Histoire critique du gnosticisme ...

Couverture
F.G. Levrault, 1828 - 98 pages
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 26 - ... des lièvres se promenant dans des chars attelés de papillons3, etc. En somme , s'il faut se garder du vulgarisme qui dépouille les monumens de l'antiquité des profondes idées qu'ya déposées souvent le génie de la religion et de la philosophie , il faut aussi se préserver du penchant de prêter aux artistes des intentions qui n'ont jamais été les leurs.
Page 26 - Non -seulement les pierres en question ne me paraissent pas appartenir aux gnostiques, mais encore je ne les considère pas comme des amulettes, ni égyptiennes , ni grecques , ni romaines. Elles offrent tout simplement quelques-unes de ces compositions capricieuses auxquelles s'est souvent abaissé le génie des anciens artistes. C'est ainsi que nous trouvons les têtes du coq, du lion et du cheval, groupés sur deux serpens qui forment une espèce d'anneau1, des têtes d'hommes accolées à une...
Page 25 - Pythagore, qu'on pourrait reconnaître ici ; mais, d'un autre côté , il est évident que les portraits ne sont pas l'objet essentiel de ce monument, et que, s'il ya quelque idée dominante, ce n'est pas celle de rappeler les traits de quelques sages de l'antiquité.
Page 17 - XflN, pater nobis tu es. On ne trouve ici que les lettres Lanath. Le tout est une invocation à l'Etre suprême, au père du plérôme, appuyée sur sa manifestation dans la personne du Sauveur, Christos-Mithras. Voyez vol. II, p. 365, note. FIGURE n. La pierre qui représente ce dessin est...
Page 33 - ... travail et d'une conservation parfaite, appartient à M. Durand. FIGURE 4. Ce monument, qui existe dans la collection de M. le duc de Blacas, se caractérise comme une composition particulière. Il doit rappeler des mystères plus profonds que ceux qui forment l'objet habituel des pierres- chnouphis ; c'est ce qu'indiquent les nombreux enlacemens que présente le corps du serpent , qui ne forme ailleurs qu'un seul nœud , et c'est ce que prouve encore plus la légende, qui paraît 3 vouloir défier...
Page 25 - Epiphane (Hœres., 27), se servaient d'amulettes d'une composition bizarre, monstrueuse; mais nous ne' prétendons pas contester cette donnée , ni enlever aux gnostiques toutes sortes de monumens bizarres; ceux que nous avons déjà expliqués prouvent, de reste, notre disposition à cet égard; seulement il ne paraît pas juste d'attribuer à ces théosophes tout ce qui est ou monstrueux ou bizarre en fait de monumens anciens.
Page 24 - Nous ne les reproduisons ici que pour combattre cette opinion et pour faire proscrire désormais les grilles des collections des monumens gnostiques. Il est vrai, d'abord, que l'on pourrait reconnaître, dans l'un et l'autre de ces ouvrages, des symboles employés...
Page 33 - ... compliqué de la queue du serpent. „ Quant aux rayons qui forment une sorte ,,de gloire à ces têtes, ils peuvent, (dit le savant auteur, en parlant de la figure 3,) „ offrir „ quelquefois un nombre mystique; on en „ compte cinq, sept, neuf, dix et douze', „ cependant, ce qui pourrait prouver que le „ nombre en est souvent arbitraire, c'est qu'il ,,est indéterminé sur la pierre qui nous...
Page 26 - ... thèse de Basilide et d'Isidore sur les Ames (voyez vol. II. p. 76.), et caractériser „ les passions animales qui en naissent dans „ l'homme; mais cette hypothèse, quelque „ chère qu'elle pût nous être , en raison même ,,de son origine, n'est, après tout, qu'une
Page 26 - Non-seulement les pierres en question ne ,,me paraissent pas appartenir aux gnostiques, ,,mais encore je ne les considère pas comme ,,des amulettes, ni égyptiennes, ni grecques, ,,ni romaines. Elles offrent tout simplement „ quelques -unes de ces compositions caprici})euses, auxquelles s'est souvent abaissé le ,,génie des anciens artistes. C'est ainsi que nous „ trouvons les têtes du coq, du lion et du che,,val, groupés sur deux serpens qui forment ,,une espèce...