Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, Volumes 4 à 5

Couverture
Westermann, 1848
Vols. for 1858- include "Sitzungen der Berliner Gesellschaft für das Studium der neuren Sprachen."

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 316 - ... à fille, et à moi aussi. Que de gens assemblés! Je ne jette mes regards sur personne qui ne me donne des soupçons, et tout me semble mon voleur. Hé ! de quoi est-ce qu'on parle là? de celui qui m'a dérobé? Quel bruit fait-on làhaut? Est-ce mon voleur qui y est? De grâce, si l'on sait des nouvelles de mon voleur, je supplie que l'on m'en dise.
Page 319 - tis done, then 'twere well It were done quickly: If the assassination Could trammel up the consequence, and catch, 'With his surcease, success ; that but this blow Might be the be-all and the end-all here. But here, upon this bank and shoal of time, — We'd jump the life to come...
Page 316 - N'est-il point caché là, parmi vous ? Ils me regardent tous, et se mettent à rire. Vous verrez qu'ils ont part, sans doute, au vol que l'on m'a fait. Allons vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des gênes, des potences et des bourreaux! Je veux faire pendre tout le monde ; et si...
Page 460 - gan stir, With a short uneasy motion — Backwards and forwards half her length With a short uneasy motion. Then like a pawing horse let go, She made a sudden bound: It flung the blood into my head, And I fell down in a swound.
Page 316 - Au voleur ! au voleur ! à l'assassin ! au meurtrier ! Justice, juste ciel ! je suis perdu, je suis assassiné ; on m'a coupé la gorge : on m'a dérobé mon argent. Qui peut-ce être ? Qu'est-il devenu ? Où est-il ? Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ? Où ne pas courir ? N'est-il point là ? N'est-il point ici ? Qui est-ce ? Arrête.
Page 316 - Ah! cest moi... Mon esprit est troublé, et j'ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais.
Page 103 - J'avais droit d'être par vous traité Comme une Majesté par une Majesté. Vous êtes roi, moi père, et l'âge vaut le trône. Nous avons tous les deux au front une couronne Où nul ne doit lever de regards insolents, Vous, de fleurs de lis d'or, et moi, de cheveux blancs.
Page 316 - N'y at-il personne qui veuille me ressusciter, en me rendant mon cher argent, ou en m'apprenant qui l'a pris ? Euh ? que dites-vous ? Ce n'est personne.
Page 316 - Hélas ! mon pauvre argent ! mon pauvre argent ! mon cher ami ! on m'a privé de toi ; et, puisque tu m'es enlevé, j'ai perdu mon support, ma consolation, ma joie : tout est fini pour moi, et je n'ai plus que faire au monde. Sans toi, il m'est impossible de vivre. C'en est fait : je n'en puis plus ; je me meurs ; je suis mort ; je suis enterré.
Page 265 - If she come in, she'll sure speak to my wife : My wife ? my wife ? what wife ! I have no wife. O, insupportable ! O heavy hour ! Methinks it should be now a huge eclipse Of sun and moon, and that the affrighted globe Should yawn at alteration.

Informations bibliographiques