Images de page
PDF

PENSÉES

DE PASCAL

[merged small][merged small][ocr errors]

DE PASCAL

PUBLIÉES DANS LEUR TEXTE AUTHENTIQUE

AVEC

UN COMMENTAIRE SUIVI

ET

UNE ÉTUDE LITTÉRAIRE

PAR ERNEST HAVET

Ancien élève de l'École Normale , Maitre de Conférences à cette École ,

Agrégé de la Faculté des Lettres de Paris.

[graphic][subsumed][merged small]

DEZOBRY ET E. MAGDELEINE, LIBRAIRES-ÉDITEURS,

RUE DES MAÇONS-SORBONNE, 1.

1852

HARVARD COLLEGE UBRARY

FROM THE LIBRARY OF
COMTE ALFRED BOULAY DE LA MEURTHE

APRIL 1927

MON FRÈRE AÎNÉ ADOLPHE HAVET,

HOMMAGE D'UNE TENDRE ET RECONNAISSANTE AFFECTION.

AVERTISSEMENT.

La nouveauté de cette édition n'est pas dans le texte qu'elle contient. Ce texte est celui que M. Faugère, mettant à profit les découvertes de M. Cousin, et répondant à son appel, a fait paraitre en 1844, d'après le manuscrit autographe entièrement dépouillé pour la première fois; grand et précieux travail, récompensé par l'honneur même qui s'attache au titre de premier éditeur des vraies Pensées de Pascal. Quoique je me sois reporté moi-même au manuscrit autographe, dont j'ai tiré plusieurs corrections, cependant mon édition ne diffère pas, en général, de celle de M. Faugère, quant au texte de chaque fragment pris à part. Elle présente cependant un autre aspect, et ce n'est plus le même livre, en ce que la disposition n'est plus la même. J'ai expliqué, dans l'Étude sur les Pensées de Pascal, qui suit cet Avertissement, les motifs qui m'ont déterminé à classer ces fragments suivant un ordre qui n'est pas véritablement nouveau, mais qui est le même, à très-peu de chose près, que celui de toutes les éditions faites d'après Bossut, c'est-à-dire des éditions les plus répandues et les plus nombreuses (a).

Mon édition comprend : 1° toutes les Pensées proprement dites, c'est-àdire tous les fragments contenus dans le manuscrit autographe, à l'exception seulement des notes qui se rapportent aux Provinciales, lesquelles doivent entrer dans les éditions des Provinciales , et non dans les éditions des Pensées (b); 2° les Opuscules qu'on est habitué à lire, sous une forme ou sous une autre, dans les éditions des Pensées faites d'après Bossut, plus le Discours sur les passions de l'amour.

J'ai placé en tête des fragments de Pascal sa Vie écrite par Mme Perier (c). Quant aux relations qui nous ont été conservées de deux conversations de Pascal, l'Entretien avec M. de Saci , et les Discours à un jeune duc sur la condition des grands, je les ai placées, comme pièces préliminaires de l'édition, à la suite de la Vie de Pascal qu'elles complèlent.

J'ai eu le plaisir inattendu de m'apercevoir qu'après tant de restaurations, on m'avait laissé encore une restauration à faire : cette édition des Pensées est la première où l'on trouvera le véritable texte de l'Entretien de Pascal avec M. de Saci. Ce texte était pourtant ouvert à tous les yeux,

(a) Voyez la Table des articles à la fin du volume.

10) J'ai conservé cependant parmi ces notes celles que les anciennes éditions des Pensées avaient accueillies, par exemple xxiv, 66.

(c) J'ai consulté le texte donné par M. Faugère dans son édition des Lettres et Opuscules des sours et de la nièce de Pascal.

« PrécédentContinuer »