Recherche Images Maps Play YouTube Actualités Gmail Drive Plus »
Connexion
Livres Livres 1 - 10 sur 55 pour Qu'il va lentement le navire A qui j'ai confié mon sort ! Au rivage où mon cœur....
" Qu'il va lentement le navire A qui j'ai confié mon sort ! Au rivage où mon cœur aspire, Qu'il est lent à trouver un port ! France adorée ! Douce contrée ! Mes yeux cent fois ont cru te découvrir. Qu'un vent rapide Soudain nous guide Aux bords sacrés... "
La Minerve française - Page 289
1819
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La Minerve française, Volume 7

1819
...trouver un port ! France adorée ! Douce contrée! Mes yeux cent fois ont cru te découvrir. Qu'un vent rapide Soudain nous guide Aux bords sacrés où...tous mes maux sont oubliés. Salut à ma patrie! Oui, v'oîtâ les rives de Frarice. Oui, voilà' lu port vaste et sûr, T. VII. 19* Voisin des champs où...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

La Minerve française, Volume 7

1819
...trouver un port! France adorée! Douce contrée! Mes yeux cent fois ont cru te découvrirl ' Qu'un vent rapide Soudain nous guide . . . • Aux bords...! tous mes maux sont oubliés. Salut à ma patrie ! ( ter. ) Oui , voilà les rives de France. ',"*'•' Oui , voilà le port vaste et sûr, T. VII....
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Chansons, Volume 2

Pierre-Jean de Béranger - 1822
...trouver un port ! France adoiéc ! Douée contrée ! Mes yeux cent fois o;it cru te découvrir. Qu'un vent rapide Soudain nous guide Aux bords sacrés où...mourir. Mais enfin le matelot crie : Terre ! terre ! là-l>as , voyez ! ''Ah ! tous mes ;maux «ont oubliés. Saint à ma patrie ! (fer) Oui, voilà les...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Chansons de Béranger

Pierre Jean de Béranger - 1829 - 464 pages
...trouver un port ! France adorée ! Douce contrée ! Mes yeux cent fois ont cru te découvrir. Qu'un vent rapide Soudain nous guide Aux bords sacrés où...! tous mes maux sont oubliés. Salut à ma patrie ! ( ter. ) Oui , voilà les rives de France ; Oui , voilà le port vaste et sûr , Voisin des champs...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Chansons Précédées d'un notice sur l'auteur et d'un essai sur ..., Volumes 2 à 3

Pierre Jean de Béranger - 1829
...à trouver un port! France adorée! Douce contrée! Mes yeux cent fois ont cru te découvrir. Qu'un vent rapide Soudain nous guide Aux bords sacrés où je reviens mourir. Mais enfin le matelot cric : Terre! terre! là-bas, voyez! Ah! tous mes maux sont oubliés. Salut à ma patrie! (ter.) Oui,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Chansons. [With] Chansons nouvelles et dernières

Pierre Jean de Béranger - 1832
...! Donce contrée ! Mes yeux cent fois ont cru te découvrir. Qu'un vent rapide Sondain nous guidè Aux bords sacrés où je reviens mourir. Mais enfin le matelot crie : Terre! terre! là-bas, voyez! Ab ! tous mes maux sont oubliés. Salut à ma patrie! (ter.) e Oui, voilà les rives de France; Oui,...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Chansons

Pierre-Jean de Béranger - 1833 - 487 pages
...: Terre ! terre ! là-bas , voye£ ! An ! tous mes maux sont oublies. Salut à ma patrie ! ( ter. ) Oui, voilà les rives de France; Oui, voilà le port vaste et sur, Voisin des cbamps ou mon enfance S'écoula sous un- cbaume obscur. France adorée ! Donce contrée...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Fleurs de poésie moderne, tirées des oeuvres de A. de Lamartine: V. Hugo: de ...

Fleurs, Alphonse Marie L. de Prat de Lamartine - 1834
...trouver un port ! France adorée ! Douce contrée ! Mes yeux cent fois ont cru te découvrir. Qu'un vent rapide Soudain nous guide Aux bords sacrés où...rives de France ; Oui, voilà le port vaste et sûr, Voisin des champs où mon enfance S'écoula sous un chaume ohscur. France adorée ! Douce contrée...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres complètes de P.J. de Béranger, Volume 2

Pierre Jean de Béranger - 1834
...trouver un port ! France adorée ! Douce contrée! Mes yeux cent fois ont cru te découvrir. Qu'un vent rapide Soudain nous guide Aux bords sacrés où...mourir. Mais enfin le matelot crie : Terre ! terre ! là bas , voyez ! Ah ! tous mes maux sont oubliés. Salut à ma patrie ! (fer.) Oui, voilà les rives...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre

Œuvres complètes de P.J. de Béranger, Volume 2

Pierre Jean de Béranger - 1834
...trouver un port ! France adorée ! Douce contrée ! Mes yeux cent fois ont cru te découvrir. Qu'un vent rapide Soudain nous guide Aux bords sacrés où...mourir. Mais enfin le matelot crie : Terre ! terre ! là bas, voyez ! Ah ! tous mes maux sont oubliés. Salut à ma patrie ! (ter.) Oui , voilà les rives...
Affichage du livre entier - À propos de ce livre




  1. Ma bibliothèque
  2. Aide
  3. Recherche Avancée de Livres
  4. Télécharger ePub
  5. Télécharger le PDF