Images de page
PDF
ePub

mise à exécution de ce dessein, un effort pour construire aux opinions décentralisatrices une base à la fois solide et lumineuse avec les annales de la vie municipale. Ce premier volume embrasse l'examen du droit municipal depuis l'antiquité juive jusqu'à la désorganisation de l'empire romain par l'invasion barbare.

Quel que soit le succès obtenu, on ne peut refuser de louer la tentative. Lors même que le travail de M. Béchard affaiblirait, au lieu de la fortifier, la doctrine politique qu'il a entendu servir, l'économie sociale n'en aurait pas moins reçu de lui un important service : cet effet involontaire de son exposition historique, preuve d'une entière sincérité, ne ferait qu'ajouter à l'autorité de son témoignage.

Admettant même que la critique ne doive point se borner à signaler une insuffisante harmonie entre les opinions de l'écrivain et l'ensemble de ses observations historiques; qu'elle soit forcée de s'en prendre à l'exposition historique elle-même; qu'elle exprime son désappointement de ce qu'un ouvrage consacré spécialement à l'histoire du droit municipal n'a pas accru l'étendue et la précision des notions que d'autres ouvrages plus généraux nous ont données sur les cités italiques et galloromaines: encore devra-t-elle savoir gré à l'auteur, de ce qu'il a senti la nécessité de soumettre les questions d'économie sociale à une méthode d'investigation trop longtemps négligée, je veux dire, à la méthode historique.

Essayer d'appliquer cette méthode à un problème important, c'est donner un utile exemple et contribuer, dans une mesure non petite, au succès que d'autres obtiendront plus complet. Par cela seulement, le livre de M. Béchard mériterait l'attention et l'examen des économistes.

Marcel Roclleaux.

BULLETIN FINANCIER.

Somxaire. — Amélioration du côté de la politique extérieure.—Hausse qui en résuite. — Le'commerce ne va toujours pas. — Assemblée de la Caisse des chemins de fer et du Comptoir central. — Coupons détachés en janvier. — Tableau des Bourses de Paris, Lyon et Marseille. — Bilans du Comptoir d'escompte de Paris et de la Société générale de crédit industriel et commercial.

La situation politique et financière s'est améliorée depuis un mois, et les cours s'en sont ressentis. Néanmoins, nous retrouvons encore l'escompte à 7 0/0, t.int à Paris qu'à Londres. C'est que la gravité des événements politiques de l'Amérique du Nord fait craindre à juste titre pour l'industrie des cotons. et une crise grave dans cette industrie amènerait des malheurs incalculables. surtout en Angleterre, où elle est pour les travailleurs d'une grande reswirce. IoILANS DU COMPTOIR D'ESCOMPTE DE PARIS , D"AOUT 1800 A JANV-It. 18.01.

En outre, les événements de l'Italie, qui, dans ce moment-ci, ont l'air de vouloir prendre une meilleure tournure, étaient un moment très-menaçants. Si on joint à ce tableau les allures un peu guerrières du nouveau roi de Prusse et les craintes de dissentiments entre la France et l'Angleterre, au sujet de la prolongation du séjour des troupes françaises en Syrie, on aura l'ensemble des difficultés que la politique extérieure a fait redouter à la Bourse.

En ce moment, répétons-le, tout semble vouloir aller mieux, et rentes, crédit mobilier, chemins de fer s'en ressentent et montent petit à petit sans réactions graves, la rente parce qu'il y a plus de sécurité à l'extérieur, les chemins de fer parce qu'ils ont en outre des recettes croissantes, enfin le mobilier pour ces deux raisons à la fois, l'état de son portefeuille lui faisant voir avec un intérêt soutenu l'amélioration de la situation des chemins de fer.

Cependant, n'oublions pas que le commerce ne participe pas encore à cette amélioration et qu'il faudra du temps avant qu'il puisse en profiter.

L'assemblée générale annuelle de la Caisse générale des chemins de fer a eu lieu en janvier; le bilan établit un bénéfice de près de 5 millions; on a autorisé sur cette somme la distribution de 25 fr. par action.

Le Comptoir ceutral a eu aussi son assemblée générale, qui a décidé le paiement en octobre prochain d'un coupon de fr. 4.80.

On a détaché, en janvier, en dehors des intérêts des valeurs a revenus fixes, les coupons suivants:

[merged small][merged small][merged small][table][merged small]

11 est bien entendu que les droits de timbre ne sont pas compris dans ces chiffres.

Alpb. Courtois Fils.

PAIR.

1ÙO 1UO 100 1011

uoo

500

|500 500 il/0 500 500 500 500 500 500 500 500 500 500 400 500 5110 500 500 500 500 SOO 500 50J 500 50U 500 525

[ocr errors]

230

200

150

-250

>

100

* t/% 0/0 (1852), jouiss. 22 sept. 1860...
4 f/* 0/0 (182Ô). jouise. 22 sept. 1800...

