Notice et extraits de quelques ouvrages écrits en patois du Midi de la France: variétés bibliographiques

Couverture
Leleux, 1840 - 188 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 96 - El après avoir tournoyé par tant de cadances qu'il vous plaira, restituerez la damoiselle en sa place, où elle sentira (quelque bonne contenance qu'elle face) son cerveau esbranlé, plain de verligues et tornoyements de teste; et vous n'en aurez peult-estre pas moins.
Page 166 - ... senhoria , lo primier jorn de las nopsas. » Conaguda causa sia que cum de tot temps » de dreit , et per costuma anciaux , lo po...
Page 96 - Quand vouldrez torner, laissés libre la main gaulche de la damoiselle, et gettés vostre bras gaulche sur son dos, en la prenant et serrant de vostre main gaulche par le faulx du corps au dessus de sa hanche droicte, et en mesme instant getterez vostre main droicte au dessoubz de son busq pour layder à saulter quand la pousserez devant vous avec vostre cuisse gaulche : Elle de sa part mettra sa main droicte sur vostre...
Page 128 - ... approcher sans étouffer, et votre bouche recèle plus de vers qu'un fromage pourri ; vos cheveux sont semblables à ceux des Furies; vos bras sont tellement carrés et...
Page 64 - ... immourtel. 5 May de se prepara coumo un crestian deu fairé ieu confesse tout hau qu'ieu n'y pensavé gairé au contrari perdut dins ma mechancetat ieu visitavé may lou bourdel que l'autat é que que mous amis sapiessoun aqui diré 10 ieu leur fasié dau sourd ou crebavé de riré, cresen que suffisié per intra dins lou ciel ben qu'on visquesso en porc, de mouri coumo aniel. ansin ieu me flatavé et dau joc a la taulo poussavé malhuroux lou tems enbé l'espaulo 15 si ben qu'après avé ma...
Page 48 - A trucs, truque au tric-trac, pare pic, pare cop, A l'espase, au puignau, au coutét, à l'estoc, 685 Passe, enseigne, sus touts, pousse la compagnie. Dedans ! billegaigné ! mon Diu ! berges Marie ! jeunes chênes. Il n'est question que de blessures et de coups. L'assaut. — «Donne, donne maintenant! Allons, allons! Donne, tarare, rends-lui tous ses coups! Le canon tonne. Gare à la contrescarpe...
Page 48 - De piques, d'armedast, houec de lanses é pots ; Doune, doune deguens, passe la faschinade, Saoute lou qui pouira la poste claouerade. A trucs, truque au...
Page 167 - Carbay. 1l devait être garçon, porter pour couronne une peaud'écorce de saule entourée d'oreilles de lièvres, et le premier acte de sa royauté,, était de sauter tout nu dans l'étang de Carbay. Cette condition remplie, la paroisse obtenait quittance entière de ses redevances. Le nouveau roi recevait ensuite de chaque ménage deux œufs, et à défaut, tous les poulets étaient confisqués à son profit.
Page 41 - Sur qui flotte un long poil crespement espandu; Queue qui touche à terre; et ferme, longue, espesse, Enfonce son gros tronc dans une grasse fesse; Oreille qui, poinctue, a si peu de repos Que son pied grate-champ; front qui n'a rien que l'os...
Page 96 - ... à saulter quand la pousserez devant vous avec vostre cuisse gaulche : Elle de sa part mettra sa main droicte sur vostre dos, ou sur vostre collet, et mettra sa main gaulche sur sa cuisse pour tenir ferme sa cotte ou sa robbe...

Informations bibliographiques