Dictionnaire géographique, historique et statistique des communes de la Franche-Comté et des hameaux qui en dépendent, classés par département: département du Jura, Volume 5

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

voir avec généalogie

Avis d'utilisateur - Signaler comme contenu inapproprié

pagny
jean de vienne
gerard de Longvy

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 514 - Cadet (Ij, auquel on promit la vie, et à cinquante soldats qui combattirent sous luy, avec permission de tirer du bagage autant que chacun d'eux en pourroil emporter sur luy sansayde de chariots ny de chevaux.
Page 141 - ... vivant en commun. En Occident, et malgré l'imitation de l'Orient , les monastères ont eu une autre origine ; ils ont commencé par la vie commune, par le besoin , non de s'isoler , mais de se réunir. La société civile était en proie à toutes sortes de désordres : nationale , provinciale ou municipale , elle se dissolvait de toutes parts; tout centre, tout asile manquaient aux hommes qui voulaient discuter, s'exercer, vivre ensemble ; ils en trouvèrent un dans les monastères.
Page 391 - Quelquefois aussi la corvée devient si peu onéreuse, qu'elle ne peut plus être considérée comme une charge réelle, mais plutôt .comme une réminiscence des usages antérieurs qui s'est maintenue dans quelques localités. « Ainsi à Rahon (1200) les habitants étaient tenus de faucher, fener, charroyer et entasser toute l'herbe qui se récoltait dans le Grand Pré du seigneur, le long de la rivière d'Orain. Les manœuvres étaient obligés de porter les lettres du seigneur à Pagny , Conliègc...
Page 15 - ... de forme conique, plus ou moins larges et plus ou moins profonds, dont le diamètre varie de 10 à 40 mètres et la profondeur de 2 à 10 mètres.
Page 514 - ... narration qui n'a point d'autres ornemens que ceux de la vérité et que l'on a estimé estre assez forte et éloquente par la seule matière dont elle traitte sans rien emprunter de l'art ni de l'agencement.
Page 397 - ... et contraignirent les paysans estant audit chasteau de prier le capitaine Dusillet de n'être point cause de leur perte et de ne se point opiniâtrer, mais d'accourir au devant du mal et de demander composition à l'ennemy. — A quoy led. capitaine ne...
Page 237 - Val-Dieu, pour le repos de son âme et de celle de ses prédécesseurs, la moitié de cette moitié de fief, hormis sa demeure; 4° que ledit Gérard a reçu un homme suffisant de Val-Dieu. Henri, chevalier, déclare reconnaître et approuver cette donation. Jean, doyen de l'Église de Liège, à la demande d'Henri, chevalier, appose son sceau à l'acte. Datum feria sexta...
Page 86 - D'ESTAVAYEH n'ait pas donné une analyse quelque peu détaillée de cet acte de vente , dont il n'existe aucune trace dans nos archives , ni dans les écrits de nos historiens. ( N. de la C.
Page 244 - viandes ordinaire» pour les banquets de la confrérie : frii ~sée de foye de veau en un plat, quatre à quatre, avec, à un chacun confrère , un goubelet; le miolet d'œuf, et trois cloz de gérofle dedans ; la pièce de bœuf pour quatre, la moutarde, l'haut côté, ou poitrine de môton. ( Ici se chante le Veni creator. ) A. chacun confrère une écuelle de riz , une pomme et un quartier de fromage. Ledit jour au. souper. A. chacun confrère une écuelle d'orchepot de veau bien étouffé ; les...
Page 293 - Elle est en or très fin et légèrement échancrée aux quatre bouts. La hampe a de hauteur 0 m. 035. Le croisillon a 0 m. 008. D'un côté il ya un crucifix dont les bras sont horizontalement étendus, et les pieds joints auprès l'un de l'autre sont attachés chacun par un clou. Au-dessus de la tête du Christ se trouve le titre ordinaire de la croix. De l'autre côté il ya cinq pierres précieuses dont quatre bleues à l'extrémité de chaque croisillon et la cinquième rouge, au centre même,...

Informations bibliographiques