Les îles Fortunées, Volume 2

Couverture
A. Lacroix, Verboeckhoven et cie, 1869
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 231 - États-Unis), il est un fleuve au sein de l'Océan. Dans les plus grandes sécheresses, jamais il ne tarit ; dans les plus grandes crues, jamais il ne déborde. Ses rives et son lit sont des couches d'eau froide entre lesquelles coulent à flots pressés des eaux tièdes et bleues.
Page 59 - Ou le fruit du tuba , de cet arbre si grand Qu'un cheval au galop met toujours en courant Cent ans à sortir de son ombre...
Page 231 - Nulle part dans le monde il n'existe un courant aussi majestueux. Il est plus rapide que l'Amazone, plus impétueux que le Mississipi, et la masse de ces deux fleuves ne représente pas la millième partie du volume d'eau qu'il déplace.
Page 231 - Il est un fleuve au milieu de l'océan ; dans les plus grandes sécheresses jamais il ne tarit; dans les plus grandes crues, jamais il ne déborde. Ses rives et son lit sont des couches d'eau froide entre lesquelles coulent à flots pressés des eaux tiédes et bleues, c'est le gulf-stream.
Page 334 - Malheureux, il a cherché à éteindre son funeste « amour, comme si la première affection ne durait pas « autant que la vie ! Il a pris les armes , et couru les « chances de la guerre ; il a parcouru les montagnes « semées de roches roulantes ; il a traversé la mer qui « sépare les îles ; il s'est exposé à tous les dangers. « Un jour que ses peines lui étaient plus présentes , « il s'est écrié : « toute ma poitrine est embrasée...
Page 75 - O saints du ciel! est-il, sous l'œil de Dieu qui règne, Charlatans plus hideux et d'un plus lâche esprit, Que ceux qui, sans frémir, accrochent leur enseigne Aux clous saignants de Jésus-Christ!
Page 240 - On trouve à ce sujet une notice très-plaisante dans la compilation intitulée, Abrégé de l'Histoire des voyages, où il est dit qu'on estime assez aux Canaries une sorte d'anguille qui a six ou sept queues longues d'une aune , jointe à un corps et à, une tête de même longueur.
Page 335 - ... comme le pic de Teyde , qui élève sa tête jusqu'au « ciel , et qu'on voit depuis les extrémités du monde. « En vain, j'étonne les rochers du récit des rigueurs « d'Amarca : de quoi servent mes plaintes amères? Mon « ardeur redouble, je ne puis plus la contenir : cruelle « Amarca ! Redoute pour un infortuné les excès aux« quels vont le porter ton insensibilité et tes mépris • ( Bory de Saint- Vincent , Essais sur les isles fortunées , p.

Informations bibliographiques