET LES REVENUS INDIRECTS EN 1847, 1857, 1861. –

Par M. CLÉMENT JUGLAR.........

..... ...... 74

DES PRINCIPALES BRANCHES DE L'INDUSTRIE MINÉRALE EN FRANCE, EN ANGLETEKRE ET

EN BELGIQUE. - Par M. LAMÉ FLEURY.......

......... 81

REVUE DE L'ACADÉMIE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES. - Sommaire:

M. Louis Reybaud. - M. de Lavergne. — M. Damiron (notice sur Condillac).
- M. Waddington (Mémoires sur les facultés de l'ame). - M. de la Barre du

Parcq. - Séance générale annuelle de l'Académie. – Prix décernés. -

Nouveaux concours ouverts. - Par M. JULES Duval........ ........... 105

BULLETIN FINANCIER. - Sommaire : Coup d'ail rétrospectif sur l'année 1861. -

La baisse est générale. — Quelles sont les valeurs qui ont au contraire monté

et pourquoi? – Mois de décembre, tout entier à la politique extérieure. – La

Banque de France. - Coupons détachés. – Tableau des bourses de Paris,

Lyon et Marseille. - État de la Banque de France. - Premiers, plus hauts,

plus bas et derniers cours au comptant des principales valeurs cotées à Paris,

Lyon et Marseille durant l'année 1861. - Par M. ALPH. COURTOIS fils.......

107

BULLETIN FINANCIER DE L'ÉTRANGER. - Sommaire : Le revenu public en Angle-

terre de l'année 1861. – Situation financière et projets financiers aux États-

Unis. - Confessions et propositions de M. de Plener. - Gestion et état

financiers du royaume d'Italie. - Écoulement des métaux précieux vers

l'Orient. — Par M. J.-E. HORN.........

.............. 119

SOCIÉTÉ D'ÉCONOMIE POLITIQUE. - Sommaire : Réunion du 6 janvier 1862. -

COMMUNICATIONS : Sur le prince Albert et le roi de Portugal. Sur la situation
économique de l'Italie, par M. Scialoja. Sur les questions économiques en
Allemagne, par M. Garnier-Pagès : le congrès des économistes à Stuttgard,
le papier-monnaie à Vienne, etc. - Sur l'avenir de la production des métaux
précieux en Amérique, par M. Laur. - Suite de la réunion du 5 décembre 1861.
- DISCUSSION : De l'aptitude comparée de l'Etat et des grandes Compagnies à

exploiter des entreprises. — S'il y a possibilité de concilier les grandes Com-

pagnies avec la libre concurrence. - Par M. JOSEPH GARNIER............... 125

[ocr errors]
[ocr errors]

GNES.................................................

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

DE L'ENSEIGNEMENT DE L'ÉCONOMIE POLITIQUE. – Discours d'ouverture du cours

d'économie politique au Collège de France. - Par M. HENRI BAUDRILLART.....

ETUDES SUR LE SYSTÈME DES IMPÔTS. - Impôts sur les actes. (Suite.) – Par

M. EsQ. DE PARIEU, membre de l'Institut, vice-président du Conseil d'Etat...

UN MOT SUR LA CENTRALISATION CONSIDÉRÉE AU POINT DE VUE DES INTÉRÊTS LOCAUX.
- Par M. R. VIGNES...

...........

LES ENFANTS DES HOSPICES ET LA MISE EN CULTURE DES TERRES INCULTES. - Par

M. HENRY DONIOL..................

DES PRINCIPALES BRANCHES DE L'INDUSTRIE MINÉRALE EN FRANCE, EN ANGLETERRE ET

EN BELGIQUE. (Suite et fin.) - Par M. LAMÉ FLEURY...
L'INDO-CHINE FRANÇAISE. (Suite et fin.) - Par M. ARMAND COSTE, ancien officier

de marine............

DE L'INFLUENCE D'UNE EXPLOITATION SCIENTIFIQUE SUR LE PROGRÈS DE LA RICHESSE

FORESTIÈRE. — Par M. V.-A. DESLANDES.........

LE DÉNOMBREMENT DE LA FRANCE EN 1861. - Par M. A. LEGOYT...

CORRESPONDANCE. - Les chemins de fer et l'État. Lettre au Rédacteur en chef.

Par M. AD. BLAISE (des Vosges)......

......................

RAPPORT DE M. FOULD, MINISTRE DES FINANCES, SUR LA SITUATION FINANCIÈRE, AVEC

DES OBSERVATIONS. – Par M, PAUL COQ....

BULLETIN. - Rapport de M. Franck à l'Académie des sciences morales et

politiques.........

