Pensées traduites du grec

Couverture
chez Ant. Augustin Renouard, XI., 1803 - 404 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 224 - Commence le matin par te dire , conti» nue-t-tt : aujourd'hui j'aurai affaire à des » hommes inquiets , ingrats, insolens , four» bes, insociables ; ils n'ont ces défauts Que. » parce qu'ils ne connaissent pas les vrais » biens et les vrais maux. Mais moi , qui ai » appris que le vrai bien consiste dans ce « qui est honnête, et le vrai mal dans ce qui » est honteux ; moi, qui sais quelle est la » nature de celui qui me manque , et qu'il » est mon parent , non par la chair et le » sang,...
Page 99 - Pour le surplus rappelle -toi en» core ce qu'on t'a enseigné sur la volupté » et la douleur , et que tu as reconnu pour » vrai ». « Seroit-ce un desir de vaine gloire qui » viendroit t'agiter?... Considère la rapidité » avec laquelle toutes choses tombent dans » l'oubli ; cet abîme immense de l'éternité » qui t'a précédé et qui te suivra ; combien » un simple retentissement de bruit est peu » de chose, la diversité et la folie des idées...
Page 75 - Marc-Aurèle dit encore mieux : «la foule et les gens médiocres font cas des objets matériels ou des propriétés animées comme les troupeaux ; ceux qui ont plus de goût estiment les êtres raisonnables, non parce qu'ils sont éclairés de la raison universelle, mais autant qu'ils ont du génie pour les arts ou pour quelque autre sorte d'industrie. Mais celui qui sait honorer la raison universelle, reine du monde et des sociétés, ne fait aucun cas de toutes ces choses : il ne s'étudie qu'à...
Page 95 - que ce que tu dis est vrai, mais tu prends trop à la » lettre mes paroles , c'est pourquoi tu seras du nombre » de ceux dont j'ai parlé d'abord, car ils ont aussi des » raisons spécieuses qui les abusent. Si tu veux mieux » entendre ce que j'ai dit, ne crains pas que cela te fasse » jamais perdre l'occasion de faire quelques-unes des » actions qu'exigé la société....
Page 278 - Revois le passé. Que de révolutions d'empires! Tu peux aussi voir l'avenir ; le spectacle sera le même, tout ira du même pas et sur le même ton que ce qui se passe aujourd'hui.
Page 157 - ... tendu mal arrive , ou si un prétendu bien » t'échappe , tu n'accuses les Dieux et ne » haïsses les hommes qui en seront ou que » tu en soupçonneras être cause, sans » compter les injustices qu'on fait à...
Page 253 - Un homme vraiment homme, continue» t-il, en citant Platon , n'aspire point à vi« vre tant d'années, il n'aime pas la vie, il » s'en remet à Dieu ; il dit comme les bonnes » femmes : on ne peut fuir sa destinée ; il exa» mine simplement quel est le meilleur em6.
Page 193 - Prince , quand elle se contient dans de justes bornes , puisqu'elle tient au desir de connoître la vérité ; elle devroit nous paroître admirable en lui , à raison des motifs qu'il en donne en ces termes: « Si quelqu'un peut » me reprocher et me faire voir que je » pense ou me conduis mal , je me corri...
Page 133 - Quoique le corps, si voisin de cette parlie, soit coupé, brûlé, ulcéré, en pourriture , qu'elle reste tranquille ; ou plutôt qu'elle juge que ce qui arrive également à un homme vertueux et à un méchant n'est ni bon ni mauvais pour elle. Car enfin ce qui arrive également à celui-là même qui vit selon la nature, et à celui qui ne la prend pas pour guide, n'a aucun rapport avec elle : ni conformité, ni opposition.
Page 163 - O homme ! quelle est ton entreprise? Fais de ta part ce que la raison demande. Tâche même, dans les occasions, d'y ramener les autres, pourvu que ce soit sans ostentation. Mais ne compte pas pouvoir jamais établir la république de Platon.

Informations bibliographiques