Archives curieuses de l'histoire de France depuis Louis XI jusqu'à Louis XVIII, ou Collection de pièces rares et intéressantes ... publiées d'après les textes conservés à la Bibliothèque royale, et accompagnées de notices et d'éclaircissemens; ouvrage destiné à Leber

Couverture
L. Lafaist, Jean Louis Félix Danjou
Beauvais, 1835

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 64 - Charles, par la grâce de Dieu roy de France, à tous ceulx qui ces présentes lettres verront, salut. Comme...
Page 65 - ... en tesmoing de ce nous avons signé ces présentes de nostre main et à icelles faict mettre nostre scel.
Page 273 - Dieu en l'Eglise de Genève, me sentant tellement abattu de diverses maladies que je ne puis autrement penser sinon que Dieu me veut retirer en brief de ce monde , ay advisé de faire et coucher par escrit mon testament et déclaration de ma dernière volonté en la forme qui s'ensuit. C'est en premier lieu que je rends grâces à Dieu de ce que non-seulement il a eu pitié de moy, sa povre créature, pour me retirer de l'abysme de l'idolâtrie où j'estois plongé, pour m'attirer à la clarté de...
Page 235 - ... il mettoit peine d'en contenter parmy toutes les provinces une douzaine, ou plus ou moins, de ceux qui ont plus de moyen dans le pays , ainsi que j'ay dit cy-dessus.
Page 186 - ... devant eux; mais ils cogneurent incontinent et par expérience, quelle folie c'est de se fier plus aux hommes qu'aux promesses du Seigneur. Car estans sortis hors le bois, comme ils descen loyent au fort, ils furent incontinent saisis des Espagnols, et traittez à la façon des autres.
Page 253 - ... loueray Dieu toute ma vie. Ce bon personnage voyant que Calvin avoit faute des lettres Grecques, fit tant qu'il s'appliqua à les apprendre: à quoy aussi il luy servit beaucoup...
Page 268 - Outre son naturel enclin de soy-mesmes à colere, l'esprit merveilleusement prompt, l'indiscretion de plusieurs, la multitude et varieté infinie d'affaires pour l'Eglise de Dieu, et sur la fin de sa vie, les maladies grandes et ordinaires l'avoyent rendu chagrin et difficile. Mais tant s'en...
Page 372 - ... aux charges depuis quelque temps, et qui désirent parvenir par l'exercice des armes, craindront , à mon exemple , que les services de longues années et la gloire et la vertu acquise par tout le monde , ne pourra tant leur ayder que pourroient leur nuire les langues de ceux qui voudront quelque jour les reculler.
Page 258 - ... les remontrances au consistoire, et comme une leçon entière tous les vendredis en la conférence de l'Ecriture que nous appelons congrégation ; et a tellement continué ce train sans interruption jusqu'à la mort, que jamais il n'ya failli une seule fois, si ce n'a été en extrême maladie. Au reste, qui...
Page 382 - ... on n'a rien augmenté depuis soixante ans, aujourdhuy elles se vendent six fois autant qu'elles furent lors vendues. Une maison dans une ville, à laquelle il n'ya ny rente ny revenu, qui se vendoit, il ya soixante ans, pour la somme de mille escus, aujourd'huy se vend quinze et seize mille livres, encores qu'on n'y aye pas faict depuis un pied de mur ny aucune réparation.

Informations bibliographiques