Curiosités de Raymond Queneau

Couverture
Droz, 2006 - 158 pages
Positive et désintéressée ou, au contraire, indiscrète et négative, la curiosité occupe une place prépondérante dans l'œuvre de Raymond Queneau ; poèmes, romans et pages du journal en déploient les objets variés. Les interrogations suscitées par certains faits incongrus, l'intérêt ambigu des protagonistes pour leurs semblables, les rapports que fictions et essais établissent notamment entre jeu et liberté, ou entre jeu et sciences, sont quelques-unes de ses manifestations éclairantes. Mais la curiosité se rattache également aux notions de continuité et de discontinuité qui, d'un genre ou d'un domaine à l'autre, comptent au nombre des préoccupations majeures. Evert van der Starre décrit les paradoxes entraînés par l'appétit de connaissance et le scepticisme qui en constitue le pendant fécond. Prêtant autant attention à l'engouement initial pour l'astronomie qu'à l'intérêt des textes plus tardifs pour les jeux de hasard, ce livre témoigne de la curiosité alerte de l'écrivain qui, bien avant de devenir le rédacteur en chef de l'Encyclopédie de la Pléiade, a longuement sondé l'héritage et le destin du projet encyclopédique.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

PRÉFACE
7
LA TRANSPOSITION DE LAUTOBIOGRAPHIE
13
Queneau lecteur de son propre journal?
17
Droits d'auteur

29 autres sections non affichées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques