Mali: Magie d'un fleuve aux confins du désert

Couverture
Editions Olizane, 2007 - 316 pages
Terre de légendes et de génies où les bergers nomades se mêlent aux cultivateurs sédentaires, pays rêvé des grands explorateurs fascinés par la ville mythique de Tombouctou, le Mali est aussi une terre d'aventure encore préservée du tourisme de masse. Berceau des grandes civilisations de l'Afrique de l'Ouest, le Mali joue de l'étonnante diversité de ses paysages et de la richesse culturelle de ses peuples : des sables dorés du Sahara sillonnés par les Touaregs aux eaux calmes du lac Debo, des paysages verdoyants baignés par les fleuves Niger ou Sénégal aux failles escarpées de la falaise de Bandiagara habitée par les fabuleux Dogon... autant de territoires à parcourir, autant de peuples à rencontrer. Aujourd'hui, ce sont des musiciens tels que Salif Keita ou Habib Koité qui sont devenus les véritables ambassadeurs du Mali.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

Abou Diallo fus ciîe

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 267 - Mana, et aussi un grand palais construit par le même maître et où loge le roi. Les boutiques des artisans, des marchands et surtout des tisserands de toiles de coton sont nombreuses. Les étoffes d'Europe parviennent aussi à Tombutto, apportées par les marchands de Berbérie. Les femmes de la ville ont encore la coutume de se voiler le visage, sauf les esclaves qui vendent toutes les choses que l'on mange. Les habitants sont fort riches, surtout les étrangers qui sont fixés dans le pays, si...
Page 267 - Les habitants sont fort riches, surtout les étrangers qui sont fixés dans le pays, si bien que le roi actuel a donné deux de ses filles en mariage à deux frères commerçants, en raison de leur fortune. Il ya plusieurs puits d'eau douce dans Tombutto ; de plus, lors de la crue du Niger, l'eau arrive jusqu'à la ville par des canaux. Les grains et les bestiaux sont en très grande abondance, si bien que la consommation de lait et de beurre est considérable. Mais on manque beaucoup de sel, parce...
Page 267 - Tombutto de nombreux juges, docteurs et prêtres, tous bien appointés par le roi. Il honore grandement les lettres. On vend aussi beaucoup de livres manuscrits qui viennent de Berbérie. On tire plus de bénéfice de cette vente que de tout le reste des marchandises.
Page 23 - Tous les jours de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h Fermé le dimanche et le lundi matin CENTRE CULTUREL CORÉEN 2, av. d'Iéna 75016 PARIS «rri OLIVIER BRICE «Les Hurlevents...
Page 198 - Car ce n'est pas au pays des huttes éternellement semblables en leur simplicité enfantine, que l'on peut s'attendre, tout à coup au spectacle d'une vraie ville. Oui, une ville, au sens européen du mot, et non plus ces agglomérations désordonnées de cases qu'en ces pays nous désignons sous ce nom, lorsqu'elles sont en grand nombre. Voici des maisons véritables et non ces abris primitifs, rez-de-chaussée de murs en carré ou en rond, couronnés de toitures plates ou en entonnoir renversé....
Page 267 - ... dire qu'un marchand de Berbérie les fréquente ou fait du commerce avec eux, on confisque ses biens. Il ya à Tombutto de nombreux juges, docteurs et prêtres, tous bien appointés par le roi. Il honore grandement les lettres. On vend aussi beaucoup de livres manuscrits qui viennent de Berbérie. On tire plus de bénéfice de cette vente que de tout le reste des marchandises. Au lieu de monnaie frappée, on emploie des morceaux d'or pur et, pour les achats minimes, des cauris, c'est-à-dire...
Page 182 - C'est fini, fit le chasseur. — Et à cent pas du fleuve, » dit Joe. Les trois infortunés mirent pied à terre, et le docteur entraîna ses deux compagnons vers le Sénégal. En cet endroit, le fleuve faisait entendre un mugissement prolongé; arrivé sur les bords, Fergusson reconnut les chutes de Gouina ! Pas une barque sur la rive; pas un être animé. ; Sur une largeur de deux mille pieds, le Sénégal se précipitait d'une hauteur de cent cinquante, avec un bruit retentissant.
Page 266 - Cadeau fait aux observateurs, traitant des curiosités offertes par les villes, et des merveilles rencontrées dans les voyages, titre qui fut très vite condensé en celui de Rihla, c'est-à-dire Journal de route.
Page 272 - Maghreb, pour la solidité des institutions, les libertés politiques, la pureté des mœurs, la sécurité des personnes et des biens, la clémence et la compassion envers les pauvres et les étrangers, la courtoisie à l'égard des étudiants et des hommes de science et l'assistance prêtée à ces derniers.
Page 136 - Elles ont à peu près les mêmes heures d'ouverture dans tous le pays: du lundi au jeudi de 8 h à 12 h et de 14 h à 15 h, et le vendredi de 8 h à 1 1 h.

Informations bibliographiques