Du modèle à la simulation informatique

Couverture
Vrin, 2007 - 249 pages
Ce livre retrace la récente évolution, au cours des trente dernières années, de quelques uns des principaux types de modélisation de la croissance et de la morphogenèse des plantes vers des simulations informatiques dont la fonction se complexifie et ne se réduit plus au calcul d'un modèle. À travers ces cas, il montre comment, dans les sciences expérimentales à objets complexes, les modèles mathématiques et statistiques, ayant d'abord supplanté les théories mathématiques des siècles précédents, ont été eux-mêmes partiellement supplantés, à partir des années 1990, par les simulations. Cette évolution générale a eu pour effet de donner un rôle épistémique renouvelé aux formalisations dès lors qu'elles devenaient fortement assises sur et non plus seulement traitées par l'infrastructure informatique, ce qui était encore le cas des premières simulations sur ordinateur. Ainsi, les modélisateurs eux-mêmes considèrent certaines de leurs simulations pluriformalisées comme autant d'" expérimentations virtuelles ". Que signifie techniquement, mais aussi d'un point de vue épistémologique, cette empirie seconde? Comment la distinguer de cette créativité proprement interne aux mathématiques dont la philosophie de sciences a déjà su rendre compte? Comprendre cette évolution inséparablement technique et épistémologique, appréhender les besoins auxquels elle a répondu, ainsi que les préventions épistémologiques qu'elle a dû combattre (dont l'iconoclasme épistémologique si vivace au XXe siècle), nécessite de ressaisir, dans son contexte, la naissance de la méthode des simulations, tant dans ses techniques, ses opérations, ses instruments - au premier rang duquel figure l'ordinateur - que dans ses épistémologies de terrain, souvent reprises, mais parfois improvisées, novatrices et, de ce fait, décisives.
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Limite des modèles biométriques et passage à
63
Une simulation architecturale aléatoire
93
Convergence entre simulation intégrative
115
Convergence entre simulation universelle
133
RematHÉmatisation des simulations à partirde 1998
151
Conclusion
181

Expressions et termes fréquents

agronomique algorithmique AMAP analyse approche arbres automates axiomatique biologie du développement biologie théorique biométrie Blaise botanique c'est-à-dire caféier calcul calibrée caractère cellule chercheurs CIRAD Cohen complexité concepts convergence croissance décision développement discrétisation dynamique échelle écophysiologistes effet épistémologique expérimentations finalement Fisher fonction formalisation Françon génétique géométrique globale glossaire Goodwin graphique Honda intégrative Jaeger Kurth L-systèmes l'AMAP l'approche l'arbre l'architecture l'IFCC l'informatique l'INRA l'ordinateur laboratoire langage Lindenmayer logiciel logique matique méristème mesure modèle architectural modèle formel modèles mathématiques modélisation morphogenèse morphologie niveau nœuds notion Oldeman paramètres phénomènes physiologique plagiotropes plante pluriformalisation pragmatique priori prise en compte probabilité processus processus stochastiques programmation orientée objets programme Prusinkiewicz rameau ramification Rashevsky réaliste recherche réel Reffye règles représentation résultats sciences sens seulement simple simulation architecturale simulation informatique simulation numérique simulation sur ordinateur sous-modèles spatiale statistique stochastique structure symbolique système systèmes multi-agents technique terrain théorie thèse tique topologie travail type validation variables végétale virtuelle visualisation Woodger

Fréquemment cités

Page 218 - Branch geometry and effective leaf area : a study of Terminalia branching pattern, 2. Survey of Real Trees », American Journal of Botany, 1979, 66 (6), 645-655.
Page 221 - La théorie de la métamorphose en morphologie végétale : des origines à Goethe et Batsch », Revue d'histoire des sciences appliquées, 22, 1969,323-363.
Page 229 - Orsay, 1979. -«Modèle mathématique aléatoire et simulation de la croissance et de l'architecture du caféier Robusta.
Page 229 - Modélisation et simulation de l'architecture de l'orme du Japon Zelkova serrata (Thunb.) Makino (Ulmaceae): la notion d'axe de référence.
Page 214 - Architecture et sexualité chez quelques plantes tropicales: le concept de floraison automatique, Thèse Doct., physiologie, biologie des organismes et des populations, Montpellier, 1988.

À propos de l'auteur (2007)

Maitre de conferences en epistemologie a l'universite de Rouen, il est egalement chercheur au laboratoire GEMASS (Groupe d'Etude des Methodes de l'Analyse Sociologique de la Sorbonne) fonde par Raymond Boudon. Il a deja publie "Du modele a la simulation informatique" (Vrin, 2007), "Qu'est-ce que l'informatique ?" (Vrin, 2009), "Formaliser le vivant" (Hermann, 2010).

Informations bibliographiques