Indésirables: 1938 : La conférence d'Evian et les réfugiés juifs

Couverture
Calmann-Lévy, 23 mai 2018 - 372 pages
Au cours des années 30, le durcissement constant de l’Allemagne hitlérienne envers ses concitoyens juifs contraint bientôt ces derniers à l’émigration. En juillet 1938, à l’initiative du président américain Franklin D. Roosevelt, se tient à Évian, en France, une conférence internationale destinée à trouver un refuge à des dizaines de milliers d’exilés, juifs pour la plupart. Sous l’égide de la SDN et de l’Office Nansen, elle réunit une trentaine d’États, essentiellement européens et sud-américains.
L’auteur décrit l’évolution de la crise des réfugiés après la Première Guerre mondiale et les tentatives pour répondre à ce phénomène nouveau à l’échelle internationale, notamment à travers le travail de la SDN et de l’Office Nansen. Quelles solutions proposer ? Quel refuge offrir à ces exilés ? Les États sont-ils prêts à les accueillir, quitte à braver une partie de l’opinion publique ? Dans un contexte marqué par le nationalisme et un climat grandissant de méfiance, quel effort peut-on demander aux démocraties occidentales ? Et comment concilier un discours d’ouverture et d’accueil alors que, à partir de l’été 1936, du fait de la révolte arabe, la Grande-Bretagne va progressivement fermer les portes de la Palestine à l’immigration juive ?
La Conférence d’Évian fut un échec. Quatre mois avant la Nuit de Cristal, elle entérinait aux yeux de Berlin l’abandon des Juifs par les démocraties, un signal que le Reich hitlérien saura entendre en durcissant la persécution antijuive sans craindre de plus amples réactions.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

À propos de l'auteur (2018)

Diane Afoumado est Chief of the Research and Reference Branch à l’USMM (musée du mémorial de l'Holocauste des États-Unis).

Informations bibliographiques