Essai historique et critique sur l'invention de l'imprimerie

Couverture
Téchener, 1859 - 286 pages
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 20 - C'est en effet le seul émané d'un témoin qui, tout en étant initié à la marche de l'invention, n'a aucun intérêt dans les contestations auxquelles l'honneur de cette nouvelle conquête de l'adresse de l'homme donne lieu, n'ayant aucune prétention, ni pour lui, ni pour sa ville natale, ni pour les siens. C'est le premier qui se trouve conduit à discuter l'origine de l'imprimerie, et qui se croit obligé à revendiquer pour son véritable inventeur une reconnaissance qui tendait déjà à...
Page 232 - Il me parla, en outre, et dit qu'il devait se donner la peine d'aller à la presse et de l'ouvrir au moyen de deux vis, qu'alors les pièces se détacheraient les unes des autres. Il devait ensuite placer ces pièces dans la presse ou sur la presse, et personne, après cela, n'y pourrait rien voir ni comprendre.
Page 222 - Lalanne (1), a été examiné et commenté de cent manières par ceux qui se sont occupés de l'origine de l'imprimerie, chacun cherchant à en tirer parti pour le système qu'il voulait faire prévaloir. " Les quatre formes dont il est...
Page 219 - Gutenberg vous prie que vous les retiriez et que vous les sépariez les unes des autres sur la presse, afin qu'on ne puisse voir ce que c'est. Claus Dritzehen y alla et il chercha les pièces, mais il n'en trouva aucune...
Page 214 - ... alors il aurait examiné les deux demandes, et il leur aurait promis de leur faire connaître ce secret, et aussi de leur donner et accorder la moitié des produits, de telle sorte qu'eux deux auraient une part, Hans Riff une autre part et lui la moitié.
Page 221 - Ce témoin a aussi déposé : qu'il savait bien que Gutenberg, peu de temps avant Noël, avait envoyé son valet aux deux Andres pour chercher les formes, afin qu'il pût s'assurer qu'elles avaient été séparées et que même plusieurs formes lui avaient donné du regret.
Page 72 - Konink ne pourroient cependant être pour moi un motif de rappeler ici cette discussion prétendue historique , et d'entretenir mes lecteurs de la fable de Harlem , si je n'avois en même temps à l'attaquer par une de ces preuves positives qui forcent la conviction des personnes les plus prévenues , de celles que n'auroient pu amener à persuasion cette masse de preuves negatives que l'on a si souvent et si victorieusement alléguées.
Page 216 - Aussi, lorsqu'il (Georges) demande à être admis dans la société comme héritier, il sait bien que celle réclamation n'est pas plus fondée que toute autre, et qu'André Dritzehen n'a jamais été garant pour lui, ni pour du plomb, ni pour autre chose, excepté une fois devant Fridel de Seckingen ; mais il l'avait, après sa mort, affranchi et libéré de cet engagement; et c'est pour donner la preuve de ses assertions qu'il demande qu'on entende les dépositions.
Page 74 - ... guère supposer que des écrits du pape Pie II , auront hâtivement passé les monts , dès les premiers temps de son exaltation pontificale , pour être subitement imprimés en Flandre , ou en Hollande , d'autant mieux que ces pièces et tout le reste de ce volume ne sont , et ne pouvoient être même en ce temps-là que d'un intérêt assez mince.
Page 65 - ... pour que les côtés blancs ne vinssent déparer en rien son travail. Plus tard, pour ses caractères, il se servit de plomb au lieu de bois de hêtre, et ensuite d'étain, afin que la matière en fût plus solide, moins flexible et de plus de durée. L'on voit encore aujourd'hui des vases à vin très anciens, fondus avec les restes de ces caractères, et conservés dans la maison...

Informations bibliographiques