Dictionnaire d'hippiatrique et d'équitation: ouvrage où se trouvent réunies toutes les connaissances hippiques, Volume 2

Couverture
Bouchard-Huzard, 1848 - 596 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 208 - L'art ne peut souvent que modifier les symptômes d'une maladie, pour l'empêcher de faire des progrés , prolonger les jours du malade et diminuer ses souffrances. Voy. PALLIATIF. PALONNIER. sm Pièce du train d'une voiture à quatre roues, qui est jointe au train de devant par un anneau de fer ou par une chaînette de cuir, et sur laquelle les traits des chevaux sont attachés. Voy. CHEVAL. PALPÉBRAL, ALE. adj. En lat. palpebralis, de palpebra, paupière. Qui a rapport aux paupières, qui appartient...
Page 137 - ... de largeur dans sa partie inférieure et 2 centimètres dans la partie supérieure. Il est bien entendu que la largeur seule devra varier suivant la bouche du cheval. J'affirme qu'un pareil mors suffira pour soumettre à l'obéissance la plus passive...
Page 151 - Il ost diilicile de faire quitter au mulet la route qu'il veut suivre, et plus difficile encore de le faire marcher dans la compagnie des chevaux , pour lesquels il a une aversion extrême. La résistance qu'il oppose s'accroît d'ordinaire sous les coups qu'il reçoit, et se change en une colère terrible : alors il se précipite sur l'imprudent qui a voulu le contriindre; et malheur à celui-ci! car, en pareil cas, ainsi que ledit un proverbe provençal : // n'ya pas de mulet qui ne tue ton conducteur.
Page 301 - C'était un vieil usage, lorsqu'on entreprenait un voyage, d'invoquer pour son succès l'assistance de saint Martin : ce saint était un des patrons de la paroisse. Pour témoignage de son invocation, on attachait un fer de cheval à la porte de...
Page 153 - Le mulet était la monture de nos ancêtres. Quand un maître avait affaire dans une maison, il faisait garder son mulet à la porte.
Page 452 - L'eau froide le dissout; l'eau bouillante le volatilise. On le préparait autrefois par la calcination et la distillation de la corne de cerf, et c'est à cause de cela qu'on lui a donné le nom de sel volatil de corne de cerf. Ce...
Page 500 - Bucéphale fût particulier au cheval d'Alexandre ; erreur de Pline et de beaucoup d'autres. Bien avant Alexandre on donnait ce nom à une race particulière de chevaux thessaliens, et à ceux qui leur ressemblaient. Cette dénomination fut sans doute imaginée par des maquignons aussi peu sensés que les nôtres, qui louent dans un cheval la tête de mouton, testa de carnero, chez les Espagnols.
Page 289 - C'est un établissement de chevaux, placé de distance en distance, pour le service des personnes qui veulent voyager diligemment avec des chevaux que l'on rencontre à des distances déterminées.
Page 148 - Y artemisia chinensis. Ils font, avec le parenchyme de ces feuilles, une espèce de cône dont ils allument le sommet, et dont ils appliquent la base sur la partie qu'ils veulent cautériser. La chaleur augmente graduellement à mesure que la combustion du moxa approche de la peau. En Europe, on fait des moxas avec des substances très-combustibles, telles que le colon , roulées en forme de ю r Mors.
Page 104 - MARQUE DE FEU. Particularité des robes. Voy. ROBE. — II se dit aussi des signes que laisse sur la peau l'application du feu. Voy. MASQUE, 2e art. MARQUE EN TÊTE. Particularité des robes. Voy. ROBE. MARQUER, v. On dit qu'un cheval marque, qu'il marque encore, quand les creux de ses dents paraissent encore et font connaître qu'il n'a pas plus de huit ans. Il ne marque plus quand les creux ont disparu , ainsi que le germe de fève. Voy. cet article. MARQUER DES ARRÊTS. Voy.

Informations bibliographiques