Journal littéraire, Volume 1

Couverture
Chez T. Johnson, 1713
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 466 - ... ôtez de cette équation toutes les fractions qui ont x ou y dans leurs diviseurs. Multipliez le terme dans lequel ya le plus de dimensions par un nombre pris à discrétion, ou même par 0, et multipliez le terme dans lequel ya une dimension de moins, par le même nombre diminué d'une unité, et continuez de même à l'égard des autres termes de l'équation. De même multipliez par un nombre pris à volonté ou par 0 le terme où xa le plus de dimensions: le terme où xa une dimension de moins,...
Page xiv - Les journalistes se font ordinairement un devoir de ne pas décider du mérite d'un livre, et de laisser deviner dans leurs extraits à quel degré de bonté un ouvrage doit être mis. Nous croyons cette prudence excessive et inutile, et nous avons résolu de nous expliquer sans détour sur ce que nous trouverons de bon et de mauvais dans un livre (1).
Page 151 - DJ mouvement, mais que c'est l'effet d'un mouvement, ce qui veut dire que le mouvement, par l'organe de l'ouïe, fait naître dans notre ame une idée que nous nommons son. Ce qu'il dit des couleurs est à peu près de la même force. Mais ce n'est pas sur ces qualitez secondes [152] que roule la question P.
Page 159 - C'est sur quoi nous ne nous arrêtons point: ce que nous avons dit jusques ici fait assez voir ce que M. Berkeley veut dire par ces paradoxes & ces sentimens insoutenables. Nous nous contenterons, avant que de finir cet Extrait, de marquer quelques suites de l'opinion de notre Auteur. En voici quelques-unes, dont il parle dans ces Dialogues. Quand j'approche d'un Objet, à chaque pas que je fais, c'est un autre Objet que je vois. [160] Quand je regarde un objet par un Microscope, je ne vois pas le...
Page 65 - Et ce ne sera pas sans plaisir qu'on apprendra la conduite d'un père, homme d'esprit, qui ménage leurs inclinations en s'y opposant, et qui unit enfin ces deux amants en quittant la vie. Il est vrai qu'il ya une action dans la conduite de cet homme, qui ne paroît point de son caractère.
Page 67 - La septième histoire, fort inférieure à toutes les autres, est le récit de tous les tours d'un libertin. On ne trouve pas ce récit trop bien à la suite du précédent, à moins qu'on ne le considère comme une fable à la suite d'une tragédie.
Page 64 - ... une partie du commerce de la vie. Il prétend sans doute que, de ces faits, on doive tirer des réflexions pour la correction des mœurs. C'est ainsi qu'on doit faire de toutes sortes de lectures, et surtout de...
Page xviii - Ainsi quelque parti que nous prissions, nous ne saurions jamais éviter le titre odieux d'Hérétique, dont on est si prodigue dans notre Siècle. Nous ne nous engageons pas à avoir les mêmes égards pour ceux qui se déclarent contre toute Religion en général.
Page 391 - Refurrcftion are propos'd, examin'd, and fairly demonftrated to be conclufive. Together with an Appendix concerning the impoffible Production of Thought from Matter and Motion : The Nature of human Souls, and of Brutes: The Anima Mitndi, and the Hypothefis of the TO IIAN, as alfo, concerning Divine Providence, the Origin of Evil, and the Univerfe in General. 'Hyjfflx uKt/e/©
Page 148 - ... pour cette raison qu'il vient de publier les Dialogues dont nous parlons, qui sont pourtant écrits de manière qu'on les peut lire sans avoir vu le premier Ouvrage. Nous avons encore du même Auteur, un Essai sur une nouvelle Théorie de la Vision, écrit aussi en Anglois, & imprimé pour la seconde fois à Dublin en 1709. On voit dans tous ces Ouvrages le caractère d'un Auteur plus attaché à avancer des Paradoxes & des Sentimens entièrement nouveaux, que soigneux d'examiner les sentimens...

Informations bibliographiques