L'Italie de 1847-1865

Couverture
Didier et cie, 1867 - 416 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Table des matières

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 383 - Soleva Roma, che il buon mondo feo, due soli aver, che l'una e l'altra strada facean vedere, e del mondo e di Deo.
Page 287 - MM. l'empereur des Français et le roi d'Italie , n'aura de valeur exécutoire que lorsque SM le roi d'Italie aura décrété la translation de la capitale du royaume dans l'endroit qui sera ultérieurement déterminé par sadite Majesté.
Page 327 - ... que l'on y répand le bruit parmi le peuple que le Pontife romain , soit par des émissaires, soit par d'autres machinations, a excité les nations italiennes à provoquer de nouvelles révolutions politiques. Nous avons appris aussi que quelques ennemis de la religion catholique en ont pris occasion de soulever des sentiments de vengeance dans les populations allemandes , pour les détacher de l'unité de ce siége apostolique.
Page 286 - Et sa Majesté le roi d'Italie, M. le chevalier Constantin Nigra, grand-croix de l'ordre des saints Maurice-et-Lazare, grand officier de l'ordre impérial de la Légion d'honneur, etc., son envoy'é extraordinaire et ministre plénipotentiaire près Sa Majesté l'Empereur des Français; Et M.
Page 165 - Je vous remercie des sentiments que vous venez de m'exprimer, et je vous reçois avec plaisir. Le Roi de Sardaigne ayant accédé au principe de la réunion de la Savoie et du Comté de Nice à la France, je puis, sans manquer à aucun devoir international, vous témoigner ma sympathie et agréer l'expression de vos vœux.
Page 362 - ... monde des esprits, des changements aussi décisifs que les changements accomplis dans le domaine des faits. En 1789, sous la pression de nécessités impérieuses, et déterminée par l'assentiment du clergé lui-même, la volonté du pays consacra une révolution devenue nécessaire. Elle proclama la liberté de conscience, la liberté des cultes, la liberté de la parole, sauf le respect de l'ordre et des lois. Le jour où cette révolution...
Page 286 - Sa Majesté l'Empereur des Français , Son Excellence M. le comte Napoléon Dura, officier de son ordre impérial de la Légion d'honneur, etc. etc. etc., son ministre et secrétaire d'État au département des affaires étrangères; Et Sa Majesté le Roi d'Italie, M.
Page 286 - L'évacuation devra néanmoins être accomplie dans le délai de deux ans. Art. 3. Le gouvernement italien s'interdit toute réclamation contre l'organisation d'une armée papale, composée même de volontaires catholiques étrangers, suffisante pour maintenir l'autorité du Saint-Père et la tranquillité tant à l'intérieur que sur la frontière de ses États, pourvu que cette force ne puisse dégénérer en moyen d'attaque contre le gouvernement italien.
Page xxiii - IX veut, s'il consent à être ce que l'opinion fait de lui, la papauté est définitivement la force dirigeante. S'il s'y refuse, je ne sais ce qui arrivera.
Page 4 - ... éloquence des œuvres de Dieu, nous ne pouvons nous taire, au milieu des regrets, des craintes, des espérances qui agitent le cœur de nos enfants. » Et, un an auparavant, il avait dit à l'ambassadeur d'Autriche : « L'union et l'indépendance italiennes?... Ces idées-là datent de plus loin: ne vous en prenez pas à moi. Comme Italien, je ne puis les blâmer ; comme souverain, je désire un bon voisinage avec l'Autriche ; comme pape, je demande i . Il faut y joindre l'effet moral produit...

Informations bibliographiques