Œuvres de Voltaire, Volume 68

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 121 - J'ai enfin ce courage. Les cris ridicules de mes ridicules ennemis, mais plus encore la voix de la vérité, qui ordonne qu'on dise sa pensée, m'ont enhardi.
Page 259 - Madame, M. de La Borde m'a dit que vous lui aviez ordonné de m'embrasser des deux côtés de votre part. Quoi! deux baisers sur la fin de ma vie! Quel passe-port vous daignez m'envoyer! Deux : c'est trop d'un, adorable Égérie! Je serais mort de plaisir au premier.
Page 445 - Vous verrez un roi respectable , Humain, généreux, équitable, Un roi digne de vos autels : Mais , à la place de Socrate , Le fameux vainqueur de l'Euphrate Sera le dernier des mortels.
Page 448 - Quel homme ! il réunit tout, la plaisanterie, le sérieux, la raison, la gaieté, la force, le touchant, tous les genres d'éloquence, et il n'en recherche aucun, et il confond tous ses adversaires, et il donne des leçons à ses juges. Sa naïveté m'enchante; je lui pardonne ses imprudences et ses pétulances.
Page 87 - Et le plaisir est d'être aimée. Déjà l'amour brille en tes yeux; II naîtra bientôt dans ton âme; Bientôt un mortel amoureux Te fera partager sa flamme. Heureux ! trop heureux cet amant Pour qui ton cœur deviendra tendre, Si tu goûtes le sentiment, Comme tu sais si bien le rendre!
Page 105 - J'ai reçu un ambassadeur du général des ignatiens, qui me presse pour me déclarer ouvertement le protecteur de cet ordre. Je lui ai répondu que, lorsque Louis XV avait jugé à propos de supprimer le régiment de FitzJames, je n'avais pas cru devoir intercéder pour ce corps, et que le pape 1.
Page 438 - II ne faut pas qu'on s'étonne Si parfois elle raisonne De la sublime vertu Dont Platon fut revêtu ; Car, à bien compter son âge, Elle doit avoir... vécu Avec ce grand personnage.
Page 409 - J'ai lu tous les Mémoires de Beaumarchais , et je ne me suis jamais tant amusé. J'ai peur que ce brillant écervelé n'ait au fond raison contre tout le monde. Que de friponneries, ô ciel! que d'horreurs! que d'avilissement dans la nation! quel désagrément pour le parlement!
Page 259 - Il m'a montré votre portrait; ne vous fâchez pas, madame, si j'ai pris la liberté de lui rendre les deux baisers. Vous ne pouvez empêcher cet hommage, Faible tribut de quiconque a des yeux.
Page 61 - ... de la morgue des négociateurs : et voilà comme le monde va. Il ne se gouverne que par compère et commère. Quelquefois, quand on a assez de données, on devine l'avenir; souvent on s'y trompe. Mais en quoi je ne m'abuserai pas, c'est en vous pronostiquant les suffrages de la postérité la plus reculée.

Informations bibliographiques