Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle, Volume 3

Couverture
Desoer, 1820
2 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 253 - ... de messieurs de Montmorency et de Brion , qui y sont oubliés , voire le seul nom de madame d'Estampes ne s'y trouve point. On peut couvrir les actions secrètes , mais de taire ce que tout le monde scait , et les choses qui ont tiré des effects publics et de telle conséquence, c'est un défaut inexcusable.
Page 96 - Ne fait point appeler un aigle à la huitaine; Jamais contre un renard chicanant un poulet Un renard de son sac n'alla charger Rolet; Jamais la biche en rut n'a, pour fait d'impuissance...
Page 253 - C'est icy plustost un plaidoier pour le Roy François contre l'Empereur Charles cinquiesme qu'une histoire. Je ne veux pas croire qu'ils ayent rien changé quant au gros du faict ; mais, de contourner le jugement des événements, souvent contre raison, à nostre avantage, et d'obmettre tout ce qu'il ya de...
Page 253 - C'est tousjours plaisir de voir les choses escrites par ceux qui ont essayé comme il les faut conduire; mais il ne se peut nier qu'il ne se découvre évidemment, en ces deux seigneurs...
Page 254 - ... tardiveté périlleuse que la vie des mortelz est courte, et si par ceux qui ont cognoissance et mémoire des choses de leur temps, il n'en est rien mis par escrit, ceux qui viendront après, tant puissent ils avoir bon stile, bon vouloir et diligence, si n'en pourront ils escrire certainement et à la vérité.
Page 73 - Si la chose étoit nouvelle, il se peut que « je ne serois pas fâché de la suppression du premier « libelle qui me diroit des injures; mais, à cette heure, « qu'il y en a pour le moins une médiocre bibliothèque,
Page 236 - A tous vrais fidèles sujets du roi, notre souverain et naturel seigneur, associés en la confession des églises réformées, et zélateurs du repos et de la tranquillité de ce pays de Dauphiné , salut et paix par notre Seigneur JésusChrist.
Page 82 - Te priant au reste, ne trouver mauvais, si je ne me suis assubiecty au stile de Bandel: car sa phrase m'a semblé tant rude, ses termes impropres, ses propos tant mal liez, et ses sentences tant maigres, que j'ay eu plus cher la refondre tout de neuf et la remettre en nouvelle forme, que me rendre si superstitieux imitateur: n'ayant seulement prins de luy que le subject de l'histoire, comme tu pourras aisément descouvrir, si tu es curieux de conferer mon stile avec le sien.
Page 205 - Costar, les délices de tous les ministres, de tous les favoris, et généralement de tous les grands du royaume, et n'a jamais été. leur flatteur.
Page 245 - Burnet, l'historien de la réforme d'Angleterre : « L'Eglise anglicane a » une telle modération sur ce point (de la présence réelle), que » n'y ayant aucune définition positive de la manière dont le » corps de Jésus-Christ est présent dans le sacrement , les » personnes de différent sentiment peuvent pratiquer le même » culte sans être obligées de se déclarer, et sans qu'on puisse » présumer qu'elles contredisent leur foi. » Si le pouvoir général conservateur de la société...

Informations bibliographiques