Les funérailles à la renaissance: XIIe colloque international de la Société française d'étude du seizième siècle Bar-le Duc, 2-5 décembre 1999

Couverture
Le XVIe siècle des humanistes a produit le premier discours savant sur les usages mortuaires des anciens et des peuples lointains. Il a contribué, surtout, à l'élaboration et à la codification de rites funéraires d'un extra- ordinaire raffinement au sein des cours princières, convoquant, en une même intention autant politique que spirituelle, tous les arts et façonnant une multitude d'ouvrages artistiques et littéraires destinés à honorer les défunts, à les préserver de l'oubli et à assurer leur gloire, à consoler les vivants, en leur rappelant la vulnérabilité de l'homme tout en célébrant, par le culte , des morts, les forces de la vie. Vingt-quatre études analysent le cérémonial funéraire, en France, en Italie, au - Portugal, en Autriche, en Lorraine et à Genève, les tombeaux des Habsbourg, ceux des Guises et des Gouffier, les livres de pompes funèbres ; elles narrent l'histoire de la tradition savante et celle des formes littéraires funéraires, elles exposent les polémiques religieuses et révèlent l'ampleur de la réaction au néo-paganisme de ces cérémonies. La centaine d'illustrations ont fait l'objet d'une considération sou- tenue, qu'il s'agisse de celles de monuments, de sculptures, de reliures de deuil ou des suites gravées tirées des recueils de Porcacchi et de Woeiriot.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Avertissement
7
Michel SIMONIN
15
Monique CHATENET Paris
37
Murielle GAUDEFERRAGU Paris
55
Hubertus GUNTHER Zurich
77
Elizabeth A R BROWN New York
113
Jean GUILLAUME Paris
131
Ana Isabel BUESCU Lisbonne
141
Droits d'auteur

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques