Images de page
PDF
ePub

ANNALES
DR AMATIQUES,

0U

T

DICTIONNAIRE GÉNÉRAL
DES THÉÂTRES;

TOME SIXIÈME.

M.

Les Exemplaires voulus par la loi ont été

posés à la Préfecture de Police.

Nota. Tous les Exemplaires de cet ouvrage seront signés par moi, BABAULT , l'un des Auteurs; et je déclare que je poursuivrai tout Contrefacteur , conformément à la loi,

[graphic]

ANNALES

DRAMATIQUES,

O U

DICTIONNAIRE GÉNÉRAL

DES THÉÂTRES,

CONTENANT: 19. L'ANALYSE de tous les Ouvrages dramatiques; Tragédie, Comédie,

Drame, Opéra, Opéra-Comique, Vaudeville , etc., représentés sur les théâtres de Paris, depuis Jodelle jusqu'à ce jour; la date de leur représentation, le nom de leurs auteurs, avec des anecdotes théâ

trales; 20. Les Règles et les Observations des grands maîtres sur l'Art dramatique, extraites des (Euvres d'Aristote, d'Aubignac, de Boileau, de Corneille , de Destouches, d'Horace , de Molière, de Racine, de

Regnard, de Voltaire , et des meilleurs Aristarques dramatiques; 3°. Les Notices sur les Auteurs, les Compositeurs, les Acteurs, les

Actrices, les Danseurs, les Danseuses, avec des Anecdotes intéressantes sur tous les Personnages dramatiques , anciens et modernes, morts et vivans, qui ont brillé dans la carrière du Théâtre.

PAR UNE SOCIÉTÉ DE GENS DE LETTRES.

TOME SIXIÈME.

M.

A PARIS,
BABAULT, l'un des Auteurs, rue Bourtibourg, no. 9;
CAPELLE et RENAND, Libr. , rue J.-. Rousseau no. 6;
TREUTTEL et WURTZ , Libr., rue de Lille, no. 17;
ET LE NORMAND, Libr., rue des Prêtres-S.-Germain-l'Aux.

Chez

1810.

842 B113 an

ini6

DRAMATIQUES,

* DICTIONNAIRE GÉNÉRAL

OU

DES THÉÂTRES.

MAC

MACBETH, tragédie en cinq actes, par M. Ducīs, au théâtre Français, 1784.

Macbeth, à l'instigation de sa femme Frédégonde, poignarde, de sa propre main, Duncan, roi d'Écosse, et fait même assassiner ses enfans; mais un vieillard a élevé deux princes de cette famille royale : il ne peut les soustraire aux recherches du tyran; on les arrête et on les plonge dans un cachot. Ce vieillard, indigné, pénètre jusqu'à Macbeth, et l'accable d'abord de justes et de violens reproches; mais bientôt il le trouve si malheureux par ses' remords, qu'il finit par le plairdre. Macbeth se tue, et sa mort rend le trône aux héritiers légitimes.

Cette tragédie, d'un genre noir, terrible, monstrueux même, est imitée de Shakespear. Nous pensons que, rém duite en trois actes, elle offrirait un intérêt plus grand et plus soutenu; car les remords de Macbeth , avant et après son crime, occupent les cinq actes, et fatiguent la vue et l'âme du spectateur. Ce qui a le plus nui au succès de la pièce , Tome VI.

A

« PrécédentContinuer »