Propos d'étymologie sociale: Des sources du sens

Couverture
Klincksieck, 2002 - 306 pages
Il existe au moins trois modes d'accès au sens. Le premier pourrait s'attacher à l'investissement langagier de notre vécu, marqué d'apprentissages et d'expériences, moi social inconscient, peut être aussi je profond avec son désir d'agir sur l'autre : inconnaissable. Le second est historique. Le sens s'est emparé de formes à telle époque, dans telles bouches ou sous telles plumes, pour dire ou contredire, agir ou endormir, construire ou exorciser l'événement ; il résulte d'interactions au sein de situations où se croisent des discours présents et passés. Le troisième mode réside dans le texte même. Le mot n'est jamais seul, mais entouré, pénétré par ses congénères, voisins d'énoncé et cousins d'habitudes. Les textes publiés ici soulèvent tantôt le problème des sources socio-historiques, tantôt celui des sources textuelles, très souvent l'un et l'autre. Nous y mettons en pratique divers types d'analyse de discours et de vocabulaire, dont les méthodes d'investigation statistique de la surface appelées " lexicométrie politique ". A la recherche, chaque fois, des signes énoncés en situation, de leurs " origines ", de leurs " valeurs " et des " fonctions " qu'ils sont appelés à remplir. Puisque telles sont, pour nous, les sources atteignables du sens.

À l'intérieur du livre

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Table des matières

Avantpropos
9
De CNPF à MEDEF
47
Les motsenjeux de Vécologie
63
Droits d'auteur

11 autres sections non affichées

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Informations bibliographiques