Histoire de l'Académie françoise: depuis son établissement jusqu'à 1652, Volume 1

Couverture
chez Jean-Baptiste Coignard fils, 1730 - 430 pages
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 128 - Qu'on parle mal ou bien du fameux Cardinal, Ma prose ni mes vers n'en diront jamais rien : II m'a fait trop de bien pour en dire du mal, II m'a fait trop de mal pour en dire du bien.
Page 314 - Il reprenoit hardiment , &Jjrufquement, avec une févérité étrange , ce qui ne lui plaifoit pas dans les chofes qu'on expofoit à fon jugement. On l'accufe d'avoir fait mourir de regret & de douleur un jeune homme, qui étoit venu de Languedoc avec une Comédie , qu'il croyoit un chef- d'oeuvre , & où il lui fit remarquer clairement mille défauts.
Page 7 - ... et de ce premier âge de l'Académie, ils en parlent comme d'un âge d'or, durant lequel avec toute l'innocence et toute la liberté des premiers siècles, sans bruit et sans pompe, et sans autres lois que celles de l'amitié, ils...
Page 118 - Sérizay s'en excusa sur ce qu'il étoit prêt à monter à cheval, pour s'en aller en Poitou. Les deux autres y furent. Pour les écouter, il voulut être seul dans sa chambre, excepté MM.
Page 102 - Cette fureur de burlesque, dont à la fin nous commençons à guérir, était venue si avant que les libraires ne voulaient rien qui ne portât ce nom ; que par ignorance, ou pour mieux débiter leur marchandise, ils le donnaient aux choses les plus sérieuses du monde, pourvu...
Page 115 - La tâche de ces trois messieurs n'étoit que pour l'examen du corps de l'ouvrage en gros; car pour celui des vers, il fut résolu qu'on le feroit dans la compagnie.
Page 301 - Il lui dîfoît qu'il h'auroit jamais achevé ; que pendant qu'il en poliroit une partie, notre langue venant à changer l'obligeroit à refaire toutes les autres : à quoi il appliquoit plaifamment ce qui eft dit dans Martial, de ce Barbier qui étoit...
Page 119 - Chapelain reprît tout ce qui avoit été fait, tant par lui que par les autres, de quoi il composa l'ouvrage tel qu'il est aujourd'hui, qui, ayant plu à la Compagnie et au Cardinal, fut publié bientôt après, fort peu différent de ce qu'il étoit dès la première fois qu'il lui avoit été...
Page 256 - Saint-Amant, qui l'a célébré dans ses vers comme un illustre débauché. Cependant il ne l'était pas à beaucoup près autant qu'on le jugerait par là, bien qu'il ne haït pas la bonne chère et le divertissement ; et il dit lui-même en quelque endroit de ses œuvres que la commodité de son nom, qui rimait à cabaret, était en partie cause de ce bruit que Saint-Amant lui avait donné.
Page 6 - Environ l'année 1629, quelques particuliers, logés en divers endroits de Paris, ne trouvant rien de plus incommode dans cette grande ville que d'aller fort souvent se chercher les uns les autres sans se trouver, résolurent de se voir un jour de la semaine chez l'un d'eux. Ils étaient tous gens de lettres, et d'un mérite fort au-dessus du commun: M.

Informations bibliographiques