Guizot collection of pamphlets, Volume 4

Couverture
1820
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Pages sélectionnées

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 23 - Ministre secrétaire d'État au département de l'Intérieur est chargé de l'exécution de la présente ordonnance. Donné au château des Tuileries, le 21 mars de l'an de grâce 1816, et de notre règne le vingt et unième.
Page 176 - Russie, confessant ainsi que la nation chrétienne dont eux et leurs peuples font partie n'a réellement d'autre souverain que Celui à qui seul appartient en propriété la puissance parce qu'en Lui seul se trouvent tous les trésors de l'amour, de la science et de la sagesse infinie, c'est-à-dire Dieu, notre divin sauveur JésusChrist, le verbe du Très-Haut, la parole de Vie.
Page 56 - Fayette occuperait dans une république, celle de premier citoyen de France. Votre principauté n'est qu'un chétif canonicat auprès de cette royauté morale.
Page 14 - C'est moi, qui pour sept ans signant vos privilèges, « Ai dressé mes préfets à former ces collèges « Où pour être assuré de l'effet du scrutin , « Le nom du candidat est inscrit de ma main. « La Chambre a, par mes soins, accordé sans scandale, « Un large milliard à la faim féodale. « Rotschild a fait jaillir de mon cerveau pensant , « Sur les débris du cinq, l'illustre trois pour cent. « L'Etat n'a plus besoin d'une armée aguerrie ; « Aussi n'ai-je songé qu'à ma gendarmerie...
Page 5 - ... de leurs provinces portaient l'injonction de repousser l'agression inouïe de Bonaparte et de rassembler les moyens de soutenir la guerre afin de conserver le trône de Ferdinand jusqu'à ce que ce monarque fût rendu à ses peuples, mandats sur la teneur desquels on modela ceux des députés suppléans; c'est, en outre, que le premier acte...
Page 41 - Le chapeau bosselé penché sur la visière , Le jonc qu'un noir cordon fixe à la boutonnière, La redingote bleue et l'étroit pantalon , Le gilet haut croisé , les bottes sans talon , Et ce large col noir dont la ganse impuissante Dissimule si mal une chemise absente.
Page 73 - Angleterre , non-seulement on crie à bas les ministres, mais on casse leurs vitres ; ils les font tranquillement remettre : le roi n'est pour rien dans tout cela , pas plus qu'en France le roi n'entre pour quelque chose dans les inimitiés soulevées par les dépositaires de son pouvoir. On s'obstine à voir sédition et révolution là où il n'ya qu'antipathie pour les ministres. Ceux-ci...
Page 81 - France espéra ; l'immortelle déesse Qui prête son épée aux martyrs de la Grèce Sur le fronton aigu du sénat plébéien Parut en agitant son casque phrygien ; Panthéon, la croix d'or s'éclipsa sur ton dôme...
Page 62 - Le peuple français est un grand enfant qui ne demande pas mieux que d'avoir un tuteur; soyez-le, pour qu'il ne tombe pas en de méchantes mains, afin que le char si mal conduit ne verse pas; nous avons fait, de notre côté, tous nos. efforts; essayez du vôtre, et saisissons ensemble la roue sur le penchant du précipice.
Page 62 - Rien ne résiste au patriotisme généreux qui a une grande illustration nobiliaire, une place éminente, une immense fortune, — triple condition que réunit Votre Altesse. Avec cela, elle n'a qu'à se baisser pour prendre le joyau qui est là, par terre, que plusieurs se disputent, et qu'aucun ne peut ramasser, faute d'avoir ce que vous avez par la grâce de Dieu.

Informations bibliographiques