......

BULLETIN FINANCIER. - Sommaire : Plan financier de M. Fould. — Concurrence;

son influence sur la Bourse de Paris. - Réduction de l'intérêt de la dette. -

Unification des titres de rentes françaises. - Réformes budgétaires. — Situation

commerciale. - Abaissement nouveau du taux d'escompte de la Banque de

France. - Pourquoi? – Forte hausse à la Bourse. - Coupons détachés en

janvier. - Tableau des Bourses de Paris, Lyon et Marseille. - Par M. ALPH.

COURTOIS fils...........................................................

BULLETIN FINANCIER DE L'ÉTRANGER. - Sommaire : Partout des réformes! -

Situation financière des États-Unis ; réseaux ferrés des États libres et des États

à esclaves. - Commerce de New-York. – L'emprunt marocain et l'emprunt

français à Londres. - La banque de Vienne. - Par M. J.-E. HORN.........

SOCIÉTÉ D'ÉCONOMIE POLITIQUE. - Sommaire : Réunion du 5 février 1862. -

COMMUNICATIONS : Précis des principes de la science économique et de ses
principales applications, par M. A.-E. Cherbuliez. – Traité des finances,
par M. Joseph Garnier. La première réunion de l'association espagnole pour

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

Pages.

No 25. — Mars 1869.

[ocr errors]
[ocr errors]

CONDITION MORALE, INTELLECTUELLE ET MATÉRIELLE DES OUVRIERS QUI VIVENT DE

L'INDUSTRIE DU COTON. - Rapport fait à l'Académie des sciences morales et

politiques. (Suite.) — Par M. Louis REYBAUD, membre de l'Institut........... 345

LEÇONS D'ÉCONOMIE POLITIQUE FAITES A MONTPELLIER PAR M. F. PASSY, recueillies

par MM. Émile Bertin et Paul Glaize (1860-1861). — Par M. MICHEL CHEVALIER,

membre de l'In titut .........

BENJAMIN CONSTANT. - Par M. L. WOLOWSKI, membre de l'Institut............ 365

DE L'IMPOT DIRECT; vices de sa répartition et moycus de l'améliorer. - Par

M. R. VIGNES.........

DE LA MAIN-MORTE OU DU DROIT DE PROPRIÉTÉ DES CORPORATIONS. – Lettre à

M. Joseph Garnier, secrétaire perpétuel de la Société d'économie politique de

Paris. Par Mlle CLÉMENCE-AUGUSTE ROYER....

DE QUELQUES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES DE L'ÉMIGRATION EUROPÉENNE. — Par

A. LEGOYT..................

423

LE DÉVELOPPEMENT HISTORIQUE DE L'ÉCONOMIE POLITIQUE ET DE SA LITTÉRATURE,

par M. le Dr Julius Kautz, professeur d'économie politique et de droit au

Polytechnum de Bude, etc. - Par M. A. OTT....,

435

NOTE SUR LE DÉNOMBREMENT DE LA FRANCE EN 1861, lue à l'Académie des

sciences morales et politiques. - Par M. L. DE LAVERGNE, membre de l'Insitut

DES MONNAIES DIVISIONNAIRES D'ARGENT. - Par JacoB......

446

UNE RÉFORME URGENTE. — Par Émile Jay, docteur en droit.................... 448

REVUE DE L'ACADÉMIE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES. - Sommaire :

Janvier et février 1862. - Mort de MM. Damiron et Baude. - Les candidats.

- Continuation du mémoire de M. Louis Reybaud sur la Condition des

ouvriers en coton. - Lecture de M. du Chastelier sur la Méthode du
concours dans la collation des cures. - Lecture de M. Waddington sur
l'Histoire des facultés de l'Ame avant et depuis Aristote. — Rapport de
M. H. Passy sur le dixième volume de la statistique générale de la France;
observations de MM. Dunoyer, Pellat, Lucas, Villermé. — Note de M. de
Lavergne sur le dernier recensement de la population française. - Rapport
de M. Wolowski sur le Cours de politique constitutionnelle de Benjamin
Constant. — Rapport de M. Michel Chevalier sur les Leçons d'économie
politique de M. Frédéric Passy, - Mémoire de M. Baude sur la Peche, suivi
des observations de M. Coste. - Lecture de M. Nourrisson sur la philosophie
de Bossuet ; de M. du Chastelier sur l'Agriculture et les classes agricoles de

la Bretagne. — Par M. JULES DUVAL........
REVUE SCIENTIFIQUE. - Sommaire : I. Quelques mots d'économie politique. -

[ocr errors]
« PrécédentContinuer »