4 0/0, jouissance 22 sept. 1860

5 0/0, jouissance 22 décembre 1860

Banque de France, jouissance janvier 1801..
Crédit foncier, actions, jouiss. janvier 1861.
Crédit mobilier, jouissance janvier 1861...
Paris à Orléans, jouissance octobre 1860....
Nord, anc. act., jouissance janvier 1861...

— nouvelles actions, jouiss. janvier 1861
Est (Paris a Strasbourg), jouiss. nov. 1860..

Midi, jouissance janvier 186t

Graissessac a Béliers, jouiss. octobre 1857...
Lyon a Genève, jouissance janvier 1860....

Dauphiné, jouissance janvier 1H61

Ouest, jouissance octobre 1860

Ardenocs, anc. act., jouissance janvier 1861
Bességes a Alais, jouissance janvier 1861...
Paris-Lyon-Médilerranée, jouis, nov. 1860..
Guillaume-Luxembourg, j. janvier 1861....
Chemins de fer romains, jouiss. oct. 1860..
Cb. de fer sardes (Vicl.-Emm.) j. janv. 1861
Ch. de fer Sud-Autric.-Lomb., j. oct. 1860.
Chemins de fer autrichiens , j. janvier 1861
Chemins russes, jouissance janvier 1861...
Chem. de fer central suisse, j. avril 1860..

Cbem. de fer ouest suisse, j. mai 1860

Madrid a Saragosse et Alicante, j. janv 1861
Sèville a Xérès cl Cadii, j. janvier 1861..
Séviile a Cordoue, jouissance janvier 1661..
Nord de l'Espagne, jouiss. janvier 186t...
Saragosse à Pampelume, j. janvier 1861...
Saragosse a Barcelone, j. janvier 1801

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

PAIR.
"Ï25Ô

1000

1000

1000

500

2-2.)

100

100

100

100

100

100

1000

1000

1000

100

100

100

100

100

ioo

KHI 100 100 100 100

1000 100 1.0 50 > 500 500 100 500

17800 500 500 600 (00 100

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

PAIR.

1/21000

100

100

1/100000

1/30000

500

500

1/20000

500

1/80000

1/80000

1/8000U

1/80000

1/23-200

1/24000

80

375

1/30000

1/10000

500

1/54000

1/16000

500

1/10000

250

5000

1/25000

1500

100

1/2150»

250

500

500

1/110000

1/7000

1/2100

1/36000

250

1/17000

12/00

5000

5000

SOCIÉTÉS D1V"
par actions.

Omnibus de Paris.

— de Londres.

— de Lyon...
C«I. desv. de Paris.
Ports de Marseille.
Mess. lmp. serv. m.
Comp. gén. marit.
Navigation mixte..
M.FraissinetetCic.
Loire (charbonnag. )
Monlrambert (cb.).
Saint-Etienne (ch.).
Rive-dc-Gier (cb.).
Carmaux fcharb.).
Grand'Conibe (ch.).
Vieille-MonL (xinc)
Silésie (xinc)...
Terre-Noire(forges)

lionne

Coramentry (forges)
Marine et ch. de fer
Méditerranée (for.).
Creusot (forges)...
Fourchambault (f.).

Firminy

Cail etC« (usioes)
Mag. gén. de Parii
Docks de Marseille.
C« immob. (Rivoli)
Rue lmp. de Lyon.
C" gén. des eaux..

Lin Maberly

Lin Colin

Gax de Paris

— de Lyon

— de la G n il loi..

— de Marseille..
Union des Gai....
Verr.Loire cl Rhône
Générale-maritime
Union Incendia...
France-Incendie...

Plus

haut.

[ocr errors]

Plus

bu.

[ocr errors]

ACTIT".
Caisse. - Espèces en caisse .... ..... - - - - -
- - • la Banque de France.......... -
Portefeuille. - Paris.............................
- Province.....
- Etranger.....
Matières or et argent........ - - -
mmeubles ........ - -
Avances sur fonds publics et actions diverses.........
Correspondants. - Province............... -
- - Etranger............... -
Crédits sur connaissements et nantissements..........
Comptes débiteurs des sous-comptoirs...............
Frais généraux.....................
Effets en souffrance. — Exercice courant.
Agences à l'étranger............

Emission 1861 (versement à
Divers........................

PASSIF. -
Capital.....................
Réserve....................
Comptes courants d'espèces ...
Comptes courants d'escompte .................;... ,
Comptes créditeurs des sous-comptoirs { † - - - -

Acceptationsà payer
Dividendes à payer
Effets remis à l'encaissement par divers..............
-- par faillites du tribunal de commerce..........
Correspondants. -- Province..... ...
- Etranger
Profits et pertes............. -
Rentrées sur les effets e

Total égal de l'actif et du passif..........
RISQUES EN COURs.

Effets à échoir restant en portefeuille................

Effets en circulation avec l'endossement du comptoir...

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors]

83.061,196 25

[ocr errors]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[graphic]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic][graphic][graphic][graphic][graphic][graphic]
« PrécédentContinuer »