Les supercheries littéraires dévoilées, galerie des auteurs apocryphes, supposés, déguisés, plagiaires, et des éditeurs infidèles, de la littérature française, Volume 1

Couverture
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 238 - Si le rétablissement des sciences et des arts a contribué à épurer les mœurs.] Traduit en russe par Paul Potemkine, 1768.
Page 38 - Discours sur les moyens de bien gouverner et maintenir en bonne paix un Royaume ou autre Principauté.
Page 159 - Leçons françaises de Littérature et de Morale, ou Recueil, en prose et en vers, des plus beaux Morceaux de notre Langue dans la Littérature des deux derniers siècles; avec des Préceptes de genre, et des Modèles d'exercices . par La Harpe, Marmontel, Maury, Le Batteux, etc.
Page 273 - Rapport fait au nom de la commission chargée de l'examen des papiers trouvés chez Robespierre et ses complices, par EB Courtois, député du département de l'Aube, dans la séance du 16 nivôse an III...
Page 301 - ... anciennes, et de plusieurs façons de parler triviales, avec un vieux manuscrit en vers, touchant l'origine des chevaliers bannerets, Caen: J.
Page lxxi - Quel abus, de quitter le vrai nom de ses pères. Pour en vouloir prendre un bâti sur des chimères ! De la plupart des gens c'est la démangeaison; Et sans vous embrasser dans la comparaison, Je sais un paysan, qu'on appelait Gros-Pierre, Qui n'ayant pour tout bien, qu'un seul quartier de terre, Y fit tout à l'entour faire un fossé bourbeux. Et de Monsieur de l'Isle en prit le nom pompeux.
Page 67 - Traité historique et critique sur l'origine et la généalogie de la Maison de Lorraine...
Page 7 - Traité des énergumènes , suivi d'un Discours sur la possession de Marthe Brossier, contre les calomnies d'un médecin de Paris.
Page cxl - Question proposée par la même Académie : « Si le rétablissement des Sciences et des Arts a contribué à épurer les Mœurs », par un Citoyen de Genève.
Page cxx - Récit exact de ce qui s'est passé à la séance de la Société des observateurs de la Femme, le mardi 2 novembre 1802; par l'auteur de «Raison, Folie, etc. ». Paris, Déterville, 1803, in-18. N'omettons pas le nom de Salcolini, cet italien qui s'est (1) Catalogue de la bibliothèque Huzard, t. III, n...

Informations bibliographiques